Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  FTSE 100 Index    F100   GB0001383545

SynthèseGraphiquesActualitésAnalysesCommunautéHeatmapComposition 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviewsActualités des composants de l'indice

La négociation du Brexit officiellement lancée à Bruxelles

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
19/06/2017 | 19:08

BRUXELLES, 19 juin (Reuters) - L'Union européenne et la Grande-Bretagne ont annoncé lundi, au terme de la première journée de négociations formelles sur le Brexit, la création de trois groupes de travail distincts et ont chacun réaffiché leurs priorités.

"Cette première session a été utile mais l'heure tourne", a déclaré Michel Barnier, négociateur en chef des Européens, à l'issue de ses entretiens à Bruxelles avec le ministre britannique chargé du Brexit, David Davis.

L'ex-commissaire européen a réaffirmé la volonté des Vingt-Sept de négocier d'abord les termes du futur divorce avant de discuter du statut des relations futures entre Londres et le continent.

De source britannique, on indique que les négociateurs de Londres ont insisté pour que ces relations futures soient discutées en parallèle aux négociations sur la sortie de l'UE.

Le calendrier fixé prévoit de nouvelles sessions de négociations sur les semaines du 17 juillet, du 18 septembre et du 9 octobre.

D'ici à octobre, les discussions porteront prioritairement sur les droits des trois millions de ressortissants européens vivant en Grande-Bretagne et des Britanniques établis sur le continent; sur les obligations financières contractées par le Royaume-Uni (la "facture du Brexit") et sur d'autres sujets liés au divorce.

La question de l'Irlande du Nord, seul membre du Royaume-Uni qui aura une frontière physique commune avec un pays de l'UE - la République d'Irlande -, fera l'objet d'un dialogue séparé, selon un document sur "les termes de référence" convenus par les deux parties et communiqué lundi soir.

David Davis a noté que les délégués avaient consacré lundi davantage de temps à la question nord-irlandaise qu'à tout autre sujet du divorce.

Le texte prévoit aussi que le français et l'anglais seront les deux langues officielles de la négociation, charge aux services de la Commission européenne d'assurer les traductions.

Citant Jean Monnet, un des pères fondateurs de la construction européenne, Michel Barnier a souligné que "ce qui est important, ce n'est ni d'être optimiste, ni pessimiste, mais d'être déterminé".

David Davis a emprunté lui à Winston Churchill, le Premier ministre britannique de la Deuxième Guerre mondiale et du Blitz, en se présentant comme "un optimiste qui voit l'opportunité dans chaque difficulté".

Cette première journée de négociations à Bruxelles a lancé les discussions qui doivent fixer, d'ici au 29 mars 2019, les termes du divorce et dessiner les contours de leurs futures relations. (Elizabeth Piper, Alastair Macdonald et Gabriela Baczynska; Henri-Pierre André pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FTSE 100 INDEX
18:00BOURSE DE LONDRES : Londres gagne du terrain grâce à la livre
AW
10:13BOURSE DE LONDRES : Londres monte de 0,33% grâce au repli de la livre
AW
19/04POINT Marchés-Les actions hésitantes, doutes sur Apple et les puces
RE
19/04BOURSE DE LONDRES : Londres ralentie par le secteur minier
AW
19/04Wall Street ouvre en baisse, les semi-conducteurs pèsent
RE
19/04BOURSE DE LONDRES : Londres monte un peu de 0,21% en début de séance
AW
18/04BOURSE : Les indices européens en hausse à la faveur des résultats d'entreprises
DJ
18/04Les actions en forme, les matières premières en soutien
RE
18/04POINT Marchés-Les actions en forme, les matières premières en soutien
RE
18/04BOURSE DE LONDRES : Le contrat attribué à gemalto représente environ 260 million..
RE
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice FTSE 100 INDEX
14:24HSBC : cesse à son tour de financer des énergies fossiles
RE
13:29ROYAL MAIL : arrivée d'un nouveau CEO en septembre
CF
10:53RECKITT BENCKISER : chute après son point d'activité
CF
09:28BARCLAYS : le CEO Jes Staley amendé pour une traque au lanceur d'alerte
AW
08:45WHITBREAD PLC : publication des résultats annuels
06:23PHARMACIE : Takeda désormais seul candidat déclaré au rachat de Shire
AW
19/04Bataille en vue dans la pharmacie autour du rachat de Shire
AW
Plus d'actualités
Graphique FTSE 100 INDEX
Durée : Période :
FTSE 100 Index : Graphique analyse technique FTSE 100 Index | F100 | GB0001383545 | Zone bourse
Tendances analyse technique FTSE 100 INDEX
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Palmarès FTSE 100 INDEX
CRH PLC2525 Cours en différé.4.08%
SMITHS GROUP1616 Cours en temps réel.2.80%
STANDARD CHARTERED764.7 Cours en temps réel.2.60%
NMC HEALTH3687 Cours en temps réel.2.53%
MEDICLINIC INTERNATIONAL690.6 Cours en différé.2.37%
ROLLS-ROYCE865.1 Cours en temps réel.-1.33%
SMURFIT KAPPA GROUP3136 Cours en différé.-1.63%
GKN467.6 Cours en temps réel.-2.09%
RECKITT BENCKISER5611.5 Cours en temps réel.-3.02%
SHIRE3821.5 Cours en différé.-3.86%
Heatmap :