Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués

Interview-Bullard (Fed) lie défense de l'objectif d'inflation et crédibilité

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/10/2017 | 19:23

La Réserve fédérale doit clairement défendre son objectif d'une inflation à 2% et arrêter de relever ses taux tant que le rythme de la hausse des prix ne s'est pas renforcé, a déclaré jeudi le président de l'antenne de St Louis de la banque centrale américaine, James Bullard.

La Fed risque de perdre en crédibilité, et de déclencher une récession, si elle continue à insister sur la "normalisation" de sa politique monétaire en l'absence de preuves d'un raffermissement des prix, a-t-il dit lors d'un entretien avec Reuters.

"Si vous avez un objectif d'inflation alors vous devriez le défendre. Si vous dites que vous allez atteindre l'objectif d'inflation alors vous devez essayer de l'atteindre et préserver (votre) crédibilité", a-t-il poursuivi.

Une récente rechute de l'inflation "core", la mesure de l'inflation privilégiée par la Fed, signifie que "nous avons plus ou moins cédé tout le terrain gagné au cours des deux dernières années" pour se rapprocher de l'objectif de 2%.

Continuer de relever les taux d'intérêt dans cet environnement, "peut envoyer comme message aux marchés que l'objectif d'inflation n'est pas si important."

Bullard juge que ses collègues qui insistent pour expliquer la faiblesse de l'inflation par des baisses importantes et isolées des prix dans des secteurs particuliers de l'économie "découpent trop finement" leur analyse, et sous-estiment le fait que la technologie ou une autre force bride les prix. (Howard Schneider, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:04ZONE EURO : indice ZEW allemand moins bon qu'attendu à 17.4
10:57 MINISTRY OF ECONOMY OF GRAND DUCHY OF LUXEMBOU : Étienne Schneider a signé deux conventions pour soutenir les efforts de recherche et développement de la société IEE
10:56 CAC 40 : bute sur les 5.400 points avant la Fed
09:42 FRANCE : Plan Juncker - signature du premier financement vert dans le secteur maritime
08:56 France: L'emploi salarié ralentit au troisième trimestre, en hausse de 0,2%
08:43 CHINE : BAIC Motor veut arrêter les voitures à essence d'ici 2025
08:37 L'euro en légère hausse face au dollar avant la Fed
08:29 CAC 40 : une forme de lassitude en attendant la Fed.
08:21 FRANCE : l'Insee confirme un léger ralentissement de l'emploi au 3e trimestre
08:06 Atos-confiant dans sa capacité à intégrer gemalto au vu de ses précédentes acquisitions-pdg
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité