Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués

L'euro poursuit sa hausse face au dollar, le réal peine à se reprendre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
19/05/2017 | 23:07

New York (awp/afp) - L'euro poursuivait vendredi sa trajectoire ascendante face au dollar, atteignant de nouveaux sommets depuis novembre, tandis que le réal brésilien peinait à se reprendre.

Vers 21H00 GMT (23H00 HEC), l'euro valait 1,1207 dollar, contre 1,1105 dollar jeudi vers la même heure.

La monnaie unique montait également face à la monnaie nipponne, à 124,70 yens pour un euro contre 123,83 yens jeudi soir.

Le billet vert baissait un peu face à la devise japonaise, à 111,27 yens pour un dollar contre 111,51 yens jeudi soir.

La monnaie unique a réussi à franchir le cap symbolique des 1,12 dollar pour un euro et évoluait à son plus haut depuis l'élection américaine début novembre.

"Il n'y a pas de nouvelle spécifique pour expliquer cela", a reconnu Vassili Serebriakov de Crédit Agricole.

La paire euro-dollar d'ailleurs n'a pas réagi en fin d'échanges américains à la publication quasi-simultanée de nouvelles révélations concernant l'administration américaine par le New York Times et le Washington Post.

Les principales forces opérant sur le marché ces dernières semaines reprenaient le dessus, se montrant favorables à la monnaie unique qui a pris 2,5% sur la semaine et 6,8% depuis le début de l'année face au billet vert.

"L'euro continue de bénéficier de la demande post-électorale", a estimé Vassili Serebriakov, relevant que cet intérêt s'étendait à l'ensemble des actifs européens.

L'élection du centriste et pro-européen Emmanuel Macron à la présidence en France a permis la levée des inquiétudes sur une montée des populismes en Europe et sur l'avenir de la monnaie unique.

"La croissance économique continue de (la zone euro) et une inflation plus forte a poussé les marchés a anticiper un calendrier plus serré pour que les banquiers centraux lèvent le pied de l'accélérateur monétaire", a ajouté Joe Manimbo de Western Union dans une note.

La prochaine réunion de la Banque centrale européenne (BCE) doit se tenir en juin et les cambistes s'interrogent sur un possible changement de ton de l'institution de Francfort, premier pas vers une normalisation de sa politique monétaire.

Côté américain, la situation politique à Washington a légèrement entamé les attentes d'un relèvement des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) lors de sa prochaine réunion.

"Les dernières nouvelles qui ont rendu les investisseurs plus nerveux comprennent le limogeage brutal du directeur du FBI par le président Trump, des accusations de pression du président sur le chef du FBI pour laisser tomber des investigations sur l'ancien conseiller à la sécurité nationale et une enquête élargie sur les relations de la Russie avec l'élection présidentielle américaine de 2016", a résumé Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange dans une note.

Cette accumulation de polémiques est arrivée dans un contexte très légèrement moins favorable sur le plan économique aux Etats-Unis avec quelques indicateurs en demi-teinte ces dernières semaines.

De son côté le réal brésilien ne parvenait pas à rebondir franchement vendredi, n'effaçant qu'à peine plus de la moitié de ses pertes de jeudi.

Un dollar valait 3,2561 réals brésiliens contre 3,3775 réals brésiliens la veille.

Jeudi, le réal brésilien avait décroché à la suite d'accusations graves de corruptions visant le président conservateur Michel Temer.

Vers 21H00 GMT, la livre britannique baissait un peu face à la monnaie unique européenne, à 85,96 pence pour un euro, mais montait face au billet vert, à 1,3038 dollar pour une livre.

La monnaie suisse baissait face à l'euro, à 1,0904 franc pour un euro, mais gagnait du terrain face au dollar, à 0,9729 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en légère hausse face au dollar, à 6,8850 yuans pour un dollar à 15H30 GMT contre 6,8892 yuans jeudi à 15H25 GMT.

L'once d'or a fini à 1.252 dollars au fixing du soir, contre 1.255,90 dollars jeudi.

Cours de vendredi Cours de jeudi

----------------------------------

21H00 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1207 1,1105

EUR/JPY 124,70 123,83

EUR/CHF 1,0904 1,0882

EUR/GBP 0,8596 0,8581

USD/JPY 111,27 111,51

USD/CHF 0,9729 0,9799

GBP/USD 1,3038 1,2942

lla/pb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:26 Brexit-Londres promet une nouvelle offre avant le Conseil européen
10:48 Mugabe devrait être exclu du parti au pouvoir dans la journée
10:38 Séisme de magnitude 6,4 au large de la Nouvelle-Calédonie
10:38 Séisme de magnitude 6,6 dans le pacifique, l'épicentre à 69 km de la nouvelle-calédonie-usgs
10:15 L'Iran et le Hezbollah au menu d'une réunion de la Ligue arabe
09:43 L'entité suisse de Crédit Agricole change de nom
09:33 Mugabe devrait être exclu du parti au pouvoir dans la journée
07:34 Revue de presse du dimanche 19 novembre 2017
07:12 Les chiliens aux urnes, le conservateur Pinera favori
05:38 Vingt ans plus tard, l'armée fait son retour en Haïti
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité