Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info

 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Lyxor constate le « sang-froid » des investisseurs grâce aux politiques monétaires

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
21/04/2017 | 09:30

Jeanne Asséraf-Bitton, directrice de la recherche multi-actifs de Lyxor AM, constate dans une récente note le " sang-froid " dont les investisseurs font preuve face au risque politique. " Depuis le vote sur le Brexit, la plupart des marchés d'actions ont enregistré des gains à deux chiffres, la volatilité implicite entre les actifs est tombée pour venir flirter avec ses plus bas historiques et les traditionnelles valeurs-refuges ont cédé du terrain ", note-t-elle. Et pour l'experte, l'explication tient dans la persistance de politiques monétaires accommodantes.

"Nous anticipons le scénario suivant : Mario Draghi poursuit son programme de QE jusqu'à la fin de l'année, puis entreprend en 2018 et 2019 un "tapering" modéré. Les taux reviendraient en territoire positif d'ici 2020, et les taux de dépôt remonteraient peut-être même plus tôt", indique Jeanne Asséraf-Bitton, de Lyxor.

L'une des raisons de la prudence dont la BCE devrait faire preuve tient au rythme de la reflation qui doit encore se confirmer. Certes, l'actualité sur le front macroéconomique s'améliore, laissant entrevoir une reprise à l'échelon mondial. Les PMI de mars ont atteint leur apogée depuis l'éclatement de la crise financière, pointant vers une croissance proche des 3%. Le marché de l'emploi poursuit son rétablissement, au même titre que la confiance. L'on notera également que les estimations du consensus en matière de croissance dans la zone euro en 2017 n'ont cessé d'être revues à la hausse depuis l'été dernier.

Toutefois, "si la progression de l'activité paraît claire, il semble encore trop tôt pour parler d'accélération de l'inflation. Si l'on se fie aux mesures implicites de marché, les anticipations d'inflation ont reculé à 1,6%. Les effets de base liés au pétrole s'estompent et la croissance des salaires poursuit sa tendance baissière. A l'évidence, la faiblesse de l'euro et la reprise de l'activité de crédit pourraient en partie doper l'inflation", précise la directrice de la recherche multi-actifs de Lyxor AM.

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Toute l'info"
02:19 Tokyo ouvre en repli de 0,27%
01:58 Perfectus Aluminum Inc. répond à une association de professionnels
00:27 Introduction en bourse de Biom’Up Publicité des opérations de stabilisation
00:22 AGCO : annonce une nouvelle communication de données avec la solution Climate FieldViewTM, la plateforme d'agriculture numérique de The Climate Corporation
19/10 Wall Street : renoue avec le vert à 21H59 (3 sorcières demain)
19/10 PayPal, toujours en forme, fait mieux que prévu au 3e trimestre
19/10 United Airlines s'écroule à Wall Street, doutes sur sa rentabilité
19/10 Wall Street finit stable, Apple plombe le Nasdaq
19/10 Wall Street clôture en ordre dispersé, freinée par Apple
19/10DJBOURSE : Wall Street finit en ordre dispersé mais le Dow Jones signe un nouveau record
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité