Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info

 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

En rachetant de la dette publique, la BCE a réduit la volatilité des marchés, souligne 360 AM

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
24/12/2012 | 11:35
De tous les changements induits sur les marchés par le plan de rachat potentiellement illimité de dettes publiques décidé par la BCE cet été, la modification du régime de volatilité n'est pas le moindre, estime Michaël Levy, associé, gérant de FLEX 360, responsable de la multi-gestion chez 360 AM.


La volatilité implicite à 3 mois de l'indice EuroStoxx50, qui reflète le risque anticipé par les investisseurs à l'égard de la référence européenne, est tombée sous la barre des 20%, observe le professionnel. Un niveau d'une faiblesse inédite depuis le début de la crise.

Même le newsflow en provenance de la Grèce n'exerce plus d'influence déterminante sur la perception du risque par les investisseurs, souligne-t-il. Résultat, l'écart de volatilité implicite s'est fortement réduit vis-à-vis des marchés d'actions américains, qui souffrent à leur tour de l'aggravation des inquiétudes budgétaires de l'autre côté de l'Atlantique et du redoutable spectre du « Fiscal Cliff ».

Ce sentiment positif est également perceptible sur les autres classes d'actifs, comme en témoigne le rétrécissement des écarts de rendement sur les marchés de crédit ou sur les emprunts d'Etat périphériques (les rendements espagnols et italiens à 10 ans ont chuté de presque deux points en quelques mois et s'échangent à des niveaux respectifs de 5,2% et 4,4%), poursuit Michaël Levy. Même constat pour l'euro, dont le renchérissement au-delà de 1,30 dollar reflète la sérénité retrouvée à l'égard des actifs européens.


Copyright 2012 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
00:34Une camionnette monte sur un trottoir à Toronto, neuf morts
RE
00:25Alphabet dépasse les attentes au T1 avec les revenus publicitaires
RE
00:06Les lauréats des Stevie® Awards 2018 de l'Asie-Pacifique annoncés
GL
23/04NOUVEAU CODE MINIER EN RDC : le géant de l'or Kibali plaide l'apaisement
AW
23/04Wall Street : résiste à la tension des taux, Alphabet stagne
CF
23/04FACEBOOK : dit avoir accéléré ses retraits de contenus extrémistes
RE
23/04ALPHABET : dépasse les attentes au premier trimestre avec les revenus publicitaires
RE
23/04ALPHABET (GOOGLE) : les recettes publicitaires portent les résultats
AW
23/04CERENIS THERAPEUTICS :  Mise à disposition du Document de Référence 2017
BU
23/04BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit sans grand changement, techs et taux ont pesé
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité