Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués

Merkel: "on peut arriver" au plein emploi en Allemagne d'ici 2025

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/08/2017 | 16:07

Francfort (awp/afp) - Angela Merkel a estimé samedi que l'Allemagne était en mesure d'atteindre le plein emploi d'ici 2025, un objectif phare de la chancelière allemande désormais entrée de plain-pied dans la campagne des législatives de septembre.

"Nous nous sommes fixé le plein emploi pour 2025, c'est-à-dire un taux de chômage sous les 3%, et je crois que l'on peut y arriver", a affirmé la dirigeante chrétienne-démocrate lors de son premier discours de campagne tenu à Dortmund (ouest).

Ce point figure dans le programme économique de l'Union conservatrice CDU-CSU présenté dans ses grandes lignes début juillet. La chancelière a souligné que pour parvenir au plein emploi, les efforts seraient renforcés dans l'accompagnement des chômeurs de longue durée (au-delà d'un an), dont le nombre dépasse le million en Allemagne.

Dans un pays qui doit faire face à un afflux de retraités sur fond de population vieillissante, donner du travail à la quasi-totalité des actifs allemands est perçu par Mme Merkel comme "la possibilité" pour ne pas devoir à terme baisser le niveau des pensions de retraites et remonter en même temps les cotisations.

La chancelière, tout juste rentrée de vacances, a globalement défendu son action à la tête du pays, alors que le nombre des sans-emploi est passé de plus de 5 millions lors de son arrivée au pouvoir en 2005 à environ 2,5 millions aujourd'hui, soit un taux de chômage se situant en juillet dernier à 5,7% de la population active. "Nous avons aujourd'hui 44 millions d'actifs en Allemagne. Ce sont vraiment de très bons chiffres", s'est-elle félicitée.

En défenseur de l'économie sociale de marché, elle a par ailleurs justifié l'intervention de la politique pour réguler le marché du travail et éviter ainsi des abus, comme dans le travail intérimaire, devant l'aile sociale de la CDU qui organisait le meeting de Dortmund.

Angela Merkel est bien partie pour décrocher le 24 septembre prochain un quatrième mandat à la tête de la première économie d'Europe. L'alliance CDU-CSU est créditée de 37 à 40% des suffrages, quand le Parti social-démocrate navigue entre 23 et 25%. Son chef Martin Schulz a cherché à ce jour à se démarquer de sa rivale, multipliant notamment les propositions contre les inégalités sociales, mais sans parvenir encore à remonter son handicap.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Economie / Forex"
14/12 Oracle déçoit avec le cloud malgré une croissance de 44%
14/12 SNES SYNDICAT NATIONAL DES ENSEIGNEMENTS DE SECO : Rencontre fsu-delevoye
14/12 Il n'y a pas eu de négociations à Genève, déplore Mistura
14/12 L'UE renouvelle pour six mois ses sanctions contre Moscou
14/12 Fabrice brégier va démissionner de son poste de dg adjoint du groupe airbus  à l 'issue du conseil d'administration de jeudi -sources
14/12 Fabrice brégier va démissionner de son poste de dg adjoint du groupe airbus à la 'issue du conseil d'administration de jeudi -sources
14/12 L'euro repart à la baisse face au dollar après la réunion de la BCE
14/12 Les Etats-Unis abrogent la neutralité du Net
14/12 L'Union européenne se dote d'un pacte de défense
14/12 Bruxelles va entamer une procédure contre la Pologne-PM polonais
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité