Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  London Brent Oil    XBNT   XX00000BRENT

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesDérivésFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviews

Le pétrole termine en baisse à New York

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
10/11/2017 | 22:54

(Actualisé avec cours du WTI)

Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi sur le marché new-yorkais Nymex, la prévision d'une hausse des extractions aux Etats-Unis contrebalançant l'espoir de voir les pays de l'Opep prolonger leur accord d'encadrement de l'offre.

La production de pétrole aux Etats-Unis devrait atteindre 9,2 millions de barils par jour en 2017 et un record de 10 millions de bpj en 2018, contre 8,9 millions en 2016, selon les projections de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) publiées cette semaine.

Le groupe de services pétroliers Baker Hughes a par ailleurs fait état de neuf points de forages supplémentaires aux Etats-Unis la semaine au 10 novembre, ce qui porte leur total à 738.

Le contrat décembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 43 cents, soit 0,75%, à 56,74 dollars le baril.

Le Brent a cédé 41 cents, soit 0,64% à 63,52 dollars.

Le baril de Brent a atteint dans la semaine 64,65 dollars, un pic depuis juin 2015, tandis que le WTI a touché les 57,92 dollars, son plus haut niveau depuis juillet 2015.

Les cours restent proches de leurs pics de 28 mois, soutenus par l'espoir de voir l'Organisation des pays exportateurs de pétrole étendre sur la totalité de l'année 2018 son accord d'encadrement de l'offre de pétrole, en dépit de possibles difficultés de production. L'Opep tient sa prochaine réunion ministérielle le 30 novembre à Vienne.

La solide demande, notamment en Asie du Sud-Est, et les tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran contribuent également les maintenir à ces niveaux.

(Scott DiSavino, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Toute l'actualité sur LONDON BRENT OIL
19/01 Le pétrole termine en baisse à New York
19/01 La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le pétrole
19/01 Le pétrole termine en baisse à New York à 63,37 dollars le baril
19/01 Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les Etats-Unis
19/01 Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre américaine
19/01 Le pétrole ouvre en baisse à New York à 63,22 dollars le baril
19/01 Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine record
19/01 PÉTROLE : record de production en vue cette année pour les Etats-Unis (AIE)
19/01 Le pétrole recule en Asie
18/01 Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et hausse de la producti..
Plus d'actualités
Graphique LONDON BRENT OIL
Durée : Période :
Pétrole Brent (London Brent Oil) : Graphique analyse technique Pétrole Brent (London Brent Oil) | XBNT | XX00000BRENT | Zone bourse
Tendances analyse technique LONDON BRENT OIL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière