Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Engie    ENGI   FR0010208488

ENGIE (ENGI)
Mes dernières consult.
Top consult.
Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsCommuniqués sociétéPublications officiellesActualités du secteur

Engie : veut une fin rapide des tarifs réglementés du gaz, selon la CGT

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
10/10/2017 | 17:36
ENGIE VEUT UNE FIN RAPIDE DES TARIFS RÉGLEMENTÉS GAZ

Engie propose l'adoption rapide d'une loi programmant la fin des tarifs réglementés du gaz, a déclaré mardi le syndicat CGT, opposé à leur suppression.

"La FNME-CGT a eu connaissance des propositions faites par le groupe Engie au gouvernement concernant le marché du gaz et plus largement de l'énergie. Engie propose l'adoption très rapide d'une loi, qui programme l'extinction des tarifs réglementés gaz mais aussi électricité", écrit la fédération CGT des mines et de l'énergie dans un communiqué.

Engie, fournisseur historique du gaz en France, a réagi en rappelant seulement qu'il demandait "qu'une loi puisse prévoir une période longue de transition et la synchronisation avec le (tarif réglementé de l'électricité) pour éviter une distorsion concurrentielle entre les deux types d'énergie".

Selon la CGT, le groupe veut que la loi stipule notamment que la suppression des tarifs réglementés entraîne "la fin des contraintes pesant sur Engie pour assurer la sécurité d'approvisionnement, ce qui permettrait d'alléger ses coûts".

La CGT ajoute qu'une telle fin entraînerait la suppression des 811 emplois affectés aux tarifs réglementés chez Engie.

Sans se prononcer sur ce point, le groupe a démenti une information du syndicat selon laquelle il demanderait la fin du statut spécial (IEG) pour l'activité commerciale.

"Engie ne demande nullement la fin du statut IEG pour l'activité de commercialisation. Il appartient aux pouvoirs publics de tirer équitablement les leçons de la fin des (tarifs réglementés), en ayant en priorité le souci d'accompagner les clients dans cette transition", a fait savoir le groupe.

En juillet, le Conseil d'Etat a annulé un décret de 2013 encadrant les tarifs réglementés du gaz appliqués en France aux particuliers et aux petits professionnels, une décision qui n'oblige cependant pas l'Etat à prendre des mesures en ce sens.

La CGT estime que les propositions d'Engie "conduiraient directement à un renchérissement du prix des énergies et à un risque majeur sur la continuité de fourniture".

"La FNME-CGT met en garde le gouvernement contre les graves conséquences qu’auraient les propositions du groupe Engie."

Les tarifs réglementés sont fixés mensuellement par le gouvernement après avis de la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Ils concernaient 5,4 millions de particuliers à fin mars.

La Cour de justice de l'Union européenne avait estimé en septembre 2016 que les tarifs réglementés constituaient une entrave à la réalisation d'un marché du gaz concurrentiel mais pouvaient se justifier sous certaines conditions.

La France a défendu leur maintien ces dernières années en faisant valoir qu'ils contribuaient à sa sécurité d'approvisionnement et permettaient de protéger le pouvoir d'achat des consommateurs. Les offres de marché proposent des prix plus bas que les tarifs réglementés.

(Benjamin Mallet et Benoit Van Overstraeten, édité par Dominique Rodriguez)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Toute l'actualité sur ENGIE
08:46 GÉRARD MESTRALLET : l'Etat va nommer un nouveau président
08:14 ISABELLE KOCHER : L'Etat est prêt à nommer un nouveau président
13/12 L'état-major d'Airbus sur la sellette
13/12DJBELGIQUE : vifs débats sur le nucléaire, le Premier ministre monte au créneau
13/12 SUEZ : La marge avec GE Water va progressivement s'améliorer
12/12 PLAN DE TRANSFORMATION D'ENGIE : "le plus dur est fait", assure Mestrallet
11/12 ELECTRICITE DE FRANCE : EDF veut bâtir 30 GW de capacités solaires en France en ..
11/12 ENGIE : confirme son engagement sur les obligations vertes
11/12 JEAN-PASCAL TRICOIRE : Des groupes français investissent 300 miliards d'euros po..
11/12 ISABELLE KOCHER : Engie promet un milliard d'euros pour l'efficacité énergétique
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ENGIE
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2017 63 854 M
EBIT 2017 5 498 M
Résultat net 2017 2 474 M
Dette 2017 23 292 M
Rendement 2017 4,76%
PER 2017 14,58
PER 2018 14,20
VE / CA 2017 0,93x
VE / CA 2018 0,88x
Capitalisation 35 799 M
Graphique ENGIE
Durée : Période :
Engie : Graphique analyse technique Engie | ENGI | FR0010208488 | Zone bourse
Tendances analyse technique ENGIE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 15,8 €
Ecart / Objectif Moyen 7,5%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Isabelle Kocher Chief Executive Officer & Director
Gérard Mestrallet Chairman
Judith Hartmann Chief Financial Officer & Executive Vice President
Anne-Marie Mourer Director
Alain Beullier Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ENGIE22.24%42 326
NATIONAL GRID PLC-7.63%39 706
ELECTRICITÉ DE FRANCE22.72%38 073
SEMPRA ENERGY15.69%28 934
E.ON43.88%23 997
PPL CORP1.32%23 318