Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  Euronext Paris  >  CAC 40    PX1   FR0003500008

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesDérivésCommunautéHeatmapComposition 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsActualités des composants de l'indice

''Le S&P 500 peut raisonnablement viser les 2400 points''
Nadège Dufossé, Responsable de l'allocation d'actifs chez Candriam

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
23/12/2016 | 20:00
Comment expliquez-vous le rebond des marchés actions depuis l'élection de Donald Trump, alors que ce n'était pas le scénario privilégié par les investisseurs ?
Les investisseurs ont été très réactifs après l'élection présidentielle américaine car il y avait beaucoup de cash dans les portefeuilles qui cherchait à s'investir. Le marché a immédiatement intégré les "risques haussiers" liés à l'implémentation d'une politique de relance budgétaire l'année prochaine aux Etats-Unis. Les taux sont remontés très vite, et avec eux les actifs risqués que sont les actions. Nous pensons que ce mouvement peut se poursuivre et que le S&P 500 peut raisonnablement viser les 2400 points. De même nous pensons que le dollar peut atteindre la parité avec l'euro. Mais il y a des risques à ce scénario optimiste.

Quels sont ces risques ?

Il y a deux risques principaux. Le premier est celui d'un emballement de la hausse des taux qui déstabiliserait les investisseurs et obligerait la Fed à resserrer ses propres conditions de crédit plus vite que prévu, alors qu'elle souhaite maintenir une politique accommodante. L'autre risque est que Donald Trump ne tienne pas ses promesses en matière économique, ce qui priverait l'économie américaine d'un stimulus important. Pour l'instant le marché écarte ces deux risques en partant du principe que Donald Trump réalisera une partie de son programme – une partie seulement – évitant ainsi toute surchauffe mais aussi tout ralentissement.

Assiste-t-on à la "grande rotation" des obligations vers les actions ?

Depuis l'élection présidentielle américaine on observe une décollecte sur les obligations et des flux vers les actions. Cependant il ne s'agit pas d'un mouvement violent. Sur l'ensemble de l'année 2016 la collecte des fonds obligataires reste positive de même que leurs performances. Dans la perspective d'une hausse des taux en 2017 nous avons réduit la duration de nos portefeuilles obligataires et renforcé la part des actions au sein de nos fonds diversifiés. Autrement dit nous sommes positifs sur les actions, plutôt négatifs sur les obligations gouvernementales et neutres sur les obligations corporate.

Vous restez confiante dans les actions américaines en dépit des niveaux de valorisations élevés. Pour quelle raison ?
Compte tenu du plan de relance annoncé et du rebond des matières premières, nous anticipons une croissance à deux chiffres des bénéfices des sociétés américaines l'an prochain, ce qui devrait soutenir les cours. Par ailleurs il y a une corrélation positive entre la confiance exprimée par les chefs d'entreprises et les multiples de valorisation à Wall Street. Enfin dans un contexte plus difficile sur les marchés émergents, il nous semble que le marché américain reste une valeur sûre pour les investisseurs internationaux.

Quid des actions européennes ?
Les actions européennes ont accumulé beaucoup de retard sur les actions américaines au cours des deux dernières années, principalement en raison du risque politique. Aujourd'hui il nous semble que la perception du risque diminue malgré le résultat du referendum italien et les échéances à venir en France et en Allemagne. Nous pensons que les actions de la zone euro pourront rattraper une partie de leur retard de valorisation dans les prochains mois, notamment le secteur bancaire dont les résultats devraient continuer à s'apprécier en 2017.

© Easybourse 2016
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Toute l'actualité sur CAC 40
13:38 BOURSE DE PARIS : Paris recule sur fond de prises de bénéfices
12:36DJLe CAC 40 ploie sous des résultats en partie décevants
12:10DJJEAN-LAURENT BONNAFÉ : BNP Paribas publie des résultats meilleurs que prévu au T..
11:48 CARLOS GHOSN : La baisse des prix au 1er semestre éclipse des résultats record
11:40 BNP Paribas poursuit sur sa bonne lancée au 2e trimestre
11:15 BOURSE DE PARIS : Paris se replie sur fond de prises de bénéfices
10:51 La valeur du jour à Paris RENAULT déçoit les marchés malgré un premier semest..
10:45 CAC 40 : fin de semaine difficile, Renault à la peine.
08:46DJLe CAC 40 attendu en baisse après une nouvelle salve de résultats
08:44 Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice CAC 40
14:29 KERING : Oddo confirme son opinion et l'objectif.
12:25 A mi-parcours, Engie commence à tirer les fruits de sa transformation
12:20 RENAULT : Décryptage AOF du palmarès du SBF 120 à la mi-séance du vendredi 28 ju..
12:04 Essilor en repli après la révision de l'objectif de croissance
11:40 BNP Paribas poursuit sur sa bonne lancée au 2e trimestre
11:24 ORANGE : Publication du rapport financier du premier semestre 2017
11:17 Après PSA, Renault publie à son tour un bénéfice net "record"
Plus d'actualités
Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | PX1 | FR0003500008 | Zone bourse
Tendances analyse technique CAC 40
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Palmarès CAC 40
TECHNIPFMC24.19 Cours en temps réel.1.62%
SAINT-GOBAIN47.105 Cours en temps réel.0.79%
AIRBUS SE72.63 Cours en temps réel.0.50%
BNP PARIBAS66.32 Cours en temps réel.0.48%
CAPGEMINI92.58 Cours en temps réel.-2.53%
VINCI74.96 Cours en temps réel.-2.98%
KERING295.1 Cours en temps réel.-3.28%
ESSILOR INTERNATIONAL111.7 Cours en temps réel.-4.04%
RENAULT76.27 Cours en temps réel.-5.89%
Heatmap :