Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Amsterdam  >  Altice    ATC   NL0011333752

ALTICE (ATC)
Mes dernières consult.
Top consult.
Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsCommuniqués sociétéPublications officiellesActualités du secteur

Le PDG d'Orange, en campagne, promet la continuité

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
07/12/2017 | 17:09
ORANGE CONFIRME SA STRATÉGIE ET VEUT ACCÉLÉRER À PARTIR DE 2018

Le PDG d'Orange Stéphane Richard a promis jeudi une accélération de la croissance des résultats pour les trois ans à venir en poursuivant sa stratégie d'investissement dans les réseaux avec l'ambition d'être reconduit pour un nouveau mandat à la tête de l'opérateur.

Lors d'une journée investisseurs organisée à Londres, le numéro un français des télécoms a réaffirmé le cap tracé dans son plan stratégique "Essentiels 2020" et annoncé de nouveaux objectifs financiers jugés ambitieux.

La réunion intervient à un moment clef pour l'opérateur historique dont le PDG de 56 ans, aux manettes depuis 2011, brigue un troisième mandat. Le conseil d'administration, où l'Etat français, principal actionnaire, est représenté par trois membres, tranchera le 20 février.

"Aujourd'hui, Orange est plus forte qu'elle ne l'était il y a huit ans", a plaidé Stéphane Richard devant des journalistes.

"C'est ma conviction et elle est partagée par tout le monde autour de la table, y compris l'Etat", a ajouté le dirigeant qui a détaillé mercredi devant le conseil ses propositions pour les quatre années à venir.

Le PDG peut compter sur le soutien des salariés et des syndicats après avoir pacifié une entreprise éprouvée par une série de suicides avant son arrivée en 2009.

Stéphane Richard est également crédité d'avoir permis à Orange de surmonter l'impact de l'arrivée de Free (Iliad) sur le marché français du mobile en 2012 en faisant tôt le choix payant de la convergence du fixe et du mobile et de l'investissement dans le très haut débit.

L'opérateur télécoms a annoncé jeudi tabler sur une croissance de son Ebitda ajusté d'environ 2% cette année avant une accélération, qu'il n'a pas quantifiée, en 2018.

"Une solide journée investisseur avec une chanson hommage 'je te promets' pour 2018", commente dans une note l'analyste Stéphane Beyazian de Raymond James, selon lequel Orange promet ainsi ses meilleures perspectives de moyen terme en 15 ans.

L'opérateur télécoms compte poursuivre le déploiement à marche forcée de la fibre optique, notamment en France où son effort d'investissement lui a permis de repartir à la conquête des centre-villes face à ses concurrents.

PRUDENCE SUR LES ACQUISITIONS ET LES CONTENUS

Orange, qui a assuré à ce jour 70% de la construction du réseau de fibre dans l'Hexagone, prévoit ainsi de raccorder 20 millions de logements à la fibre en zones très denses et moyennement denses dès 2021, soit avec un an d'avance.

Les détracteurs de Stéphane Richard, qui a échoué à faire aboutir les discussions avec Bouygues sur une consolidation, critiquent toutefois son incapacité à faire remonter le cours de Bourse, plombé par la férocité concurrentielle du marché français.

Devant les analystes, le dirigeant a rassuré en estimant qu'il n'existait pas à ce stade de scénario crédible de rapprochement pan-européen et en promettant que le niveau élevé des investissements connaîtrait un pic en 2018 avant de diminuer.

Surtout, il a assuré que l'opérateur se montrerait prudent dans sa stratégie de contenus après avoir essuyé des revers cuisants en la matière par le passé.

"Nous ne participerons pas à l'inflation attendue des coûts des droits de la Ligue", a assuré Stéphane Richard, en référence au prochain appel d'offres pour la Ligue 1 de football.

Orange marque ainsi sa différence avec le numéro deux français des télécoms SFR, propriété d'Altice, qui a fait le pari de la convergence des télécoms et des contenus en y consacrant de lourds investissements.

Le groupe fondé par le milliardaire Patrick Drahi est toutefois chahuté depuis plusieurs semaines en Bourse, faute d'être parvenu à endiguer le départ de ses abonnés en France.

"Le groupe se montre capable d’objectifs ambitieux sur les réseaux tout en améliorant la rentabilité et la génération de free cash-flow, et confirme sa prévision de baisse des capex à partir de 2019", soulignent les analystes de CM-CIC.

"Ceci plaide pour une réduction de la décote de valorisation : EV/EBITDA de 5,5x vs moyenne sectorielle à 7,2x".

L'action d'Orange gagnait 2,53% à 14,6 euros à 16h56, signant la plus forte hausse du CAC 40, en hausse de seulement 0,2% au même moment.

Avec une hausse de 1% depuis le début de l'année, le titre fait mieux que la moyenne du secteur en Europe (-2%) mais moins bien que la maison mère de Bouygues Telecom (+30,6%) et Iliad (+11,2%).

Il fait également moins bien que ses concurrents depuis la nomination de Stéphane Richard en 2011.

Hormis Stéphane Richard, le conseil n'a pas reçu d'autres candidatures à ce stade mais le numéro un de Bpifrance, Nicolas Dufourcq, un ancien du groupe, pourrait faire figure de rival, selon deux sources proches du dossier.

(Avec Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot)

par Gwénaëlle Barzic, Mathieu Rosemain et Sophie Sassard

Valeurs citées dans l'article : Bouygues, Orange, Iliad, Altice
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Toute l'actualité sur ALTICE
18/01 RPT-TÉLÉCOMS : La France s'apprête à tester la 5G en conditions réelles
17/01 ALTICE : chute de près de 5% après deux avis négatifs sur son plan de restructur..
17/01 ALTICE : Kepler Cheuvreux opte pour une recommandation de vente
17/01 ALTICE : placé sous 'surveillance négative' par S&P.
17/01 Altice perd près de 5% après sa mise sous surveillance par S&P
17/01 ALTICE : S&P place sa note sous revue avec implication négative
17/01 Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
16/01 ALTICE : Standard & Poor's place la note B+ d'Altice sous surveillance négative
16/01 ALTICE : S&P place la note "B+" d'Altice NV sous surveillance avec implications ..
15/01 Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ALTICE
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2017 23 486 M
EBIT 2017 2 153 M
Résultat net 2017 -1 197 M
Dette 2017 50 000 M
Rendement 2017 0,47%
PER 2017 -
PER 2018 1 832,65
VE / CA 2017 2,82x
VE / CA 2018 2,80x
Capitalisation 16 299 M
Graphique ALTICE
Durée : Période :
Altice : Graphique analyse technique Altice | ATC | NL0011333752 | Zone bourse
Tendances analyse technique ALTICE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 16
Objectif de cours Moyen 14,6 €
Ecart / Objectif Moyen 62%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Dexter G. Goei Chief Executive Officer & Director
Patrick Drahi President
Jurgen van Breukelen Chairman
Dennis Okhuijsen Chief Financial Officer & Executive Director
Bruno Zerbib Chief Technology Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ALTICE2.31%19 916
VERIZON COMMUNICATIONS-2.29%211 764
NIPPON TELEGRAPH AND TELEPHONE CORP-3.23%98 812
DEUTSCHE TELEKOM-2.47%83 958
TELEFONICA1.11%52 393
ORANGE-0.10%46 969
Dernières Opérations