Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Devises : l'euro ballotté entre la Fed et le 'Brexit'.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
0
25/05/2016 | 13:02
Mercredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne ne suivait pas de tendance marquée face à ses principales contreparties, mais demeurait sous pression. Presque parfaitement stable contre le dollar (à 1,1142) et le sterling (à 0,7617), l'euro se tassait aussi de 0,15% contre le franc suisse à 1,1050, tout en prenant 0,20% contre le yen à 122,78.

L'euro reste ainsi à proximité immédiate des 1,1132 touchés au plus bas de la séance de la veille après l'annonce, aux Etats-Unis, d'une hausse de 16,6% des ventes de logements neufs en avril, 619.000 unités. Un chiffre attendu à 523.000 seulement ! Ce qui a entraîné une vague d'optimisme quant à la conjoncture américaine qui, par nature, soutient le dollar.

D'ailleurs, souligne un intervenant, après cette publication, “les anticipations de hausse des taux directeurs en juin de la Fed se sont redressées” : les contrats à terme sur les Fed Funds augurent désormais d'une probabilité de 38% de voir la Fed relever ses taux lors du FOMC des 14/15 juin (“contre 4% au début de la semaine dernière”, rappelle le spécialiste), avant 50% pour la réunion de la Fed des 26/27 juillet.

Chez XTB France, on ajoute que “du côté de la Banque centrale européenne (BCE), Vitor Constancio, son vice-président, a déclaré que la hausse des taux aux États-Unis serait une bonne nouvelle pour l'économie mondiale. Inutile de se voiler la face : il est évident que le relèvement des taux américains provoquera une hausse de la devise américaine et donc un affaiblissement de l'euro.”

Dans des marchés de changes dominés par les considérations de taux, l'indice Ifo allemand, qui passe de 106,7 en avril à 107,7 en mai, contre un consensus à 106,8, passe au second plan.

Quid des craintes relatives à un éventuel “Brexit”, en vue du référendum britannique du 23 juin prochain ? “Si le 'oui' au Brexit l'emportait, la livre serait attaquée durant quelques semaines, voire quelques mois. Mais est-ce dramatique ?”, se demandent ce matin les spécialistes de la gestion parisienne Carlton Sélection.

Sur le ton de la conjecture, ils poursuivent : “les conséquences en seraient une remontée des taux, un coût des produits importés plus élevé et donc une remontée de l'inflation. Le niveau actuel extrêmement bas (0,50%) ne mettrait pas en péril son économie. Bien au contraire, cela pourrait être une aubaine à une époque où la plupart des grandes économies mondiales craignent régulièrement la déflation. En revanche la compétitivité des produits et services britanniques en serait grandement améliorés. Les Britanniques profiteraient ainsi de cette 'guerre des devises' sans avoir à livrer bataille”.

Plus près de nous, les cambistes guetteront, tout à l'heure depuis les Etats-Unis, principalement la balance commerciale d'avril, l'évolution des prix des logements (en mars), ainsi que les statistiques pétrolières hebdomadaires.

Quant à l'actualité de la banque centrale américaine, “pour ce mercredi 25 mai, nous nous focaliserons essentiellement sur les interventions de Robert Kaplan, président de la Fed de Dallas, Patrick Harker, président de la Fed de Philadelphie et Neel Kashkari, président de la Fed de Minneapolis”, indique-t-on chez XTB France.

EG


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
0
Réactions à cet article
Réagir
Publier
loader
MayKuro
Le 25/05/2016 à 13:21
arrow option
La hausse des taux "seraient une bonne nouvelle pour l'économie mondiale" mais le serait un peu moins pour les états-unis...
  
  
Dernières actualités "Economie / Forex"
01:18UNION EUROPÉENNE : Commissioner Moscovici's introductory remarks at the Eurogroup press conference
PU
01:18UNION EUROPÉENNE : Comment peut-on aider au mieux les survivants du cancer à retourner au travail?
PU
24/05Iran-Poutine ouvert sous conditions à des discussions plus larges
RE
24/05Le dollar s'affaiblit face à l'euro, la Fed pèse toujours
AW
24/05La DCA syrienne intercepte des missiles dans le centre du pays
RE
24/05Vol mh17-le rôle de la russie est d'adopter une "attitude constructive" et de participer à la manifestation de la vérité, déclare macron
RE
24/05Le chef de la contestation dans le Rif en grève de la faim
RE
24/05Les efforts engagés en vue de la dénucléarisation nord-coréenne doivent se poursuivre, l'onu a un rôle à jouer-macron
RE
24/05Poutine "regrette beaucoup" l'annulation du sommet prévu entre la corée du nord et les etats-unis, espère une reprise du dialogue
RE
24/05Trump gracie le boxeur noir Jack Johnson à titre posthume
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité