Connexion
Identifiant
Mot de passe
Retenir
Codes oubliés ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgenda 
Toute l'infoDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués 

L'Egypte veut emprunter plus que prévu au FMI-ministre du Plan

07/04/2013 | 12:00

L'Egypte veut emprunter davantage que les 4,8 milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) qu'elle a sollicités auprès du Fonds monétaire international pour couvrir l'augmentation de son déficit budgétaire, a annoncé le ministre du Plan selon la presse de dimanche.

C'est la première fois qu'un ministre confirme que le gouvernement cherche à augmenter la taille du prêt.

"L'Egypte va intensifier ses efforts lors des assemblées de printemps du FMI dans la période du 16 au 21 avril pour recevoir des financements supplémentaires pour couvrir son déficit de financement jusqu'à la mi-2015", a déclaré Achraf al Arabi, selon ses propos rapportés par le journal Al Masri Al Youm.

"Il y a des discussions en cours pour augmenter le prêt, estimé à 4,8 milliards de dollars, mais cela pourrait monter, particulièrement avec l'augmentation du déficit budgétaire à 20 milliards de dollars", déclare le ministre.

Une délégation du FMI est actuellement au Caire.

Au quotidien financier Al Mal, le ministre précise que si un accord n'est pas trouvé avant mai, les discussions seront repoussées à octobre, période à laquelle les élections législatives devraient démarrer.

Prié de dire si le prêt serait porté à 5,5 milliards de dollars, Achraf al Arabi déclare dans le quotidien Al Chorouk que ce chiffre est faux mais ne donne pas d'autre montant.

L'Egypte a conclu un accord de principe avec le FMI en novembre dernier sur un montant de 4,8 milliards de dollars, mais le président Mohamed Morsi a suspendu les conditions économiques qui assortissaient le prêt en décembre après une vague de manifestations visant à contester son pouvoir.

Depuis, le climat économique s'est détérioré. La livre égyptienne a perdu près de 10% face au dollar cette année.

L'Egypte va devoir convaincre le FMI de sa volonté d'engager des réformes pour relancer la croissance et réduire le déficit public. Cela devrait passer par une hausse de la fiscalité et des baisses de subventions de certains produits de base, ce qui sera difficile à faire passer auprès de la population.

Selon la réglementation du FMI, le montant qu'un Etat membre peut emprunter est lié à participation (quota) au capital du FMI. Au vu de ce qu'ont emprunté récemment le Maroc et la Jordanie, l'Egypte serait habilitée à recevoir un prêt nettement plus important, soulignent les économistes.

Le Maroc, dont le quota est bien plus faible que celui de l'Egypte, a obtenu une ligne de crédit de 6,2 milliards de dollars l'an dernier, ce qui représente 700% de son quota.

La Jordanie, dont le quota représente moins d'un cinquième de celui de l'Egypte, a reçu deux milliards de dollars, soit 800% de son quota. (Yasmine Saleh et Asma Alcharif; Danielle Rouquié pour le service français)

Réagir à cet article

Dernières actualités "Toute l'info"
Date Titre
00:47 Des attentats près d'hôtels de luxe à Bagdad font 10 morts
00:17 INSEE NATIONAL INSTITUTE FOR STATISTICS AND ECON : Communiqué de presse - Démographie des établissements
00:17 INSEE NATIONAL INSTITUTE FOR STATISTICS AND ECON : Un tiers du tissu productif local se renouvelle chaque année
00:17 INSEE NATIONAL INSTITUTE FOR STATISTICS AND ECON : Communiqué de presse - Démographie des établissements - Publications régionales
28/05 BOURSE DE PARIS : France-Cambadélis garde les clés du PS face aux frondeurs
28/05 Des experts nord-coréens ont visité un site militaire en Iran-CNRI
28/05 Athènes espère un accord rapide, BCE et FMI sont prudents
28/05 BOURSE DE PARIS : France-L'Assemblée nationale simplifie le compte pénibilité
28/05 BOURSE DE PARIS : France-Cambadélis garde les clés du PS face aux frondeurs
28/05 Syrie-Des groupes rebelles ont pris Ariha dans la province d'Idlib
Dernières actualités "Toute l'info"
IndicesCours indicatifs  
Cours en temps réel.CAC 405137.83 -0.86%
Cours en temps réel.S&P 5002121 -0.13%
Cours en différé.DOW JONES18126 -0.20%
Cours en différé.NASDAQ 1004536 -0.23%
Cours en clôture.DAX 3011678 -0.79%
Cours en clôture.FTSE 1007041 0.11%
Cours en temps réel.BEL 203754 -0.20%
Cours en différé.SMI9394 -0.02%
Cours en temps réel.AEX502 -0.25%
Cours en clôture.IBEX 3511383 -0.42%
Cours en temps réel.PSI 205932 0.11%
Cours en clôture.EUROSTOXX3651 -0.87%
Cours en clôture.NIKKEI 22520551 0.39%
Cours en clôture.SHANG. CMP4623 5.57%
Cours en clôture.HANG SENG27454 -2.23%
Publicité
Actualités qui impactent 
NEXEYA : Calendrier Communication Financière
Plus d'actualités qui impactent
Actualités les plus lues
00:07 NEXEYA : Calendrier Communication Financière
28/05 SCIENCE : une étude de phase 2 accélérée en phase 3
28/05 ATOS : Un niveau de cybersécurité inégalé pour les infrastructures critiques
28/05DJMACRON : l'Etat utilisera vraisemblablement son option d'achat dans Alstom
28/05 SOCIETE GENERALE : La justice US conclut un accord avec quatre banques suisses
Plus d'actualités
Actualités les plus recommandées
27/05INTERACTIVE BROKERS : Zonebourse.com signe avec le leader mondial
28/05 Oddo Asset Management maintient sa surpondération sur le Japon
28/05 CAC40 : vers une correction après l'euphorie de la veille.
27/05 TAUX : quel crédit accorder aux rumeurs d'accord avec Grèce ?
27/05 Les dividendes de l'Etat inquiètent la Cour des comptes
Plus d'actualités recommandées