Connexion
Identifiant
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgenda 
Toute l'infoDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués 

Bourse de Paris : La flambée des cours des céréales met les éleveurs sous pression

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
10/08/2012 | 00:50

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) et la Confédération française de l'aviculture (CFA) demandent une revalorisation des prix de vente de la volaille et du porc face à la flambée des cours des céréales qui pèse de plus en plus sur les coûts des éleveurs.

La sécheresse qui frappe la majeure partie des régions agricoles aux Etats-Unis, la plus grave depuis 1956, et les incertitudes pesant sur les récoltes des pays du pourtour de la Mer Noire ont engendré ces derniers mois une augmentation vertigineuse des prix. Depuis début juin, les cours mondiaux du blé et du maïs ont crû de 50%, ceux du soja de 20%.

Cette explosion touche directement les éleveurs français, notamment dans le secteur de l'aviculture.

"(Les volailles) sont des céréales sur pattes, dans le coût de production, l'alimentaire représente près de 65% de la dépense", fait valoir Christiane Lambert, première vice-présidente de la FNSEA.

Dans le cas de l'élevage porcin, ajoute-t-elle, la part de l'alimentation du bétail dans le prix de revient, également très élevée, est passée de 60% à 70% ces derniers mois.

Malgré une hausse de leur prix de vente, les éleveurs de porc restent sous pression. "L'aliment a plus augmenté que le prix du porc, donc cela ne solutionne rien", affirme Christiane Lambert. "Le risque, ce sont des faillites chez un certain nombre de producteurs."

Pour faire face, la première fédération syndicale agricole française réclame un geste de la grande distribution, notamment dans le cadre des accords sur la répercussion de la volatilité du prix des matières premières signés le 3 mai 2011 sous l'égide du ministre de l'Agriculture de l'époque, Bruno Le Maire.

LE GOUVERNEMENT "JUGE DE PAIX"

"La gravité de la situation impose que les négociations commerciales aboutissent au plus vite. Sans cela, la contractualisation entre la production et les usines d'abattage va exploser", prévenait Michel Prugue, président de la CFA, syndicat affilié à la FNSEA, dans un communiqué diffusé fin juillet.

D'après la FNSEA, pour retrouver un niveau de rentabilité suffisant, il faudrait par exemple que le prix du kilo de rôti de porc augmente pour le consommateur de 56 centimes, soit une hausse de près de 9% par rapport au prix actuel. Pour le poulet, il faudrait une hausse de 25 centimes par kilo, soit un peu plus de 6% d'augmentation.

Début juillet, le président de la FNSEA Xavier Beulin a écrit aux acteurs de la grande distribution pour leur demander d'engager des négociations. Sans réponse jusqu'ici, selon Christiane Lambert, qui pense donc que l'Etat doit prendre ses responsabilités pour faire aboutir les négociations.

"A un moment donné, le gouvernement devra jouer le rôle de juge de paix", renchérit Christian Marinov, directeur de la CFA.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, se disant préoccupé par la flambée des cours des céréales, a fait savoir le 28 juillet qu'il saisissait le Système d'information sur les marchés agricoles (AMIS), une instance issue du G20 dont la France assure actuellement la présidence.

L'AMIS n'a pas autorité pour imposer des baisses de prix et il n'existe pas actuellement d'instance internationale en mesure de contrôler directement l'évolution des cours des matières premières agricoles.

Edité par Dominique Rodriguez

par Francois Charlottin

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Toute l'info"
Date Titre
02:08 Newt Gingrich, Chris Christie possibles colistiers de Trump
01:44 Bangladesh-Prise d'otages en cours dans un restaurant de Dacca
01:29 Bangladesh-Une opération lancée à l'aube pour libérer les otages
00:58 L'avance de Clinton sur Trump sous les 10 points - Reuters/Ipsos
00:33 Sept Italiens parmi les otages à Dacca
00:30 Deux commandants de l'EI tués dans une frappe aérienne-Pentagone
00:16 Sept Italiens parmi les otages à Dacca
00:09 USA-Les ventes automobiles inférieures aux attentes en juin
01/07 Heurts à Florence entre la communauté chinoise et la police
01/07 Deux commandants de l'EI tués dans une frappe aérienne-Pentagone
Dernières actualités "Toute l'info"
IndicesCours indicatifs  
Cours en temps réel.CAC 404273.96 0.86%
Cours en temps réel.S&P 5002102 0.19%
Cours en différé.DOW JONES17949 0.11%
Cours en différé.NASDAQ 1004437 0.45%
Cours en différé.DAX 309776 0.99%
Cours en clôture.FTSE 1006568 2.07%
Cours en temps réel.BEL 203364 0.55%
Cours en différé.SMI8085 0.81%
Cours en temps réel.AEX439 0.68%
Cours en clôture.IBEX 358269 1.29%
Cours en temps réel.PSI 204491 0.83%
Cours en clôture.EUROSTOXX2883 0.64%
Cours en clôture.NIKKEI 22515682 0.69%
Cours en clôture.SHANG. CMP2933 0.11%
Cours en clôture.HANG SENG20794 1.75%
Publicité
Actualités qui impactent 
Wall Street reste optimiste pour finir la semaine
1ER SEMESTRE 2016 : Revenus locatifs à 32,9 M€, -2% suite à l'arbitrage de janvier, 1er juillet 2016
GRAND REPORTAGE 24 HEURES : Grand Nord, sur les traces du changement climatique
AREVA : A suivre aujourd'hui
IRD NORD PAS DE CALAIS : Bilan Semestriel du Contrat de Liquidité
Plus d'actualités qui impactent
Actualités les plus lues
00:02 USA : petite hausse des ventes de voitures en juin malgré GM et VW
00:03 NEXEYA : Calendrier Communication Financière
01:22 APPLE : réplique à Spotify sur la musique en streaming
01:34 WESTERN UNION : se joint à l'appel à l'action de la Maison Blanche en faveur de l'engagement du secteur privé dans la crise internationale des réfugiés
01/07 Shiseido va exploiter au 1er octobre 2016 la licence Dolce & Gabbana
Plus d'actualités
Actualités les plus recommandées
28/06CFD, FOREX, OPTIONS BINAIRES : Vers la fin de la publicité en ligne
30/06 ORANGE : Orange Belgium lance 2 nouvelles offres.
28/06 CELYAD : une 'tendance positive' lors de tests de phase III.
28/06 CAPELLI : affiche son optimisme après un exercice solide
28/06 CELLECTIS : deux distinctions dans la technologie.
Plus d'actualités recommandées