Découvrir nos portefeuilles : Investisseur PEA |  International |  Trader
Accès Membre / Client

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  PEUGEOT    UG   FR0000121501

PEUGEOT (UG)

2565
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
Synthèse analysesAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes 

Peugeot : pour UBS, il n'est pas encore l'heure d'y aller.

28/02/2012 | 10:25
Recommander :
0
UBS invite à la prudence sur le dossier Peugeot, dont l'action s'envole de nouveau ce matin sur de nouvelles rumeurs, plus précises que celles de la semaine précédente, d'un rapprochement avec un grand concurrent américain. Les analystes maintiennent leur conseil 'neutre' sur la valeur. Ils ont cependant relevé leur objectif de cours de 13 à 17 euros. En Bourse de Paris ce matin, l'action Peugeot tient la tête des hausses du CAC 40 en s'adjugeant plus de 8% à 16,5 euros.

Selon les agences de presse, Peugeot pourrait annoncer dans les prochains une alliance avec l'américain General Motors (GM), qui prendrait jusqu'à 7% de son capital.

UBS s'attend 'à une poursuite de la volatilité à court terme, tout en considérant positivement que la direction semble prendre des mesures visant à répondre au problème structurel que constitue la manque de taille critique' du constructeur au lion en envisageant un rapprochement, indique la note de recherche. Pas d'enthousiasme excessif toutefois : 'nous n'en sommes qu'à un stade préliminaire', ajoute le document.

En outre, une combinaison de Peugeot SA et de GM Europe, soit essentiellement Opel et Vauxhall, suppose 'd'abord que la question de structure de coût française soit posée avant toute fusion industrielle'.

UBS estime en attendant que les cessions d'actifs annoncées, pour un total de 1,5 milliard d'euros, permettent de garantir suffisamment de liquidités. La position de trésorerie brute de Peugeot est attendue par les spécialistes à 6,1 milliards d'euros au début de l'année 2013.

Cependant, la branche Automobile demeure en perte. UBS table sur la suppression du dividende, tant au titre de 2011 (Peugeot annonce sa proposition de dividende après ses résultats annuels) que de 2012.

Au final, 'une éventuelle rationalisation, via une alliance ou un programme de restructuration, pourrait induire une réappréciation de la valeur', note UBS.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
Recommander :
0
Réagir à cet article
Dernières actualités sur PEUGEOT
19/09 PEUGEOT : Citroën distingué à l'Automobile Club de France.
18/09 BOURSE DE PARIS : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris
18/09 BOURSE DE PARIS : La Bourse de Paris - Les valeurs du jour jeudi (clôture)
18/09 Les valeurs à suivre jeudi 18 septembre 2014 à la Bourse de Paris
18/09 PEUGEOT : continue de gérer activement sa dette
18/09 BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris
18/09 PEUGEOT : Berenberg à l'achat sur Renault, neutre sur PSA Peugeot Citroën
17/09 PSA PEUGEOT CITROEN : rachat d'émissions obligataires.
17/09 PEUGEOT : Le marché automobile européen a prolongé son rebond cet été
17/09 PEUGEOT : La France aura au Mondial des voitures à 1 ou 2 litres aux 100
Publicité
Evolution du consensus
PEUGEOT : Evolution du consensus
Rechercher
Contactez-nous
+33 (0)4 78 30 41 42
Rejoignez
102 133 membres
Cotations dynamiques  
ON
| OFF