Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le Parti républicain lâche Roy Moore, accusé d'abus sexuel.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
11/11/2017 | 03:39

NEW YORK, 11 novembre (Reuters) - Le Parti républicain a mis fin vendredi au financement de la campagne de Roy Moore, son candidat dans une élection sénatoriale partielle en Alabama, accusé d'abus sexuel sur une mineure.

Ancien juge, ce chrétien conservateur est accusé par une femme d'avoir abusé d'elle en 1979 alors qu'elle avait 14 ans et qu'il en avait 32, a rapporté jeudi le Washington Post. Trois autres femmes ont dit avoir été victime de son harcèlement alors qu'elles avaient entre 16 et 18 ans, mais aucune ne l'accuse de rapport sexuel.

Roy Moore, aujourd'hui âgé de 70 ans, a réfuté ces accusations, "totalement fausses et trompeuses", a-t-il dit sur une radio américaine.

Mais le comité national du Parti républicain pour les sénatoriales a décidé de ne plus financer sa campagne. Et plusieurs figures du parti, dont le sénateur de l'Arizona John McCain et l'ex-candidat à la présidentielle Mitt Romney, lui ont demandé de renoncer à briguer le poste.

"Moore n'est pas apte à cette fonction et devrait se retirer", a dit Romney vendredi.

L'élection partielle en Alabama, le 12 décembre, était considérée comme une formalité pour les républicains. Aucun candidat démocrate n'y a été élu sénateur depuis un quart de siècle.

Mais les accusations portées contre Moore ont redonné de l'allant au Parti démocrate et à son candidat local, Doug Jones.

Une victoire démocrate le 12 décembre réduirait à une voix seulement la majorité républicaine au Sénat des Etats-Unis. (Joseph Ax; Henri-Pierre André pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:17Tokyo dans le vert à l'ouverture, porté par le yen
AW
25/04Societe Generale : Départ de Richard Quessette, responsable actions de SocGen
RE
25/04Le dollar monte à son plus haut niveau en deux mois face à l'euro
AW
25/04DETTE GREQUE : Une décision prendra "encore quelques semaines", annonce Berlin
RE
25/04L1/L2 - La Ligue bouscule ses grilles horaires en 2020-24, pour tenter de séduire diffuseurs et spectateurs
DJ
25/04Enedis prévoit la suppression de 2.500 emplois d'ici 2021 selon les syndicats
AW
25/04DROIT DES SOCIÉTÉS : la Commission propose de nouvelles règles pour aider les entreprises à traverser les frontières et à trouver des solutions en ligne
PU
25/04BOURSE DE PARIS : France-Des campagnes pour assurer la réussite de l'apprentissage
RE
25/04AUTRICHE : production industrielle en hausse de 0,1% en février
AW
25/04L'Europe recule, rendements obligataires et dollar en hausse
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité