Découvrir nos portefeuilles : Investisseur PEA |  International |  Trader
Accès Membre / Client

Michel Gabrysiak



17
Michel Gabrysiak n'a pas encore renseigné sa devise.
Analyses
Membres Suiveurs
Profil


Michel Gabrysiak fondateur et président de la Fondation Finance a contribué à la consolidation du marché Européen des capitaux.

Journaliste et gestionnaire, Michel Gabrysiak a été présentateur d'un "talk show" hebdomadaire sur CNBC avec la participation de financiers, d'hommes politiques et de banquiers centraux.

La Fondation Finance croit que l'argent doit s'investir dans les actions de sociétés cotées ou non. La recherche de dividendes et des gains en capital à moyen et long terme doit redevenir la règle.
Publicité
Membres suiveurs (17)
Tous les membres suiveurs

L'attaque du fourgon postal c'est démodé. Le hacking informatique est bien plus efficace

24/06/2013 | 09:44

Voici peu, un représentant d'American Express me téléphone affolé et me demande, "où êtes-vous ?". J'étais aux Philippines et je leur dis. Ils me demandent de ne plus me servir de ma carte et d'aller en chercher une autre dans le bureau local. Il ajoute, "votre carte a été piratée, sans doute à Hong Kong. Une nouvelle carte avec votre nom et votre numéro a été émise, et quelqu'un s'en sert à New York."

La personne en question avait dépensé 22 000 dollars. Quelque temps plus tard, je reçois un autre appel: "où êtes-vous?", je réponds à Paris. "Quelqu'un vient d'acheter pour 10 000 dollars d'équipement sportif à une entreprise américaine de San Francisco par téléphone en donnant votre numéro de carte. Nous avons bloqué la transaction. Nous pensons que l'individu téléphonait de l'aéroport de Zagreb." Au bout de quelques heures j'ai reçu un email par l'intermédiaire d'Amex de l'entreprise américaine qui pleurait toutes les larmes de son corps. Ils demandaient comment récupérer leur marchandise qu'ils avaient déjà envoyé. Petit vol.  C'est vrai, mais ça commence là et ça se poursuit par de véritables actions criminelles. 
 
L'assurance d'Amex a tout pris à sa charge, mais l'incident montre d'une part l'extrême gravité du Cyber-crime à l'échelle mondiale et le développement de la veille technologique indispensable aux grandes entreprises financières ou autres. 
 
A l'évidence, l'attaque du fourgon postal, c'est un peu dépassé. L'assaut contre une banque, comme au temps du Far West, ne se fait plus. A en croire les spécialistes du crime financier, tout se fait dans le cyber espace. Le 'hacking' est devenu le mot à la mode. On 'hacke' votre système interne, on pénètre dans vos données bancaires, on les fouille, puis on transfère votre argent vers d'autres comptes, d'autres pays, des paradis fiscaux qui, quoi qu'en disent les politiciens, existent toujours. 
 
Des congrès, des réunions, des organisations internationales 'anti -hacking' surgissent partout. Les gouvernements s'en mêlent, préviennent. Les assureurs sont sur le qui vive. Les entreprises financières, de vente de détail, les ˙hôtels, les systèmes de santé qui ont tous d'immenses réservoirs de données personnelles, érigent des murs contre les intrus. Dans un monde où la majeure partie des paiements s'effectuent par carte bancaire ou transfert électronique, c'est évidemment le danger le plus grave de voir ces circuits envahis par des voleurs ou des gangs très organisés. 
 
Avant, ils pillaient les coffres forts et essayaient de s'enfuir. Aujourd'hui, ils sont informaticiens.
 
Trêve de plaisanteries ! C'est suffisamment grave pour entraîner un surcroît de précaution.
 
En 2012, ces attaques ont augmenté de 42%. 
 
Il ne s'agit donc plus de simples amusements d'informaticiens surdoués. 
 
Il pourrait bien s'agir de véritables vols organisés d'argent, sur le comptes des particuliers et des entreprises ou sur les cartes de crédit des uns et des autres.

 

Michel Gabrysiak
© The Finance Foundation 2013
Réactions à cet article
"En 2012, ces attaques ont augmenté de 42%" ... Effarant, quand on sait que la Nsa peut controler nos mails, comptes , etc ...
"En 2012, ces attaques ont augmenté de 42%" ... Effarant, quand on sait que la Nsa peut controler nos mails, comptes , etc ...
Vivement le vote électronique et nous serons sur du résultat!!! peut ettre enfin !!!!!
Rechercher
Contactez-nous
+33 (0)4 78 30 41 42
Rejoignez
112 158 membres
Cotations dynamiques  
ON
| OFF