Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les actions de la zone euro finissent en hausse, le dollar monte

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/09/2017 | 18:34
LES ACTIONS DE LA ZONE EURO FINISSENT EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses de la zone euro ont terminé en légère hausse mercredi sur fond de repli de l'euro face au dollar, alors que celle de Londres cédait du terrain et que Wall Street calait face au recul d'Apple, la première capitalisation mondiale.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 0,17% (8,58 points) à 5.217,59 points et, à Francfort, le Dax a pris 0,23%. L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,3%, le FTSEurofirst 300 de 0,1% tandis que le Stoxx 600 a cédé ses gains en toute fin de séance pour accuser un repli symbolique de 0,02%.

Le FTSEurofirst 300 signe ainsi de justesse une sixième séance consécutive de hausse, ce qui ne s'était plus vu depuis le mois d'avril après le premier tour de l'élection présidentielle française.

A Londres, le FTSE 100 a perdu 0,28%, pénalisé par la remontée de la livre sterling.

"Les marchés actions européens connaissent une phase de faible volatilité avec l'essouflement du rally du début de la semaine", note David Madden, analyste marché de CMCMarkets. "On pourrait dire que les traders reprennent leur souffle après une séquence de hausse."

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait pratiquement inchangée, tiraillée entre la hausse des valeurs de l'énergie, que favorise la remontée des cours du pétrole, et la baisse d'Apple (-1,40%) au lendemain de la présentation de ses nouveaux produits, dont le calendrier de lancement ne satisfait pas certains analystes.

Le S&P-500 a toutefois inscrit un nouveau record à 2.497,02.

En Europe, la meilleure performance sectorielle revient au compartiment du pétrole et du gaz avec un gain de 0,51% sur la journée, devant les médias (+0,28%) et les banques (+0,26%).

L'EURO REPASSE SOUS 1,19 DOLLAR

Déjà soutenus en début de séance par les nouvelles prévisions de demande de l'Agence internationale de l'énergie, les cours du pétrole ont conservé leurs gains après les chiffres hebdomadaires des stocks aux Etats-Unis, qui montrent pourtant une augmentation plus marquée qu'attendu des réserves de brut américaines.

A la baisse sur le marché actions, les fournisseurs d'Apple ont souffert, à l'instar de l'autrichien AMS (-3,86%) ou de Dialog Semiconductor (-1,57%).

Parmi les hausses notables, le fabricant allemand de plastiques Covestro a pris 3,74% en dépit de la cession de 9,4% du capital par Bayer (+0,22%), l'opération, qui accroît le flottant, étant perçue comme un pas vers une possible entrée dans l'indice Dax.

A Paris, Vivendi, en tête du CAC 40, a pris 2,78% grâce à la recommandation d'achat d'UBS.

Sur le marché des devises, la livre sterling a touché son plus haut niveau depuis un an face au dollar avant de rétrocéder une partie de ses gains en réaction à l'annonce d'une croissance moins marquée qu'attendu des salaires. Les cambistes attendent jeudi le communiqué de politique monétaire de la Banque d'Angleterre dans l'espoir d'en apprendre davantage sur l'avancement des débats au sein de la banque centrale sur une éventuelle hausse de taux.

L'euro, lui, abandonne 0,6% face au billet vert et revient sous 1,19 dollar, la devise américaine profitant du rebond des prix à la production américains en attendant les chiffres mensuels des prix à la consommation jeudi.

Quant aux rendements obligataires, ils sont orientés à la hausse en Europe comme aux Etats-Unis, un mouvement fréquent avant d'importantes adjudications des deux côtés de l'Atlantique.

(Edité par Véronique Tison)

par Marc Angrand

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMS -1.37%90.62 Cours en différé.3.49%
APPLE 0.24%188.6051 Cours en différé.11.18%
BAYER 0.77%102.74 Cours en différé.0.35%
CAC 40 -0.11%5542.55 Cours en temps réel.5.68%
COVESTRO 1.79%78.58 Cours en différé.-7.66%
DAX 0.65%12938.01 Cours en différé.0.46%
DIALOG SEMICONDUCTOR 3.20%19.53 Cours en différé.-27.07%
DJ INDUSTRIAL -0.34%24727.02 Cours en différé.1.19%
FTSE 100 INDEX 0.28%7234.11 Cours en clôture.-5.90%
NASDAQ 100 0.16%6959.5737 Cours en différé.7.35%
NASDAQ COMP. 0.11%7431.5073 Cours en différé.6.53%
S&P 500 -0.20%2727.76 Cours en temps réel.2.23%
SMI -0.14%8759.08 Cours en différé.-4.70%
VIVENDI 0.80%22.69 Cours en temps réel.1.96%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20:50L'Iran réclame des mesures pour sauver l'accord sur le nucléaire
RE
20:15La "marée humaine" promise par Mélenchon "n'arrête pas" Macron
RE
19:54USA-Le procès de Manafort repoussé au 24 juillet
RE
19:48"il n’est pas possible aujourd’hui de se prononcer sur l’impact sur la trajectoire des finances publiques" de la reprise partielle de la dette de la sncf par l'état-bercy
RE
19:48SNCF-L'impact de la reprise de dette pas mesurable à ce stade-Bercy
RE
19:47BOURSE DE PARIS : "L’Analyse DES AUTORITÉS FRANÇAISES EST QUE LA DETTE DE SNCF RÉSEAU POURRAIT ÊTRE RECLASSIFIÉE DANS LA DETTE PUBLIQUE SANS IMPACT DIRECT SUR LE DÉFICIT PUBLIC"-COMMUNIQUÉ BERCY
RE
19:41La Fed d'Atlanta prévoit une croissance de 4,0% au T2
RE
19:36Edf remporte un contrat pour le développement d’un quartier durable à moscou
RE
19:29Si le développement est couronné de succès, saft prévoit de construire une unité standard de production de 1 gigawatt/heure d'ici le t4 2023
RE
19:29Saft a pour objectif un prototype de cellule en laboratoire d'ici le t4 2019 et la construction d'une ligne pilote de 2 megawatts/heure d'ici le t4 2021
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité