Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes en baisse, prudentes sur la réforme fiscale américaine

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
06/12/2017 | 18:53

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont dans l'ensemble fini en baisse mercredi sous l'effet de prises de bénéfices, les investisseurs privilégiant la prudence en attendant la concrétisation définitive de la réforme fiscale américaine.

Après le vote de la réforme fiscale aux Etats-Unis, il persiste "encore quelques zones d'ombre qui alimentent la circonspection, à commencer par le fait que la réforme fiscale n'est pas encore complètement entérinée. Des doutes perdurent sur sa mise en place avant les fêtes de fin d'année", a relevé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste de Saxo Banque.

Le Sénat et la Chambre des représentants ont chacun adopté leur propre version de cette grande promesse de Donald Trump et doivent maintenant les concilier.

L'Eurostoxx 50 a lâché 0,25%.

La Bourse de Paris a terminé à l'équilibre (-0,02%), l'indice CAC 40 cédant 1,18 point à 5.374,35 points dans un volume d'échanges moyen de 3,4 milliards d'euros.

Elior Group a chuté de 7,05% à 17 euros, pénalisé par une baisse du bénéfice net.

Le secteur bancaire a aussi souffert à l'image de Crédit Agricole (-1,53% à 13,87 euros), de Société Générale (-0,74% à 42,42 euros) ou de BNP Paribas (-1,02% à 62,86 euros).

A l'inverse, les valeurs exportatrices ont profité de l'affaiblissement de l'euro, comme Remy Cointreau (+3,75% à 116,30 euros), LVMH (+1,14% à 248,70 euros) et Pernod Ricard (+1,03% à 132,40 euros).

Le secteur technologique a été pénalisé par des prises de bénéfices. STMicroelectronics a reculé de 3,65% à 18,08 euros et Soitec de 3,06% à 58,83 euros.

Derichebourg n'a pas profité (-5,61% à 8,54 euros) d'un bénéfice net annuel presque multiplié par six.

La Bourse de Londres a pris 0,28%, soutenue par la faiblesse de la livre sur fond d'incertitudes sur l'avancée des négociations du Brexit.

L'indice FTSE-100 a pris 20,53 points, à 7.348,03 points.

British American Tobacco a pris 3,67% à 5.028,00 pence, Imperial Brands 1,68% à 3.086,00 pence, Diageo 1,36% à 2.642,00 pence.

Le secteur de la distribution a poursuivi sur sa lancée: Tesco a gagné 1,19% à 203,40 pence, Morrison 1,83% à 222,80 pence et Sainsbury's 1,25% à 242,30 pence.

Le gestionnaire immobilier britannique Hammerson a chuté (-6,17% à 501,50 pence) après avoir annoncé un accord avec Intu. Sa cible, cotée à l'indice FTSE-250, s'est envolée (+13,62% à 226,10 pence).

A la Bourse de Francfort, le Dax a cédé 0,38%, soit 49,69 points, à 12.998,85 points. Le MDax a lâché 2,23% à 26.378,28 points.

ProSiebenSat a fini en tête du Dax (+2,93% à 27,74 euros), tiré par la présentation de son nouveau plan stratégique.

Adidas a gagné 1,01% à 179,25 euros après avoir décidé de commercialiser directement les maillots de l'équipe allemande de football pour le Mondial de 2018.

BMW (-0,47% à 85,06 euros) a rejeté les accusations de l'association de protection de l'environnement DUH d'avoir truqué un de ses modèles diesel.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a lâché 0,06% à 542,77 points.

A la baisse, la banque ABN Amro a chuté de 1,22% à 24,65 euros et le chimiste et pétrolier Vopak a perdu 1,00% à 36,25 euros.

A la hausse, le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto a avancé de 1,99% à 32,52 euros et le sidérurgiste Arcelor Mittal a grimpé de 1,79% à 26,18 euros.

L'indice FTSE de la Bourse de Milan a reculé de 0,49% à 22.307 points.

Telecom Italia a réalisé la meilleure performance (+3,38% à 0,7335 euro), suivi de Yoox-Net-A-Porter (+3,03% à 29,59 euros) et de Prysmian (+0,93% à 27,23 euros).

En revanche, StMicroelectronics a perdu 3,73% à 18,08 euros, suivi de Buzzi Unicem (-1,84% à 22,35 euros) et de Banca Generali (-1,83% à 28,37 euros).

A la Bourse suisse, l'indice SMI a progressé de 0,23% à 9.309,99 points, porté par ses poids lourds, comme Nestlé qui a pris 1,30% à 85,85 francs suisses suisses.

Le groupe Givaudan (parfums et arômes) a gagné 0,40% à 2.262 CHF.

Dans le luxe, Richemont a fini dans le vert (+0,52% à 86,45 CHF), entraînant Swatch dans son sillage (+0,82% à 367,60 CHF).

Les valeurs bancaires ont fini dans le rouge: UBS a perdu 0,59% à 16,90 CHF, Crédit suisse 0,89% à 16,67 CHF et Julius Baer -0,35% à 56,80 CHF.

Enfin, chez les pharmaceutiques, si Novartis a terminé en baisse (-0,60% à 82,55 CHF), Roche a gagné 0,69% à 246,80 CHF

Le groupe Roche a obtenu une extension d'homologation aux Etats-Unis pour son médicament Avastin.

La Bourse de Madrid a fini dans le rouge, cédant 0,27% à 10.184 points au terme d'une séance calme coïncidant avec un jour férié.

Les banques ont accusé le coup, perdant toutes plus de 1% et tirant vers le bas l'indice Ibex 35: BBVA a reculé de 1,48% à 7,08 euros, Bankia de 1,47% à 3,95 euros, CaixaBank de 1,18% à 3,85 euros et Banco Santander de 1,03% à 5,50 euros.

À l'inverse, le géant du textile Inditex, première capitalisation de l'indice boursier espagnol, a progressé de 0,74% à 30,61 euros.

Dans l'énergie, Iberdrola a progressé de 1,12% à 6,71 euros, tandis que la compagnie pétrolière Repsol perdait 1,18% à 15,50 euros.

Le groupe diversifié Acciona (BTP, services, énergie) a lui perdu 0,96% à 68,34 euros.

La Bourse de Bruxelles a perdu 0,50%, l'indice Bel-20 terminant à 3.979,75 points.

Huit valeurs se sont hissées dans le vert, le fabricant de produits d'hygiène Ontex enregistrant la plus forte hausse (+1,16% à 28,34 euros).

Le groupe de télécoms Proximus a perdu 1,45%, à 28,48 euros, plus mauvaise performance de la journée.

A la Bourse de Lisbonne, l'indice PSI20 a lâché 0,26% à 5.381,00 points.

Parmi les valeurs en hausse, Jeronimo Martens a progressé de 0,55% à 16,38 euros, et EDP Energias de 0,03% à 2,91 euros.

Quant aux valeurs en baisse, Galp Energia a reculé de 1,35% à 15,75 euros, et la banque BCP de 1,92% à 0,26 euro.

bur-tes/eb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
10:05 Bourse Zurich: pertes anecdotiques, la prudence encore de mise avant la Fed
10:01 La Bourse de Francfort dans l'expectative avant la Fed (Dax: -0,03%)
09:48 Russell Investments lance un fonds actions Low Carbon
09:42 BOURSE DE PARIS : Paris sans conviction avant la Fed
09:33 BOURSE DE LONDRES : Londres hésite avant des chiffres sur le chômage
08:57 Les valeurs à suivre mercredi 13 décembre à Paris
08:43 Bourse Zurich: le SMI reprend son souffle en attendant la Fed
08:33 CAC 40 : prudence à l'approche du verdict de la Fed.
08:29 Principales informations avant-Bourse
07:16 Tokyo finit en baisse de 0,47%, Toshiba en hausse
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité