Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Danone    BN   FR0000120644

DANONE (BN)

Mes dernières consult.
Top consultations
2003
Cours en temps réel. Temps réel  - 26/07 17:35:08
65.96 EUR   +0.26%
21/07 La BCE prête à agir pour contrer les effets du Brexit, mais pas t..
14/07 DANONE : Jefferies relève son objectif de cours
13/07 DANONE : un actionnaire s'allège.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsProduits de BourseFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsCommuniqués sociétéPublications officiellesActualités du secteur 
L'article demandé n'existe plus. Nous vous proposons l'article suivant :

La BCE prête à agir pour contrer les effets du Brexit, mais pas tout de suite

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
21/07/2016 | 16:47

Francfort - La Banque centrale européenne (BCE) a assuré jeudi qu'elle était prête à agir pour contrer les répercussions du Brexit sur l'économie déjà atone de la zone euro, mais entend se donner un peu de temps pour analyser la situation.

Lors de sa première conférence de presse depuis le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne le 23 juin, le président de la BCE, Mario Draghi a souligné "la disponibilité, la volonté et l'aptitude" de l'institution monétaire de Francfort (ouest) à agir si nécessaire.

Son conseil des gouverneurs ne s'est toutefois pas encore penché sur des mesures spécifiques lors de sa réunion de deux jours, à l'issue de laquelle il a décidé sans surprise de maintenir inchangés ses taux d'intérêt directeurs à des niveaux historiquement bas. Son principal taux est ainsi à 0% depuis mars.

"Nous serons en meilleure position au cours des prochains mois" pour réexaminer la politique monétaire de l'institution, notamment lorsque les nouvelles prévisions économiques de la BCE seront disponibles en septembre, a expliqué Mario Draghi, insistant sur le fait qu'il était encore "trop tôt" pour "évaluer l'impact final" du Brexit.

A l'instar de la Banque d'Angleterre qui n'a pas fait de geste sur ses taux d'intérêt mi-juillet, la BCE se sent d'autant moins poussée à agir rapidement que l'accès de fièvre des marchés financiers juste après le résultat du référendum s'est rapidement calmé.

"Les marchés financiers de la zone euro ont surmonté la poussée d'incertitude et de volatilité avec une résistance encourageante", a relevé le président de la BCE.

Pour Carsten Brzeski, économiste d'ING-Diba, Mario Draghi "a laissé ouvertes toutes les options pour de nouvelles actions monétaires: rien de plus, rien de moins".

Le Brexit vient s'ajouter à la liste de vents contraires freinant la reprise économique en zone euro, comme les incertitudes géopolitiques ou le ralentissement dans les marchés émergents. Ces éléments maintiennent les perspectives de croissance "orientées vers le bas".

L'inflation demeure presque nulle, (+0,1% sur un an en juin), bien loin d'une hausse "proche mais inférieure à 2%", définition par la BCE de la stabilité des prix.

La BCE a déjà multiplié les décisions pour tenter de faire repartir les prix et l'économie à la hausse: taux d'intérêt à un niveau plancher, prêts géants aux banques, rachats massifs de dettes sur les marchés dans le cadre de son programme baptisé "QE", déjà prolongé et augmenté.

En juin, elle est passée à la vitesse supérieure en rachetant des dettes d'entreprises, une première dans son histoire. Elle a par exemple acquis via la Banque de France des obligations de grands groupes français, tels qu'EDF, Danone ou Renault.

Si Johannes Gareis, économiste chez Natixis, considère que la BCE doit ajuster les paramètres du QE "plutôt tôt que tard", il ne s'attend toutefois "pas à une action significative" dans les mois à venir.

PROBLEME DE RENTABILITE DES BANQUES

Les commentaires de Mario Draghi sur l'état de santé des banques européennes étaient également particulièrement attendus, alors que la solidité du secteur en Italie inquiète.

En matière de solvabilité, la situation des banques du bloc monétaire est "meilleure, si ce n'est bien meilleure, qu'en 2009", a assuré le banquier central devant la presse, mais le problème à résoudre est "celui de la faible rentabilité, pas celui de la solvabilité".

Rome tente de trouver une solution pour aider son secteur bancaire plombé par des centaines de milliards d'euros de créances douteuses sans que son intervention ne soit considérée par Bruxelles comme une aide d'Etat faussant la concurrence et sans que les épargnants, et si possible les petits actionnaires, ne soient lésés.

Les créances douteuses "sont un problème significatif concernant la capacité future des banques à prêter" de l'argent au secteur privé en zone euro, a estimé M. Draghi. Pour résoudre cette situation, le président de la BCE a notamment considéré qu'un soutien public "est une mesure qui serait très utile", sous condition de négociation avec la Commission européenne.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Toute l'actualité sur DANONE
21/07 La BCE prête à agir pour contrer les effets du Brexit, mais pas tout de suite
14/07 DANONE : Jefferies relève son objectif de cours
13/07 DANONE : un actionnaire s'allège.
11/07 DANONE : freiné par une dégradation de broker.
11/07 DANONE : Bryan Garnier dégrade à Neutre
11/07 DANONE : la note sous surveillance négative chez Moody's.
11/07 DANONE : Déclarations mensuelles du nombre d'actions et de droits de vote (Juin ..
11/07 DANONE : Bryan Garnier n'est plus à 'achat'.
11/07 DANONE : Exane bnp paribas relève sa recommandation de "neutre" à "surperformanc..
08/07DJDANONE : S&P déclasse Danone à "BBB+" après l'offre sur WhiteWave, Moody's passe..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur DANONE
Plus de recommandations
Actualité du secteur : Industrie agroalimentaire - NCA
22/07 LINDT & SPRÜNGLI : croissance organique de 4,4% au premier semestre
22/07 LINDT : optimisme de mise sur le second semestre.
22/07 LINDT & SPRÜNGLI : croissance organique de 4,4% au premier semestre
22/07 LA VALEUR DU JOUR EN EUROPE- LINDT : perspectives gourmandes
22/07 LINDT & SPRÜNGLI : hausse des ventes à 1,5 mrd CHF au premier semestre
Plus d'actualités du secteur : Industrie agroalimentaire - NCA
Publicité
Données financières (€)
CA 2016 22 309 M
EBIT 2016 3 032 M
Résultat net 2016 1 867 M
Dette 2016 6 227 M
Rendement 2016 2,52%
PER 2016 21,85
PER 2017 20,24
VE / CA 2016 2,21x
VE / CA 2017 2,08x
Capitalisation 43 151 M
Plus de Données financières
Graphique DANONE
Durée : Période :
Danone : Graphique analyse technique Danone | BN | FR0000120644 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique DANONE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Analyse technique
Evolution du Compte de Résultat
Plus de Données financières
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 32
Objectif de cours Moyen 69,8 €
Ecart / Objectif Moyen 6,0%
Détails du consensus
Révisions de BNA
Plus de Révisions des Estimations
Dirigeants
Nom Titre
Emmanuel Faber Vice Chairman & Chief Executive Officer
Franck Riboud Chairman
Cécile Cabanis Chief Financial Officer
Jean-Philippe Paré Executive Vice President-Research & Development
Bruno Bonnell Independent Director
Plus d'information sur la société
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
DANONE5.01%47 519
NESTLE SA4.83%246 791
KRAFT HEINZ CO21.51%107 503
MONDELEZ INTERNATIONAL..2.05%71 022
GENERAL MILLS, INC.24.33%42 800
KELLOGG COMPANY15.55%29 233
Plus de Résultats