Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Référendum constitutionnel sous tension au Burundi

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
16/05/2018 | 17:43

BUJUMBURA, 16 mai (Reuters) - Les Burundais sont appelés à se prononcer jeudi sur un projet de réforme constitutionnelle qui pourrait permettre au président Pierre Nkurunziza de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034, mais risque aussi d'exacerber des tensions ethniques toujours fortes.

Près d'un demi-million d'habitants ont trouvé refuge à l'étranger depuis sa réélection émaillée de violences, en 2015. Le Burundi présente la même composition ethnique que le Rwanda voisin, où la constitution a également été modifiée il y a trois ans pour permettre au président Paul Kagamé de rester au pouvoir.

L'opposition et les mouvements de défense des droits de l'homme font état d'arrestations, de dispersions de rassemblements en faveur du "non" et de menaces de mort, mais le gouvernement promet un scrutin libre et équitable.

Signe des tensions qu'il suscite, le secrétaire général du CNDD-FDD (Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie), dont le chef de l'Etat est issu, a qualifié cette semaine les adversaires de la réforme d'"ennemis de la nation".

La BBC a par ailleurs été interdite d'antenne ce mois-ci pour avoir relayé des opinions "inappropriées". Voice of America a subi le même sort, mais assure que ses émissions en langue locale sont toujours diffusées sur les ondes courtes.

Pierre Nkurunziza, ancien professeur de sport qui a combattu dans les rangs des Forces de défense de la démocratie pendant la guerre civile, appartient à la majorité hutue. Il est arrivé au pouvoir en 2005, à la fin du conflit qui a fait 300.000 morts.

Son projet de réforme, qui l'autoriserait à briguer deux nouveaux septennats, a toutes les chances d'être approuvé, mais ses détracteurs, pour lesquels il était déjà inéligible en 2015, craignent des exactions de la part des Imbonerakure, la section de jeunesse du CNDD-FDD dont le nom signifie littéralement "ceux qui voient loin", en kirundi.

"Les Imbonerakure ont passé des nuits entières dans les villages, à dire à nos membres de ne pas assister à nos réunions, faute de quoi ils pourraient être arrêtés, poursuivis ou tués", a déclaré Pierre Célestin Ndikumana, membre de la coalition d'opposition Amizero y'Abarundi. Au ministère de l'Intérieur, on parle d'"un mensonge flagrant".

Pour Lewis Mudge, de Human Rights Watch, la réforme sera adoptée sans difficultés et sans heurts, du fait du climat de terreur qui règne au Burundi. "Personne n'osera s'y opposer dans un effort concerté", a-t-il déclaré.

De nombreux réfugiés burundais vivent au Rwanda, où 800.000 Tutsis et Hutus modérés ont été massacrés en 1994 par des extrémistes hutus.

La réforme proposée prévoit notamment de porter de cinq à sept ans la durée d'un mandat présidentiel et de limiter à deux mandats successifs l'exercice du pouvoir, sans prendre en compte les mandats passés. (Edité par Ed Cropley et Matthew Mpoke Bigg Jean-Philippe Lefief pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:11Washington met Damas en garde contre une offensive dans le sud-ouest de la Syrie
RE
05:14AFFAIRE WEINSTEIN : la tâche monumentale de Benjamin Brafman
RE
04:30Trump parle "de discussions très productives" avec Pyongyang sur son sommet avec Kim
RE
04:00Resume de l'actualite a 02H00 GMT (26/05)
RE
03:41"Sesame Street" porte plainte contre une comédie salace avec des marionnettes
RE
02:42Trump parle "de discussions très productives" avec Pyongyang sur son sommet avec Kim
RE
02:42Si ce sommet doit avoir lieu, il aura probablement lieu, comme initiatlement prévu, le 12 juin à singapour, ajoute le président américain
RE
02:42Donald trump dit avoir eu "des discussions très productives avec la corée du nord sur un rétablissement du sommet" avec kim jong-un
RE
02:36Des migrants échappent à des passeurs à Bani Walid, plaque tournante des réseaux en Libye
RE
01:19Des milliers de manifestants anti-FMI se rassemblent à Buenos Aires
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité