Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgenda 
Toute l'infoDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués 

La Grèce a dégagé en 2016 un excédent budgétaire primaire de 3,9% du PIB

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
21/04/2017 | 13:35

Athènes (awp/afp) - La Grèce a annoncé vendredi avoir dégagé en 2016 un excédent budgétaire primaire de 3,9% du PIB après un déficit de 2,3% en 2015, une performance qui selon Athènes dépasse de loin l'objectif assigné par ses créanciers UE et FMI.

L'annonce de cet excédent primaire (hors service de la dette) a été faite par l'Agence statistique grecque Elstat alors que s'ouvre à Washington la réunion annuelle du Fonds monétaire international (FMI) dont Athènes attend une avancée pour un allègement de sa dette et sa sortie de crise, en se prévalant du succès de ses efforts pour redresser le pays.

La feuille de route dictée au pays par ses créanciers en juillet 2015 en échange d'un troisième programme de prêts, d'un montant de 86 milliards d'euros, prévoit qu'il dégage en 2016 un excédent de 0,5% du PIB pour arriver à 3,5% en 2018.

Elstat a toutefois précisé que le résultat annoncé vendredi n'est pas directement comparable au chiffre fixé par le plan UE-FMI, les modes de calcul différant, avec "une série de dépenses et recettes prises en compte différemment".

L'Agence n'a pas indiqué quel serait l'excédent primaire calculé en fonction des critères du plan UE-FMI.

"Nous avons rempli nos obligations en dépit de l'énorme coût social et économique", il est temps de "mettre fin à l'approche punitive du passé", a commenté le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, dans un article publié vendredi par le Wall Street Journal.

Anticipant l'annonce d'Elstat, il s'était prévalu début avril d'une performance budgétaire dépassant de loin l'objectif fixé par les créanciers du pays.

Le dirigeant de gauche a réitéré l'appel de son gouvernement à une entente entre le FMI et l'UE pour un allègement de la dette grecque, chiffrée fin 2016 à 179% du PIB par l'Elstat.

Au vu de ses retombées sur la trajectoire de la dette, la performance budgétaire grecque est au centre du débat qui oppose le FMI et l'Allemagne sur les moyens de sortir le pays de la crise.

ATHÈNES ESPÈRE UN 'COMPROMIS'

Cette dispute retarde depuis des mois le feu vert de la zone euro au versement à la Grèce d'une nouvelle tranche de prêts, alors qu'elle doit faire face à des échéances de plus de 7 milliards d'euros en juillet.

Le Fonds réclame aux Européens un geste significatif pour alléger la dette grecque, arguant des effets récessifs de la rigueur budgétaire prônée par Berlin. Il plaide pour que la Grèce se voit fixer pour ces prochaines années un objectif d'excédent budgétaire primaire de 1,5%. A défaut jusque-là de convaincre la zone euro, il a réclamé et obtenu d'Athènes un engagement à prendre de nouvelles mesures d'économies en 2019 et 2020.

L'Allemagne elle insiste sur la maintien d'excédents de 3,5% du PIB, mais renvoie tout règlement sur la dette à après ses élections législatives de fin 2017, tout en exigeant que le FMI participe financièrement aux prêts à la Grèce.

Le gouvernement grec les avait appelés jeudi à trouver un "compromis" à l'occasion de la réunion de Washington, pour dégager la voie à un accord de la zone euro le 22 mai sur son maintien sous perfusion, et la préparation de son retour sur les marchés en août 2018.

Le FMI a toutefois mis en garde mercredi sur la capacité du pays à maintenir sa performance budgétaire, obtenue au prix d'une gestion très serrée à court terme.

Régulièrement critiqué par Athènes pour l'approximation de ses prévisions, le Fonds avait d'abord prédit pour 2016 un excédent budgétaire de 0,1% du PIB, avant de réviser ce chiffre mercredi à 3,3%.

Mais s'il peut se targuer d'avoir tenu ses comptes, le pays a échoué en 2016 à retrouver la croissance, contrairement aux attentes européennes, avec une stagnation de son PIB. La Commission européenne a du coup prévenu jeudi qu'elle réviserait à la baisse ses prévisions de croissance, tablant jusque-là sur 2,7% en 2017 et 3,1% en 2018.

afp/jh

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Toute l'info"
Date Titre
22:32 BOURSE DE PARIS : FRANCE 2017-Macron dénonce les extrêmes, Le Pen se démarque de son père
22:00 BOURSE DE PARIS : Frappes françaises près de la frontière Mali-Burkina Faso
21:14 Deux islamistes tués dans une fusillade avec la police en Tunisie
21:08 BOURSE DE PARIS : Frappes françaises près de la frontière Mali-Burkina Faso
20:22 Un suspect de crime de guerre en Ukraine arrêté en Pologne
19:35 Analyse-La diversification d'Amazon satisfait la Bourse, pour l'instant
18:25 Les frappes contre Daech ont tué plus de 350 civils-coalition
18:10 Resume de l'actualite a 16H10 GMT (30/04)
18:05 Deux islamistes tués dans une fusillade avec la police en Tunisie
17:25 BOURSE DE PARIS : FRANCE 2017-Le nouveau calendrier de Le Pen ne change rien à sa "fiction" sur l'euro-économistes
Dernières actualités "Toute l'info"
IndicesCours indicatifs  
Cours en temps réel.CAC 405267.33 -0.08%
Cours en temps réel.S&P 5002384 -0.19%
Cours en différé.DOW JONES20941 -0.19%
Cours en différé.NASDAQ 1005584 0.22%
Cours en différé.DAX 3012438 -0.05%
Cours en clôture.FTSE 1007222 -0.15%
Cours en temps réel.BEL 203876 -0.18%
Cours en différé.SMI8813 -0.36%
Cours en temps réel.AEX521 -0.15%
Cours en clôture.IBEX 3510716 0.30%
Cours en temps réel.PSI 205034 -0.16%
Cours en clôture.EUROSTOXX3560 -0.10%
Cours en clôture.NIKKEI 22519197 -0.29%
Cours en clôture.SHANG. CMP3155 0.08%
Cours en clôture.HANG SENG24610 -0.27%
Publicité
Actualités qui impactent 
6.88%ZODIAC AEROSPACE : essuie des pertes au 1er semestre.
17.92%ERAMET : vif rebond des ventes trimestrielles.
5.97%SANOFI/REGENERON : La FDA accepte de réexaminer le dossier Kevzara
4.53%BENETEAU : soutenu par un excellent premier semestre
7.75%TELEPERFORMANCE : Décryptage AOF du palmarès du SBF 120 à la mi-séance - Vendredi 28 avril 2017 La plus forte hausse
Plus d'actualités qui impactent
Actualités les plus lues
00:56 KLEPIERRE : Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 18 au 21 avril 2017
16:32 Dubaï se dote de sa propre police de caractères
09:35 A Lusanga, les fantômes d'Unilever au Congo-Zaïre
13:26 H & M HENNES & MAURITZ : Tati devrait être placé en redressement judiciaire sous peu
10:03 Contre la malbouffe, une autre agriculture fleurit à New York
Plus d'actualités
Actualités les plus recommandées
28/04 Le pétrole monte un peu au terme d'une semaine de baisse
27/04 TECHNIPFMC : BPA ajusté de 0,71 dollar au 1er trimestre.
26/04 PLASTIC OMNIUM : Invest Securities remonte sa cible.
24/04 SEQUANA : Décryptage AOF du palmarès du SRD à la clôture - Lundi 24 avril 2017 Plus forte hausse
24/04 IPSEN : les prévisions de CA d'un analyste.
Plus d'actualités recommandées