Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes finissent globalement en hausse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
05/12/2016 | 19:08

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont globalement progressé lundi, grâce à de bons indicateurs économiques, seule Milan perdant un peu de terrain après la démission du premier ministre italien Matteo Renzi, sanctionné par un non massif au référendum qu'il avait lancé.

"L'existence de la zone euro n'est pas pour autant en jeu" et "les crises gouvernementales ne sont rien d'inhabituel en Italie", ont relativisé les analystes de LBBW.

De plus, "les sondages avaient correctement prédit l'issue cette fois", a expliqué Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Par ailleurs, trois statistiques meilleures que prévu ont encouragé les investisseurs, qui vont maintenant suivre la Banque centrale européenne (BCE) et la probable prolongation de six mois, selon les économistes, de son vaste programme de rachats d'actifs..

En zone euro, les ventes au détail sont reparties à la hausse en octobre (+1,1% par rapport à septembre), tandis qu'au Royaume-Uni, malgré les incertitudes autour du Brexit, le baromètre PMI d'activité des entreprises de services a progressé à 55,2 en novembre contre 54,5 en octobre. Les économistes tablaient en moyenne sur une quasi-stabilité, à 54.

L'activité dans les services a aussi accéléré plus que prévu en novembre aux Etats-Unis, à 57,2% contre 55,6% attendu et 54,8% le mois précédent, atteignant son plus haut niveau depuis un an.

A Paris, l'indice CAC 40 a pris 1% à 4.574,32 points. Le gestionnaire d'actifs Amundi a gagné 3,20% à 47,27 euros, dopé par l'annonce de l'ouverture de négociations exclusives avec l'italien UniCredit pour l'acquisition de Pioneer Investment. Les valeurs bancaires ont terminé bien orientées, à l'image de BNP Paribas (+1,30% à 55,30 euros), Crédit Agricole (+2,41% à 10,86 euros) et Société Générale (+1,72% à 40,90 euros).

A Londres, l'indice FTSE a gagné 0,24%, à 6.746,83 points, tiré par les compagnies minières, portées par la montée des cours des métaux de base. Antofagasta a grimpé de 4,90% à 727,50 pence, Glencore a gagné 4,44% à 290,25 pence, BHP Billiton 2,72% à 1.339,50 pence, Anglo American 2,81% à 1.243 pence et Rio Tinto 1,61% à 3.054 pence. Les mines d'or ont au contraire subi la baisse des cours du métal jaune: Fresnillo a fondu de 4,01% à 1.150 pence et Randgold de 3,18% à 5.640 pence.

Les banques ont passé une bonne journée. Barclays a engrangé 1,81% à 216,80 pence, Lloyds 1,22% à 58,25 pence, et RBS 2,28% à 197,80 pence, après avoir trouvé un accord de dédommagements avec des actionnaires qui contestaient une augmentation de capital réalisée durant la crise financière de 2008. Le groupe de luxe Burberry a gagné 1,84% à 1.438 pence, un article du Financial Times affirmant qu'il a rejeté plusieurs approches informelles d'acquisition de l'américain Coach.

A Francfort, l'indice DAX a engrangé 1,63%, à 10.684,83 points. En tête du palmarès, les grands industriels, BMW (+3,23% à 82,40 euros), Siemens (+3,02% à 109 euros) et Thyssenkrupp (+3,08% à 21,94 euros). Parmi les petites valeurs, Air Berlin a progressé de 1,72% à 0,59 euro, après l'annonce de la vente pour 300 millions d'euros de sa part de 49,9% dans la compagnie autrichienne Niki à Etihad, un pas de plus dans sa restructuration.

A Amsterdam, l'indice AEX a gagné 1,08% à 454,47 points. En tête des hausses, le sidérurgiste Arcelor Mittal (+4,91% à 7,52 euros) et l'assureur Aegon (+ 4% à 4,95 euros). Le groupe de télécommunications KPN a au contraire chuté de 1,41% à 2,58 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a pris 1,02%, à 3462,74 points. Parmi les treize hausses, l'assureur ING (+2,42% à 12,92 euros). Six valeurs ont fini dans le rouge, dont le groupe pharmaceutique UCB qui a glissé de 1,24% à 58,80 euros.

L'indice SMI de la bourse suisse a pris 0,79% à 7.845,68 points, mené par l'horloger Swatch (+4,56% à 311,60 francs suisses suisses), nouveau titre favori des analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Le groupe de luxe Richemont est monté dans son sillage (+2,22% à 66,70 francs suisses suisses). La société biopharmaceutique Actelion a subi des prises de bénéfices (-0,64% à 202,70 francs suisses suisses), après avoir profité ces derniers jours de l'annonce d'un éventuel rapprochement avec l'américain Johnson & Johnson. Givaudan, numéro un mondial des parfums et arômes, a également terminé en repli (-1,23% à 1.768,00 francs suisses suisses).

A Madrid, l'indice IBEX a fini en légère hausse de 0,67% à 8.664,70 points, entraîné par CaixaBank, troisième banque espagnole (+3,40% à 2,86 euros), Banco Santander (+1,40% à 4,35 euros) et BBVA (+1,02% à 5,85 euros). Le géant du textile Inditex a pris 1,07% à 31,98 euros et celui des télécoms Telefonica 0,40% à 7,73 euros. Le secteur énergétique était au contraire en berne, à l'instar d'Iberdrola (-0,32% à 5,58 euros) ou de Gas Natural (-0,40% à 16,14 euros), à l'exception de Repsol (+1,18% à 12,91 euros), qui a tiré une plus-value de 24 millions d'euros de la vente de sa participation dans un projet gazier en Indonésie au britannique BP.

A Milan, l'indice MIB a cédé 0,22% à 17.050 points, tiré vers le bas par Banco popolare di Milan (-7,91% à 0,29 euro), Banco popolare (-7,44% à 1,84 euro), Mediobanca (-4,24% à 6,44 euros), BMPS (-4,21% à 18,68 euros) et UniCredit (-3,36% à 2,014 euros). En revanche, Fiat Chrysler a bondi de 4,58% à 7,535 euros, tout comme le cimentier Buzzi Unicem (+4,42% à 20,79 euros) et le spécialiste des forages pétroliers Saipem (+3,89% à 0,4408 euro).

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a fini en hausse de 0,43% à 4.410,81 points, tiré par la bonne performance du distributeur Jeronimo Martins (+2,19% à 14,67 euros). Parmi les autres gagnants, la holding Pharol (+4,17% à 0,17 euro), et les papetiers Semapa (+1,83% à 12,23 euros) et Altri (+1,82% à 3,63 euros). A l'inverse, la banque BCP a perdu 2,82% à 1,12 euro, alors que sa concurrente BPI est restée stable à 1,13 euro.

bur-nth/eb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
08:24 CAC 40 : petite hausse avant un déluge de résultats.
08:12 NIKKEI : Tokyo finit en baisse de 0,62%
08:05 TOKYO : le Nikkei cède 0,62% en clôture, Trump inquiète
06:21 Prévisions du jour pour lundi 24 juillet
06:21 Événements importants des semaines 30 et 31 du 24.07.2017 au 05.08.2017
06:21 Calendrier des semaines 30 à 33 en 2017 (CP, résultats, BNS, etc.)
05:03 BOURSE DE TOKYO : POINT Marchés-La Bourse de Tokyo en baisse de près de 0,9% à la mi-séance
04:00 BOURSE DE HONG KONG : Hong Kong ouvre en baisse
03:47 Shanghai en baisse à l'ouverture
23/07 BOURSE DE WALL STREET : A Wall Street, turbulences en vue pour les small caps
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité