Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes toutes en baisse sauf Londres

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
28/12/2017 | 18:44

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont toutes fini en baisse jeudi, sauf Londres, dans des échanges réduits par l'absence de nombreux investisseurs et de nouvelles économiques importantes.

Les valeurs exportatrices ont souffert de la hausse de l'euro.

Le marché était sans réel catalyseur, "sans publication importante, et surtout sans investisseurs", a relevé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"On attend tranquillement la fin de l'année en sachant que les gains ont été faits. Le marché finit 2017 sur des niveaux qui avaient déjà été actés avant les fêtes", a ajouté M. Tuéni.

C'était une journée "relativement calme comme c'est souvent le cas en période de vacances et le manque d'événements économiques au calendrier", n'a guère aidé, a indiqué Craig Erlam, analyste chez Oanda.

"Sans surprise, les volumes sont limités (...) les investisseurs semblent avoir déserté les marchés", a souligné Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Aux Etats-Unis, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage sont restées stables, contre un léger recul attendu et l'activité économique dans la région de Chicago a atteint en décembre son plus haut niveau depuis mars 2011, selon l'indice ISM des directeurs d'achats.

L'Eurostoxx 50 a terminé en baisse de 0,78%.

A Paris, l'indice CAC 40 a cédé 0,55% à 5.339,42 points.

AccorHotels a pris 1,59% à 42,74 euros, après avoir annoncé des négociations avec un groupe d'investisseurs français et internationaux pour céder une partie du capital d'AccorInvest.

Airbus a cédé 1,57% à 83,90 euros, sans profiter d'un accord conclu avec la compagnie AerCap qui va acheter 50 moyen-courrier de la famille A320. Total a perdu 0,43% à 46,34 euros, TechnipFMC 1,21% à 26,14 euros et ArcelorMittal 1,16% à 27,25 euros.

A Londres, l'indice FT SE 100 a fini à l'équilibre (+0,03%), à un nouveau record en clôture de 7.622,88 points. Parmi les valeurs minières, aidées par le bond du cuivre au plus haut depuis janvier 2014, après la fermeture d'une fonderie en Chine, Rio Tinto a pris 1,54% à 3.858 pence, BHP Billiton 0,91% à 1.499,50 pence, Anglo American 0,89%% à 1.537,50 pence, et Antofagasta 0,81% à 992,50 pence.

L'opérateur télécom BT a perdu 0,76% à 267,35 pence, le gérant d'actifs Old Mutual 1,27% à 224,90 pence, le motoriste Rolls Royce 0,35% à 846,50%.

Le groupe aérien IAG (-0,08% à 648 pence), propriétaire notamment de British Airways, est désormais seul en lice pour négocier la reprise de la compagnie à bas coûts Niki, insolvable comme sa maison mère Air Berlin, selon des médias.

A Francfort, l'indice DAX a perdu 0,69%, à 12.979,94 points et le MDax des valeurs moyennes 0,33%, à 26.212,20 points. Plus forte hausse du Dax, Heidelberg Cement (+1,09% à 90,77 euros), devant Lufthansa (+0,14% à 31,12 euros), favorite pour la reprise de sa rivale italienne Alitalia en difficulté, selon le quotidien italien Corriere della Sera.

Allianz a cédé 0,44% à 193,25 euros, son patron Oliver Bäte ayant exclu dans l'immédiat viser des grosses acquisitions, au prétexte qu'elles seraient "très chères et dangereuses", selon une interview donnée au quotidien "Frankfurter Allgemeine Zeitung".

SAP a perdu 1,15% à 93,89 euros, le président du conseil de surveillance Hasso Plattner ayant fait savoir qu'il cédera 480.000 actions en 2018.

Ceconomy, la branche d'électronique grand public du distributeur Metro, a gagné 3,95% à 12,24 euros après le décès du co-fondateur de la chaîne de magasins Media-Markt, qui pourrait signifier la fin d'un interminable conflit avec Metro sur la stratégie de l'enseigne.

A Amsterdam, l'indice AEX a fini en baisse de 0,28% à 547,06 points. Le sidérurgiste Arcelor Mittal a perdu 1,16% à 27,25 euros et le brasseur Heineken 0,68% à 87,26 euros. L'assureur Aegon a pris 0,89% à 5,32 euros et le groupe chimique et pharmaceutique DSM 0,43% à 81,11 euros.

A Bruxelles, l'indice BEL 20 a cédé 0,29% à 3.991,36 points. Plus forte des treize baisses, le brasseur belgo-brésilien AB InBev, numéro un mondial (-0,92% à 93,18 euros). Le groupe énergétique Engie a quant à lui cédé 0,69% à 14,40 euros. Le sidérurgiste Bekaert a perdu 0,83% à 35,92 euros, mais son concurrent Aperam a connu la plus forte hausse (+0,42% à 42,83 euros).

L'indice SMI de la bourse suisse a cédé 0,26% à 9.405,80 francs suisses suisses. Credit Suisse a connu pour la deuxième journée consécutive la plus mauvaise performance (-0,80% à 17,42 francs suisses suisse). Son rival UBS a reculé de 0,11% à 17,95 francs suisses suisses. Julius Baer a fini à l'équilibre (+0,08% à 59,55 francs suisses suisses), tout comme le géant suisse des matériaux de construction LafargeHolcim, inchangé à 55,00 francs suisses suisses.

Le laboratoire pharmaceutique Roche a aussi fait du surplace (+0,08% à 247,40 francs suisses suisses), son concurrent Novartis cédant 0,30% à 82,70 francs suisses suisses. Nestlé a perdu 0,18% à 83,90 francs suisses suisses.

A Madrid, l'indice IBEX a baissé de 0,71% à 10.093,1 points. Le groupe textile Inditex (Zara) a subi l'un des plus forts reculs (-1,39% à 29,17 euros), aux côtés de l'énergéticien Endesa (-2,84% à 17,90 euros).

Le secteur bancaire a baissé (Banco Santander -0,88% à 5,51 euros; BBVA -0,93% à 7,15 euros) à l'exception de Bankia (+0,17% à 4,01 euros).

Parmi les hausses, le spécialiste autoroutier Abertis (+0,43% à 18,58 euros), le gestionnaire d'aéroports Aena (+0,32% à 170,60 euros) et le pétrolier Repsol (+0,20% à 15,04 euros).

A Milan, l'indice MIB a perdu 0,36% à 22.121 points. BPER Banca a réalisé la meilleure performance avec +2,75% à 4,328 euros, suivie de Banco BPM, +2,07% à 2,662 euros et de Moncler, +1,07% à 26,4 euros.

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a subi la plus forte baisse, -1,68% à 15,21 euros, suivi de la banque Intesa Sanpaolo, -0,99% à 2,79 euros et d'Enel, -0,95% à 5,19 euros.

A Lisbonne, l'indice PSI 20 a cédé 0,19%, à 5.368,83 points. Le groupe d'électricité et de gaz EDP Energias a cédé 0,02% à 2,88 euros. Galp Energias a reculé de 0,15% à 15,56 euros et le groupe de distribution Jeronimo Martins a pris 0,18% à 16,14 euros. La banque BCP a fini stable à 0,27 euro.

bur-nth/ eb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
10:15 Bourse Zurich: hausse légère des indices, Geberit toujours en bonne forme
09:49 BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort garde le cap malgré l'euro (Dax +0,41%)
09:47 BOURSE DE PARIS : Paris guette frileusement Washington et l'euro
09:42 BOURSE DE LONDRES : Londres lestée par la distribution
09:36 BOURSE DE HONG KONG : Hong Kong termine la semaine sur un nouveau record
09:00 Les valeurs à suivre vendredi 19 janvier 2018 à Paris -
08:51 Bourse Zurich: tendance négative, données peu favorables aux Etats-Unis
08:47 Principales informations avant-Bourse
08:42 Le CAC 40 attendu en repli marginal
08:33 CAC 40 : les relais à la hausse viennent à manquer
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité