Découvrir nos portefeuilles : Investisseur PEA |  International |  Trader
Accès Membre / Client

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Bruxelles  >  AGEAS    AGS   BE0974264930

AGEAS (AGS)

1351
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
Synthèse analysesAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes 

FORTIS : Le feuilleton de cette fin d 'année

Analyse du 19/12/2008 | 11:32
Opinion : En surveillance. Surveiller la sortie du range 0.8 EUR/ 1.15 EUR
EURONEXT BRUXELLES
Assureurs et courtiers généralistes
Va-t-on se diriger vers un « FORTISGATE » ? car la cession de la banque devient véritablement une « affaire » d’état.
Rétrospective : le groupe bancaire belge et néerlandais a été emporté par la crise financière. Deux alternatives se présentaient alors : soit accepter l’offre de BNP PARIBAS, soit voler au secours de la banque en injectant de l’argent. C’est cette seconde solution qui a été choisie par les gouvernements belges, hollandais et luxembourgeois qui ont déboursé un total de 11,2 milliards d’Euros (soit 49% du capital) pour sauver la banque de la faillite. Le plan de sauvetage posait comme condition la cession de certaines activités. BNP PARIBAS refait alors surface et se porte acquéreur de la majorité des activités de FORTIS en Belgique et au Luxembourg.
S’estimant floués, un groupe d’actionnaires minoritaires tente de bloquer l’opération et porte l’affaire devant les tribunaux. Cette initiative provoque la colère du Premier Ministre belge, Yves DELTERME qui brandit la menace d’un retrait de l’Etat Belge du capital de FORTIS. La justice belge refuse de suspendre l’opération et déboute les actionnaires de leur requête.
Début décembre, l’Union Européenne donne son feu vert au plan de sauvetage. Quelques jours plus tard, la Cour d’Appel de Bruxelles annulait le jugement de première instance et ordonnait une convocation des actionnaires pour voter sur le sujet.
L’affaire prend alors une nouvelle tournure : l’Etat belge dépose un recours judiciaire qui impose à la Cour d’appel de réexaminer le dossier. La Cour de Cassation accuse le gouvernement belge de faire pression sur les juges ; l’opposition réclame la démission du Premier Ministre.
Parallèlement, l’affaire Maddoff éclate, fait plier BNP PARIBAS et hypothèque l’opération de rachat.
Lourd tribu pour le titre FORTIS qui évolue au gré des annonces. Quels repères techniques existent encore ?
Après une chute très violente, après une suspension, et un plus bas historique à 0, 56 EUR, un fond se dessine sous une résistance et ligne de cou à 1,15 EUR. Ce seuil correspond également à la moyenne à 50 jours. Son dépassement libèrerait un potentiel de rattrapage vers 1,50 et 1,90 EUR. Un échec sous 1,15 EUR pourrait ramener les cours sous la barre de 1 EUR, vers la moyenne à 20 jours à 0,8 EUR.
FORTIS : FORTIS : Le feuilleton de cette fin d 'année
Copyright (c) 2014 Zonebourse.com



Avertissement : Les analyses réalisées par la société Surperformance, éditrice du site zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou autre produit financier. La responsabilité de la société Surperformance ainsi que ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de Surperformance éditrice du site zonebourse.com s‘adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces dernières sont diffusées à titre purement indicatif, Surperformance ne peut en garantir l’exactitude ou la fiabilité.

Ratios Financiers

Taille 2014e 2015e
Capitalisation 6 623 M€ -
Valeur Entreprise - 6 623 M€
Valorisation 2014e 2015e
PER (Cours / BNA) 14,7x 9,01x
Capitalisation / CA 0,67x 0,66x
Valeur Entreprise / CA - -
Valeur Entreprise / EBITDA - -
Rendement (DPA / Cours) 5,27% 5,58%
Profitabilité 2014e 2015e
Marge d'exploitation (EBIT / CA) 8,21% 11,8%
Levier opérationnel (Delta EBIT / Delta CA) -0,97x 28,2x
Marge Nette (RN / CA) 4,36% 6,98%
ROA (RN / Total Actif) 0,40% 0,60%
ROE (RN / Capitaux Propres) 5,81% 7,42%
Ratio Versement Dividende 77,2% 50,3%
Situation Bilantielle 2014e 2015e
CAPEX / CA (Taux d'investissements) - -
Cash Flow / CA (Taux d'autofinancement) 0,67% 3,24%
Intensité Capitalistique (Total Actifs / CA) 10,9x 11,6x
Levier Financier (Dette Nette / EBITDA) - -
Publicité
Evolution du Compte de Résultat
Plus de Données financières
Révisions de BNA
Autres Trading Actions
10:07 - SOCIETE GENERALE
Achat sur débordement seulement
09:59 - RUBIS
Encore du potentiel de hausse
09:57 - THALES
Proche d'une accélération
09:54 - RÉMY COINTREAU
Mouvement baissier enclenché
25/11 - PEUGEOT
Surveiller l'accélération
Plus de Trading Actions
Rechercher
Contactez-nous
+33 (0)4 78 30 41 42
Rejoignez
108 670 membres
Cotations dynamiques  
ON
| OFF