Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Emprunt Direct : La BCE ne change pas de cap

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
21/10/2016 | 11:54

21 octobre 2016

Le Conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne n'a pas modifié, jeudi 20 octobre, ses taux directeurs en zone euro.

Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement demeure à 0%, celui de la facilité de prêt marginal se maintient à 0,25%, et celui de la facilité de dépôt reste, de la même façon, à -0,40%. C'était en mars que l'institution avait, la dernière fois, abaissé ses taux.

La BCE a indiqué que les taux resteraient à leurs niveaux actuels ou à des niveaux plus bas sur une période prolongée, « et bien au-delà de l'horizon fixé pour les achats nets d'actifs ». La BCE n'a par ailleurs pas annoncé hier vouloir réduire ses achats mensuels d'actifs, lesquels se montent actuellement à 80 milliards d'euros par mois. L'institution a indiqué qu'ils devraient être réalisés jusqu'à la fin du mois de mars 2017 « ou au-delà ».

La BCE maintient donc sa politique accommodante, malgré des anticipations d'inflation bien en dessous de son objectif des 2%. Elle a surtout écarté un « tapering », qui aurait consisté en une réduction puis une fin de son programme d'achats d'actifs. Cette perspective avait ainsi provoqué, sur le marché secondaire de la dette, une remontée des taux. L'affirmation par Mario Draghi d'un maintien de la politique accommodante a, de fait, permis aux marchés de se détendre avec une baisse des taux à la clef.

Sur le front des marchés de taux, Mario Draghi n'a donc pas suivi, à 3 ans d'intervalle, la politique menée dès décembre 2013 par la Fed, qui avait décidé à cette époque d'un « tapering ». Elle avait par la suite réduit ses achats d'actifs, avant de mettre fin à ceux-ci, et de remonter ses taux fin 2015. La BCE reste donc sur une politique ultra-accommodante, dans l'attente d'une remontée du taux d'inflation. Sur le front du crédit immobilier, cette absence de pression devrait conduire à une stabilisation progressive des taux en cette fin d'année, dans un contexte toujours très concurrentiel en ce deuxième temps fort habitat.

La Sté Emprunt Direct SAS a publié ce contenu, le 21 October 2016, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le21 October 2016 09:54:07 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:28GEMALTO : ventes stables, la cybersécurité compense la chute des cartes à puce
AW
06:26JAPON : le chômage stable en mars, à 2,5% de la population active
AW
06:26JAPON : nouvelle hausse de la production industrielle en mars
AW
06:20Vendredi 27 avril 2018 - Service Basic d'AWP
AW
00:01GEMALTO  : chiffre d’affaires du premier trimestre 2018
BU
26/04Le Crédit mutuel s'oppose au projet de désaffiliation d'Arkéa
RE
26/04L'euro au plus bas depuis janvier face au dollar après une réunion de la BCE
AW
26/04IPSOS : a accusé un recul de 5,9% de son activité au 1er trimestre, marqué par l'euro fort
DJ
26/04SAINT GOBAIN : CA en baisse au premier trimestre avec les changes et la météo
RE
26/04Vinci: Acquisitions et reprise du BTP en France ont soutenu le premier trimestre
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité