Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes en petite forme, le secteur bancaire pèse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
08/11/2017 | 18:47

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé mercredi, affaiblies par quelques déceptions dans les résultats d'entreprises, notamment du secteur bancaire, dans des marchés qui évitent de prendre trop de risques après leurs récents sommets.

"Le marché connaît une phase de méfiance et les investisseurs prennent un peu leurs gains", a souligné auprès de l'AFP Alexandre Baradez, analyste de IG France.

"Le mouvement n'est pas brutal mais les indices boursiers se tassent un peu" depuis trois jours, "dans un contexte géopolitique qui incite lui aussi à une certaine prudence", a-t-il complété.

Les investisseurs surveillaient aussi la visite à Pekin du président américain, Donald Trump.

Parmi les rares indicateurs du jour, la Chine a connu en octobre une hausse des exportations de 6,9% sur un an, en net ralentissement, tandis que ses importations ont fait un bond de 17,2%.

L'Eurostoxx 50 a perdu 0,10%.

A Paris, le CAC 40 a reculé de 0,17%, soit 9,21 points, à 5.471,43 points, dans un volume d'échanges étoffé de 3,8 milliards d'euros.

Crédit Agricole SA a souffert (-3,16% à 14,26 euros), BNP Paribas a fini en très légère hausse (+0,11% à 64,82 euros) et Société Générale a reflué de 0,23% à 44,15 euros.

Carrefour a signé la plus forte hausse (+3,15% à 17,68 euros).

JCDecaux a progressé de 3,97% à 34,16 euros.

Solvay a lâché 3,47% à 126,70 euros.

Euronext a reculé de 3,03% à 49,60 euros.

Hermès a gagné 0,69% à 445,25 euros.

Ubisoft a bondi de 9,25% à 71,10 euros.

Gemalto a été dynamisé (+5,17% à 35,19 euros) par un relèvement de sa recommandation à "acheter" par UBS.

Le FTSE-100 londonien a pris 0,22%, soit 16,61 points, à 7.529,72 points.

Les minières ont été portées par la Chine: Antofagasta a pris 1,11% à 999,00 pence, Anglo American 0,91% à 1.502,50 pence, BHP Billiton 1,41% à 1.476,50 pence et Rio Tinto 1,06% à 3.773,00 pence.

Imperial Brands a été recherché (+2,02% à 3.162,50 pence).

Marks and Spencer a connu une des plus fortes hausses (+1,62% à 333,10 pence).

Le groupe d'énergie SSE a perdu 0,85% à 1.398,00 pence et celui de BTP Persimmon s'est enfoncé de 3,55% à 2.772,00 pence.

Le motoriste Rolls Royce a perdu 1,69% à 959,50 pence.

A Francfort, le Dax a grignoté 0,02%, à 13.382,42 points, comme le MDax, à 26.933,22 points.

HeidelbergCement a bondi de 6,59% à 90,36 euros.

Le géant de l'énergie Eon a progressé de 1,33% à 10,69 euros.

Linde a gagné 0,98% à 191,00 euros.

La journée a été mauvaise pour les constructeurs automobiles: Volkswagen a perdu 2,22% à 158,30 euros et Daimler 0,83% à 71,62 euros.

Lufthansa a subi la plus forte perte (-3,64% à 26,75 euros).

L'indice FTSE Mib de Milan a perdu 0,57% à 22.831 points.

Le cimentier Buzzi Unicem a réalisé la meilleure performance (+1,97% à 23,24 euros).

Bonne séance également pour STMicrolectronics (+0,86% à 21,16 euros) et UniCredit (+0,74% à 16,35 euros).

En revanche, Banco BPM a dévissé de 7,53%, à 2,7 euros et Bper Banca de 4,38% à 3,89 euros, affectées par l'annonce d'une autre banque, Credito Valtellinese (Creval), de devoir recourir à une augmentation de capital.

Mediaset a perdu 3,93% à 2,93 euros, alors que sa direction n'a pas fait état d'avancée dans son différend avec Vivendi.

A Madrid, l'Ibex 35 a clôturé quasiment à l'équilibre (-0,02% à 10.228,7 points).

Le consultant Indra a enregistré la plus forte hausse (+3,78% à 12,37 euros), suivi du fabricant d'éoliennes Siemens-Gamesa (+1,88% à 11,36 euros). La plus lourde chute revient à la chaîne hôtelière Melia Hotels (-2,42% à 11,08 euros).

Le secteur bancaire termine en ordre dispersé: Banco Santander -0,36% à 5,60 euros, BBVA +0,10% à 7,22 euros, CaixaBank +0,38% à 3,98 euros et Bankia -0,68% à 3,92 euros.

Le géant textile Inditex (Zara) a gagné 0,47% à 30,10 euros et celui des télécoms Telefoncia perdu 0,64% à 8,72 euros.

L'indice SMI suisse a repris des couleurs (+0,50% à 9.265,83 points) grâce à la bonne tenue des poids lourds de la cote.

L'assureur Swiss Life a terminé en haut du tableau, après la publication de résultats qui ont dépassé les attentes. Il a bondi de 2,18% à 351,10 CHF, suivi par le géant des matériaux de construction LafargeHolcim (+1,97% à 57,00 CHF).

Novartis, lanterne rouge la veille, a repris 0,43% (82,65 CHF). Son concurrent Roche a réussi de justesse à se maintenir dans le vert (+0,04% à 230,90 CHF).

Nestlé a regagné 0,90% à 84,25 CHF.

Les valeurs du luxe ont été recherchées après les baisses des derniers jours: Swatch (+ 0,69% à 379,20 CHF) et Richemont (+0,44% à 91,15 CHF).

Les bancaires ont été très chahutées. Credit Suisse a toutefois réussi à grappiller 0,06% (16,17 CHF), tout comme UBS (+0,06% à 16,95 CHF).

A Amsterdam, l'indice AEX a clôturé en hausse de 0,18% à 554,77 points.

A la hausse, le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto (+5,17% à 35,19 euros) et le géant néerlando-belge de la distribution Ahold Delhaize (+5,13% à 17,01 euros).

A la baisse, la banque ABN Amro (-3,47% à 24,91 euros) et le géant néerlandais de l'électronique Philips (-1,65% à 34,60 euros).

L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles a perdu 0,30%, à 4.085,49 points.

Parmi les neuf valeurs qui ont terminé dans le rouge, le groupe chimique belge Solvay a essuyé la plus forte perte (-3,47% à 126,70 euros) après des résultats trimestriels jugés décevants.

L'assureur belge Aegas (-1,92% à 40,51 euros), le groupe pharmaceutique Galapagos (-1,21% à 83,09 euros) et le belgo-brésilien AB InBev, numéro un mondial de la bière (-0,97% à 101,95 euros), ont également pesé à la baisse.

L'indice PSI 20 de Lisbonne a perdu 0,40% à 5.330 points.

La banque BCP a cédé 2,49% à 0,25 euro.

Parmi les gagnants, le groupe diversifié Sonae (+1,82% à 1,01 euro), l'électricien EDP Energias (+1,62% à 3,01 euros), le distributeur Jeronimo Martins (+0,41% à 16,04 euros) et le fabricant de pâte à papier Altri (+0,22% à 5,38 euros).

bur-cj/eb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
17:56 BOURSE DE WALL STREET : À WALL STREET-La distribution à l'honneur avant le Black Friday
17/11 Wall Street termine en baisse, craignant le calendrier serré de la réforme
17/11 BOURSE DE WALL STREET : Les Marchés à la clôture de Wall Street
17/11 BOURSE DE WALL STREET : POINT Marchés-Wall Street piétine en attendant des baisses d'impôts
17/11DJBOURSE : Wall Street finit en baisse, lestée par les incertitudes fiscales et politiques
17/11 EUROPE : Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé
17/11 Wall Street, en baisse, craint les délais d'adoption de la réforme fiscale
17/11 Les valeurs à suivre lundi 20 novembre 2017 à la Bourse de Paris
17/11 Bourse Zurich: le SMI termine la semaine de justesse dans le vert
17/11 BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort marque son aversion au vide de coalition en Allemagne
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité