Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  USA  >  DJ Industrial    DJI

Cours indicatifs
Pré-ouverture
%
PTS
Cours en différé. Temps Différé USA - 25/09 22:40:33
22296.09 PTS   -0.24%
25/09 WallStreet : à la moindre alerte, les GAFA brûlent les doigts
25/09 BOURSE DE WALL : Wall Street plombée par la Corée du Nord et les te..
25/09 BOURSE DE WALL : POINT Marchés-Wall Street plombée par la Corée du ..
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseForumDernières OpérationsPositions Concours
Forums > Forum DJ Industrial > Article ZB : "Pour les archives !!!" >>>
Article ZB : "Pour les archives !!!" >>>
..." Wall Street : au + bas depuis octobre 2003, confiance zéro.
08/10/2008 | 00:35
(CercleFinance.com) - Wall Street vient d'aligner ce mardi sa 5ème séance de repli consécutive... et pas la moindre puis le Dow Jones s'est effondré de -500Pts sous les 9.450Pts (il pulvérise son plancher des 9.750Pts d'octobre 2004 et atteint dans la foulée son plus bas niveau depuis octobre 2003): 9 447.11Pts.
Le 'S&P-500' (-5,75%) basculait sous le palier crucial des 1.000Pts, le Nasdaq perdait également presque -6% en clôture mardi soir (et -20% en 7 séances... avec 98% de titres en repli et plus de 1.000 inscrivant un plancher annuel).

Il s'agit d'une nouvelle capitulation de la place forte de la finance mondiale et la cause est à rechercher du côté de l'allocution de Ben Bernanke ce mardi vers 20H. Le patron de la FED confirme point par point les pires anticipations macro-économiques du marché, avec une insistance toute particulière sur les risque de ralentissement sévère de l'activité économique et l'impossibilité de formuler des prévisions fiables relatives au prix des matières premières.

Le patron de la FED laisse entrevoir un assouplissement monétaire... mais il n'interviendra probablement pas avant les élections du 4 novembre.
Un mois, dans les conditions de stress actuelles, c'est très long et probablement bien trop long pour éviter au système un effondrement qui apparaît de plus en plus inexorable au fil des jours... puis des heures.

La confiance que réclament GW Bush, Gordon Brown, Nicolas Sarkozy, Angela Merkel... est définitivement aux abonnés absents comme en témoigne l'effondrement de -26% Bank of America (au lendemain de l'annonce d'une augmentation de capital de 10Mds$), de Merill Lynch (-25,6%), de Morgan Stanley (-25%), de Met Life (-17%)... dans le sillage des deux plus grandes banques britanniques RBOS et HBOS qui ont dévissé de -40% respectivement, puis Lloyds (-13%... tout comme Citigroup) et Barclays (-11,6%).

Afin d'enrayer le blocage brutal de l'ensemble des rouages de l'économie, la Fed va allouer aux enchères 450 milliards de dollars en décembre à travers trois opérations représentant 150 milliards de dollars chacun.

De surcroît, la banque centrale américaine va racheter les billets de trésorerie 'non garantis' à trois mois afin d'assurer aux entreprises l'accès à davantage de liquidités. La Fed va ainsi créer un véhicule baptisé Commercial Paper Funding Facility... une faculté qui n'était offerte qu'aux banques bénéficiant du statut de 'primary dealers'.

Rien de tout cela n'amoindrit les craintes que la récession, dejà bien ancrée dans la réalité quotidienne depuis le début du mois de septembre aux USA, ne se transforme rapidement en dépression: la chute des cours pétroliers sous les 90$ le baril entraine le repli de toutes les entreprises cotées qui extraient ou fournissent du carburant (classique ou de substitution).

Là aussi, le terme de krach s'impose avec des replis de -25 à -40% en l'espace d'une semaine (la perte sectorielle dépassant les -10% mardi soir) et de -50% en 10 jours: parmi les plus fortes baisses du jour, il faut mentionner Dynegy avec -20%, Chesapeake (-15%), Hallibuton, National Oilwell et Anadarko en peloton groupé autour de -11,5%, Peabody à -9% et Occidental Petroleum à -9%.

Enfin, et comme un ultime raccourci de l'effondrement des USA en tant que puissance industrielle et financière, le constructeur Ford a vu le cours de son titre se désintégrer de -21% et s'enfoncer sous le seuil historique des 3$ sur le NYSE. Son principal rival General Motors a sombré de -11%, inscrivant un nouveau plus bas absolu de 7,56$.

Oui vraiment, l'Amérique vit la fin d'une époque... sans la moindre idée de ce à quoi ressemblera la prochaîne, et Ben Bernanke le premier, sans quoi il aurait déjà réduit de 50 ou même 100Pts le taux directeur, comme la banque centrale d'Australie (mais de 7% vers 6%... elle a encore de la marge tandis que la FED en manque désormais cruellement).

Ph.Béchade"

@+++


(c) =22 296.09 pts -0,24% et +bas/jr = 22 219.11 pts
Pas bon du tout côté Corée...
Vendredi 22/09 (c) = 22 349?59 pts -0,04% et +bas/jr = 22 299.58 pts
(c) = 22 359.23 pts -0,24% +ht/jr = 22 419.51 pts et +bas/jr = 22 356.55 pts
Because Apple
+ht/jr = 22 413.26 pts et (c) = 22 412.59 pts avec +0,19%
HAUSSIER
Cours d'entrée : 22412.59   |   Objectif : 22500   |  Stop : -
...à moins de 0,4%
8 jrs verts de suite ! (c) = 22 370.80 pts +0,18% et +ht/jr = 22 386.01 pts
Les 22 500 à slmt 0,58%
+ht/jr = 22 355.62 pts et (c) = 22 331.35 pts avec +0,28%
Records de vendredi 15/09 battus :
(c) = 22 268.34 pts +0,29% et +ht/vendredi = 22 275.02 pts
ZB'R1 = 22 500.00 pts à +0,65% slmt ! ------->
(c) = 22 203.48 pts +0,20% et +ht/jr = 22 216.44 pts
(c) et +ht/jr = 22 158.18 pts +0,18%
HAUSSIER
Cours d'entrée : 22158.18   |   Objectif : 22400   |  Stop : -
ZB'R1 passée....
La suite SVP...22 400 ?
Celà ne ferait que +1% !
(c) = 22 118.86 pts +0,28% et +ht/jr = 22 134.57 pts
Juste sur la ZB'R1 = 22 118.40 pts ------->
(c)= 22 057.27 pts +1,19% et +ht/jr = 22 067.10 pts
De gap en gap !
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.
Graphique DJ INDUSTRIAL
Durée : Période :
DJ Industrial : Graphique analyse technique DJ Industrial | DJI | US2605661048 | Zone bourse