Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes en repli, contrariées par la force de l'euro

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
02/08/2017 | 18:58

PARIS (awp/afp) - La plupart des Bourses européennes ont terminé en repli mercredi, contrariées par une nouvelle poussée de l'euro face au dollar.

"Les mouvements sur le marché des changes avec une forte appréciation de l'euro face au dollar pèsent sur les indices européens", a ainsi relevé Marco Bruzzo, directeur général délégué de Mirabaud Asset Management.

La monnaie européenne restait en effet dynamique mercredi et toujours au-dessus de 1,18 dollar, face à un billet vert affaibli par l'incertitude politique aux Etats-Unis.

L'Eurostoxx 50 a cédé 0,52%.

A Paris, l'indice CAC 40 a perdu 0,39% à 5.107,25 points, pénalisé également par un secteur bancaire majoritairement mal orienté.

Société Générale a reculé de 4,01% à 48,15 euros, les investisseurs étant notamment déçus par les résultats de l'activité de banque de détail et de celle liée à sa banque de financement et d'investissement.

Crédit Agricole a perdu 0,30% à 14,80 euros après avoir confirmé son intérêt pour le rachat de trois petites caisses d'épargne en Italie. BNP Paribas n'a pas réussi à échapper à la baisse du secteur (-0,34% à 66,56 euros).

Natixis a en revanche progressé (+0,42% à 6,21 euros), à la faveur de résultats trimestriels en forte hausse et nettement meilleurs que prévu.

Les valeurs liées aux matières premières ont été pénalisées par la pression sur les prix, à l'instar d'ArcelorMittal (-3,09% à 21,32 euros), Vallourec (-6,84% à 4,65 euros) ou Aperam (-1,16% à 40,60 euros).

Arkema a bénéficié (+0,38% à 96,86 euros) de l'annonce d'un bénéfice net trimestriel en hausse de 8,8%.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a reculé de 0,57% à 12.181,48 points.

Le marché a salué les bons résultats d'entreprises, à commencer par ceux de Lufthansa, qui a confirmé le relèvement de ses objectifs de revenus pour 2017 (+3,19% à 19,27 euros).

Le groupe d'immobilier Vonovia a profité d'une hausse de son bénéfice semestriel (+1,21% à 35,44 euros).

BMW a cédé 0,04% à 78,86 euros, Daimler 0,08% à 89,80 euros et Volkswagen 0,34%, à 130,85 euros.

Dans la longue liste des perdants, Commerzbank a abandonné 1,69% à 11,02 euros, la simple confirmation d'une prévision de bénéfice "légèrement positif" pour 2017 ayant déçu les investisseurs.

HeidelbergCementa a encore été pénalisé (-3,08% à 82,38 euros) par des résultats en demi-teintes publiés la veille. Lanterne rouge, ThyssenKrupp (-3,64% à 24,62 euros) a souffert d'informations de presse selon lesquelles le conglomérat pourrait envisager une scission de ses différentes activités industrielles comme option alternative à une fusion projetée dans l'acier avec Tata Steel Europe.

L'indice FTSE-100 de la Bourse de Londres a cédé 0,16% à 7.411,43 points, pénalisés notamment par les minières.

Rio Tinto a cédé 2,83% à 3.403 pence, Antofagasta 1,43% à 930,50 pence et Glencore 1,19% à 332,40 pence.

Les pétrolières ont en revanche terminé un peu mieux la journée, à l'image de Royal Dutch Shell (action "B", +1,16% à 2.185 pence) et BP (+0,62% à 459,30 pence).

BAE Systems a reculé de 2,72% à 590,50 pence.

Côté banques, les investisseurs, en attente de la réunion de la Banque d'Angleterre jeudi, ont laissé le secteur plus ou moins à la traîne. Lloyds Banking Group (-0,02% à 65,56 pence) et HSBC (-0,03% à 764,60) ont terminé quasi stables. RBS a tout de même gagné 0,12% à 250,90 pence, et Barclays pris 0,53% à 207,70 pence.

La banque Standard Chartered a de son côté perdu 6,05% à 795 pence après avoir annoncé que le groupe ne reprenait pas le paiement de dividendes à ses actionnaires.

A Milan, l'indice FTSE Mib a perdu 0,18% à 21.574 points.

Generali a réalisé la meilleure performance, gagnant 2,79% à 15,83 euros après avoir publié des résultats meilleurs qu'attendu. Suivaient Banco Bpm (+2,07% à 3,152 euros) et UnipolSai (+1,44% à 1,976 euro).

En revanche, Ferrari a chuté de 3,45% à 89,6 euros, après avoir confirmé ses objectifs pour 2017, alors qu'une partie du marché s'attendait à ce que le constructeur les relève. Mauvaise séance également pour Salvatore Ferragamo (-3% à 23,28 euros) et Buzzi Unicem (-2,35% à 21,15 euros).

La Bourse de Madrid a cédé 0,69% à 10.513,9 points.

Les poids lourds de l'Ibex 35 étaient en baisse, à l'instar de Santander (-1,05% à 5,72 euros), Telefonica (-1,43% à 9,52 euros) et Inditex (-0,38% à 33,75 euros).

Le gestionnaire d'aéroports Aena a perdu 0,93% à 164,40 euros et le concessionnaire d'autoroutes Abertis 0,71% à 16,68 euros.

Le fabricant d'éoliennes Siemens-Gamesa a rebondi de 1,55% à 13,14 euros, après plusieurs séances de fortes chutes, ainsi que le pétrolier Repsol (+0,14% à 14,39 euros).

La Bourse de Lisbonne a perdu 0,54% à 5.208,34 points.

Parmi les perdants de la séance, la banque BCP a reculé de 2,65% à 0,23 euro, le producteur de liège Amorim 2,49% à 11,57 euros et le papetier The Navigator Company 0,82% à 3,61 euros.

A l'inverse, Mota-Engil a gagné 2,14% à 2,47 euros et la holding des télécommunications Pharol a progressé de 1,80% à 0,34 euro.

Au lendemain d'un jour de fermeture, en raison de la Fête nationale suisse,

l'indice SMI de la Bourse suisse a pris 0,75% à 9.122,68 points.

Givaudan, qui a amélioré sa rentabilité au 1er semestre, a signé la meilleure performance (+2,49% à 1.873 CHF).

Julius Baer a progressé de 1,55% à 54,70 CHF.

Le numéro un mondial de l'inspection et de la certification des produits SGS, qui a annoncé l'acquisition de deux nouveaux laboratoires sur le Vieux Continent, a gagné 0,98% à 2.159 CHF.

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a reculé 0,41% à 525,30 points.

Arcelor Mittal a perdu 2,89% à 21,37 euros et Altice 1,69% à 20,89 euros.

Shell a pris 0,83% à 24,18 euros et Gemalto 0,75% à 43,39 euros.

L'Indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles a cédé 0,56% à 3.938,16 points.

Le groupe de métallurgie Umicore a abandonné 1,98% à 66,30 euros. L'assureur Ageas a affiché la plus forte hausse (+0,72% à 38,95 euros).

bur-LyS/eb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
17/11 Wall Street termine en baisse, craignant le calendrier serré de la réforme
17/11 BOURSE DE WALL STREET : Les Marchés à la clôture de Wall Street
17/11 BOURSE DE WALL STREET : POINT Marchés-Wall Street piétine en attendant des baisses d'impôts
17/11DJBOURSE : Wall Street finit en baisse, lestée par les incertitudes fiscales et politiques
17/11 EUROPE : Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé
17/11 Wall Street, en baisse, craint les délais d'adoption de la réforme fiscale
17/11 Les valeurs à suivre lundi 20 novembre 2017 à la Bourse de Paris
17/11 Bourse Zurich: le SMI termine la semaine de justesse dans le vert
17/11 BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort marque son aversion au vide de coalition en Allemagne
17/11 BOURSE DE PARIS : Paris achève dans la morosité une semaine mouvementée
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité