Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes finissent sur une note quasi-stable

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
26/09/2017 | 18:44

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont fini sur une note stable ou en faible variation mardi, les inquiétudes géopolitiques continuant à dominer les marchés.

Ce sont toujours "les mêmes vieilles préoccupations qui occupent l'esprit" des investisseurs, "l'incertitude née des législatives allemandes", s'ajoutant à "une crainte larvée" sur la Corée du Nord a résumé David Madden, un analyste de CMC Markets.

Après sa victoire en demi-teinte, la chancelière allemande doit parvenir à réunir au sein d'une coalition centristes, conservateurs, libéraux et écologistes, "processus qui va prendre plusieurs mois", alors que "les marchés n'aiment ni l'attente ni les incertitudes", souligné Alexandre Baradez, d'IG France.

"L'euro baisse, et pourtant les marchés européens n'en profitent pas (...) signe qu'il y a beaucoup de prudence" après les élections allemandes", a expliqué M. Baradez.

Les investisseurs suivent aussi la situation politique espagnole, le gouvernement catalan maintenant l'organisation d'un référendum d'autodétermination le 1er octobre, malgré sa suspension par la Cour constitutionnelle, ce qui pourrait "apporter de l'instabilité", selon les experts de Mirabaud Securities.

L'Eurostoxx 50 a terminé en baisse de 0,16%.

A Paris, l'indice CAC 40 a fini à l'équilibre (+0,03%) à 5.268.76 points. Du côté des valeurs, Alstom(+0,64% à 33,64 euros) pourrait officialiser ce mardi le rapprochement de ses activités ferroviaires avec celles de Siemens (+0,09% à 116,55 euros, à Francfort) qui passeraient sous contrôle du groupe allemand.

Carrefour a progressé de 3,45% à 17,09 euros, après des rumeurs d'OPA, alors que son action a perdu plus de 25% depuis le début de l'année.

Essilor, leader mondial des verres ophtalmiques, a reculé de 1,57% à 103,25 euros après que la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie sur le projet de fusion avec l'italien Luxottica, géant des montures de lunettes.

L'Oréal a cédé 0,44% à 181,05 euros, Nestlé ayant précisé ne pas prévoir de changement d'approche sur sa participation au capital.

A Londres, l'indice FT SE a gagné 0,21% à 7.285,74 points. La banque Lloyds a perdu 1,34% à 64,99 pence après avoir annoncé l'externalisation d'une partie de ses activités d'assurance. Le gérant de fonds Schroders a reculé de 0,76% à 3.266 pence et l'assureur d'automobiles Admiral de 0,99% à 1.801 pence. L'assureur RSA Insurance a gagné 0,97% à 625 pence.

Plusieurs multinationales britanniques sont restées sur la défensive du fait d'une certaine solidité de la livre sterling, le groupe de luxe Burberry a perdu 1,40% à 1.757 pence et le motoriste Rolls-Royce 1,13% à 873,50 pence. Le groupe de croisières Carnival a gagné 2,68% à 4.865 pence après avoir relevé ses prévisions annuelles.

A Francfort, l'indice DAX a fini stable (+0,08% à 12.605,20 points).Thyssenkrupp (+0,10% à 24,73 euros) a levé 145 millions d'euros pour financer la croissance interne de ses activités industrielles après l'alliance avec l'indien Tata dans l'acier.

Lufthansa (-0,41% à 22,90 euros) a annoncé environ un milliard d'euros d'investissements dans sa compagnie aérienne à bas coûts Eurowings, basés en partie sur le rachat d'avions de la compagnie en déconfiture Air Berlin.

Le fabricant de gaz industriels Linde (+2,90% à 168,75 euros) a annoncé qu'environ 22% des actionnaires ont accepté la fusion avec le concurrent américain Praxair, contre 6% la semaine passée.

Les énergéticiens Eon (+0,71% à 9,32 euros) et RWE (+0,63% à 19,27 euros) ont repris des couleurs mais restent sous pression, sur fond d'inquiétudes sur la possible entrée des Verts au gouvernement allemand.

A Amsterdam, l'indice AEX a gagné 0,14% à 528,50 points. Le fournisseur de services maritimes Boskalis a pris 1,35% à 29,20 euros et le groupe chimique et pharmaceutique DSM 1,22% à 67,93 euros. Le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto a chuté de 2,12% à 38,32 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a pris 0,13% à 3.968,48 points. Le métallurgiste Umicore a engrangé la plus forte des 9 progressions (+1,14% à 68,91 euros). Lanterne rouge, le groupe diversifié Ackermans & van Haaren (-058% à 145,45 euros).

L'indice SMI de la bourse suisse a cédé 0,29% à 9.113,65 points. Nestlé (+1,79% à 82,55 CH), a annoncé devant ses investisseurs qu'il ambitionne d'atteindre de manière récurrente une marge opérationnelle courante de 17,5% à 18,5% d'ici à 2020, contre 16,0% en 2016. Les poids lourds Novartis (-1,13% à 82,90 CHF) et Roche (-1,28% à 246,80 CHF) ont reculé. Côté banques, Credit Suisse a pris 0,13% à 15,07 CHF, mais UBS a perdu 0,49% à 16,21 CHF.

A Madrid, l'indice IBEX a perdu 0,26% à 10.189,6 points. Le gestionnaire d'aéroports Aena (-2,30% à 151 euros), a annoncé la démission de son PDG.

L'assureur Mapfre a perdu 2,58% à 2,68 euros après avoir estimé entre 150 et 200 millions d'euros l'impact sur ses comptes des catastrophes naturelles en Amérique du nord et dans les Caraïbes. Le pétrolier Repsol a cédé 0,42% à 15,54 euros. Côté banques, le géant Santander a cédé 0,14% à 5,67 euros mais CaixaBank a pris 0,24% à 4,12 euros.

A Milan, l'indice MIB a gagné 0,18% à 22.431 points, tiré par BPER Banca (+2,95% à 4,816 euros), suivie de Salvatore Ferragamo, (+2,93% à 23,85 euros) et Banco BPM (+2,39% à 3,336 euros). Le fabricant de verres Luxottica, sous le coup d'une enquête de Bruxelles en raison de son projet de fusion avec Essilor, a perdu 1,51% à 46,81 euros, le fabricant de vêtements d'hiver Moncler 1,30% à 24,25 euros.

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a fini stable (+0,08% à 5.316,69 points), dans le sillage de la banque BCP (+1,32% à 0,23 euro). Le pétrolier et gazier Galp Energia a engrangé 0,77% à 15,07 euros, la filiale d'EDP pour les énergies renouvelables EDP Renovaveis 0,13% à 7,19 euros et le groupe diversifié Sonae 0,10% à 1 euro. A l'inverse, le papetier The Navigator Company a perdu 1,24% à 4,05 euros.

bur-nth/jpr

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
12:45 Bourse Zurich: retour à l'équilibre après les annonces de la BNS
12:04 BOURSE DE PARIS : Paris toujours frileuse avant la BCE
11:52 LES VALEURS DU JOUR À PARIS - ATOS EN QUEUE DU CAC 40 : GEMALTO rejette son offre de rachat
11:02 Swatch en hausse après un relèvement de recommandation par Barclays
10:54 CAC 40 : léger repli après la décision de la Fed
10:16 Bourse Zurich: pertes limitées, les annonces de la BNS fournissent une impulsion
09:35 Francfort suspendue à la BCE (Dax: -0,14%)
09:28 BOURSE DE LONDRES : Londres pénalisée par la livre avant la BoE
09:27 BOURSE DE PARIS : Paris affiche sa prudence en attendant la BCE
09:04 Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris - Jeudi 14 décembre 2017
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité