Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes en ordre dispersé dans un marché calme

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
17/02/2017 | 18:38

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes on terminé en ordre dispersé vendredi dans un marché sans grand relief en cette fin de semaine à l'agenda creux et après une ouverture de Wall Street en légère baisse.

"Il y a une prudence sur les marchés, avec une semaine marquée par un regain du risque politique", a relevé Alexandre Baradez, analyste de IG France, citant notamment l'issue des scrutins de 2017 aux Pays-Bas, en France puis en Allemagne.

De son coté, l'agenda macroéconomique était relativement peu fourni. L'indice composite aux Etats-Unis a augmenté de 0,6% en janvier, plus que prévu.

L'Eurostoxx 50 est resté quasiment stable à -0,07%.

La Bourse de Paris a fini en baisse, le CAC 40 cédant 0,65% à 4.867,58 points. La veille, il avait rompu avec six séances de hausse d'affilée en reculant de 0,52%.

Les titres du secteur financier ont pesé sur la cote à l'image de Crédit Agricole qui a fini en queue du CAC 40 (-2,68% à 11,82 euros), Société Générale (-2,57% à 42,40 euros) ou BNP Paribas (-2,23% à 55,75 euros).

Essilor a reculé (-0,74% à 107,75 euros) après avoir dans un premier temps profité de résultats annuels en croissance.

Groupe Flo s'est enfoncé de 16,28% à 1,08 euro, pénalisé par l'annonce d'une aggravation de ses pertes en 2016 sous le coup d'une baisse de fréquentation dans ses établissements.

Londres a terminé en hausse de 0,30% grâce à la baisse de la livre consécutive à des ventes au détail britanniques décevantes et au bond du géant Unilever, approché par l'américain Kraft.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 22,04 points à 7.299,96 points.

Le fabricant de tabac Imperial Brands a pris 3,17% à 3.781.00 pence, le fabricant britannique de produits de santé grand public Reckitt Benckiser a gagné 2,88% à 7.100,00 pence, le spécialiste de la restauration collective Compass s'est adjugé 1,73% à 1.473,00 pence et le groupe de spiritueux Diageo 0,71% à 2.273,00 pence.

Mais la valeur la plus en vue a été le géant anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever, qui s'est envolé de 13,43% à 3.797,00 pence. Les investisseurs ont salué l'annonce par l'américain Kraft d'une offre de rachat sur le groupe qui l'a toutefois jugée sous-évaluée.

Francfort a terminé à l'équilibre au terme d'une séance globalement terne, même si les résultats bien accueillis de l'assureur Allianz ont mis un peu d'animation.

L'indice Dax 30 a clôturé à 11.757,02 points. L'indice MDax des valeurs moyennes a de son côté grignoté 0,01% à 23.300,05 points.

Sur le Dax, Allianz a enregistré la meilleure performance de la séance avec un bond de 2,81% à 162,80 euros.

Deutsche Bank a en revanche cédé 1,70% à 18,20 euros après l'entrée, annoncée vendredi, d'un nouvel actionnaire à son capital, le groupe chinois HNA Group.

Deutsche Post a cédé 0,28% à 31,90 euros et Volkswagen a terminé en bas de l'indice (-2,33% à 140,25 euros).

La Bourse de Zurich a clôturé dans le vert, soutenue par les poids lourds de la cote, dont Nestlé, qui a réalisé la meilleure performance.

L'indice vedette SMI a gagné 0,46% à 8.467,52 points.

Le géant de l'alimentation Nestlé, qui avait été pénalisé la veille par des chiffres 2016 décevants, a regagné 1,93% à 73,85 CHF.

Les deux poids lourds du secteur pharmaceutique, Novartis et Roche, ont également soutenu l'indice. Novartis a progressé de 1,05% à 77,00 CHF et Roche de 0,29% à 243,50 CHF.

Parmi les valeurs bancaires, seul Credit Suisse a progressé, soutenu par les commentaires élogieux de Morgan Stanley et de Bank of America Merrill Lynch. Le titre a grimpé de 0,99% à 15,31 CHF. En revanche, UBS a reculé de 0,82% à 15,81 CHF et la banque de gestion privée Julius Baer a perdu 0,92% à 48,35 CHF.

Richemont, numéro deux mondial du luxe, a réalisé la plus mauvaise performance avec un recul de 1,97% à 74,80 CHF, entraînant dans son sillage son concurrent Swatch (-0,91% à 336,60 CHF).

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a gagné 1,03% à 499,08 points.

Les hausses les plus importantes ont été enregistrées par le géant néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever, qui a augmenté de 12,79% à 44,63 euros, et par Heineken, qui a grimpé 1,00% à 76,81 euros.

Milan a fini en baisse, l'indice FTSE Mib perdant 0,42% à 19.006 points.

Mediaset a réalisé la meilleure performance avec +2,33% à 3,948 euros, suivi d'Unicredit, qui a avancé de 2,14% à 12,9 euros et de Poste Italiane, qui a pris 0,75% à 6,055 euros.

BPER Banca a subi la plus forte baisse, -3,10% à 4,5 euros, suivie d'UBI Banca, -2,05% à 3,06 euros et de Saipem, -1,99% à 0,4625 euro.

Madrid a cédé 0,57% à 9.500,30 points, plombée notamment par le secteur bancaire.

Banco Santander a perdu 1,29% à 5,14 euros, BBVA 1,17% à 6,24 euros et CaixaBank 1,32% à 3,37 euros. Seule Banco Popular a rebondi (+0,84% à 0,84 euros)après sa chute de la veille.

Le pétrolier Repsol a cédé 1,94% à 13,63 euros, le géant textile Inditex (Zara) 0,50% à 31,02 euros et Telefonica 0,01% à 9,32 euros.

Parmi les valeurs en hausse figuraient le groupe agroalimentaire Viscofan (+2,93% à 49,90 euros) et le groupe de télécoms Cellnex (+2,14% à 14,34 euros).

La Bourse de Bruxelles a fini dans le rouge (-0,24%), l'indice Bel-20 des valeurs vedettes terminant la séance à 3.610,44 points.

Parmi les 12 valeurs dans le rouge, le groupe bancaire néerlandais ING a affiché la plus piètre performance (-1,57%) à 13,46 euros.

Sur les huit valeurs dans le vert, le groupe chimique Solvay a crû de 1,76% à 115,90 euros.

L'indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne s'est apprécié de 0,26% à 4.640,85 points, à nouveau grâce à l'opérateur de télécommunications NOS, qui a progressé de 1,13% à 5,38 euros.

Le distributeur Jeronimo Martins a gagné 0,44% à 16,14 euros et le groupe électricien EDP a grignoté 0,14% à 2,86 euros. Contre-performance du jour, le réseau électrique REN a cédé 0,87% à 2,63 euros.

bur-jpr/eb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
10:42 BOURSE DE HONG KONG : Hong Kong finit en baisse de 0,53%, Shanghai gagne 0,22%
10:29 CAC 40 : en légère hausse, Essilor en vedette.
10:24 Francfort se fige autour des 13.000 points (Dax:-0,03%)
10:16 Bourse Zurich: ouverture en baisse, les pharmas surveillées
09:56 BOURSE DE LONDRES : Londres débute stable, marché dépourvu d'indicateurs
09:52 Tokyo termine en hausse, 16e progression d'affilée
09:40 BOURSE DE PARIS : Paris progresse, soutenue par les résultats
09:06 Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris - Mardi 24 octobre 2017
08:46 Retour mercredi à la Bourse de Milan du titre BMPS, suspendu depuis décembre
08:41 Bourse Zurich: ouverture attendue en légère baisse, les pharmas surveillées
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité