Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués

Stabilisation sur le front des incendies en Haute-Corse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/08/2017 | 17:58

(Actualisé tout du long avec évolution de la situation)

La situation s'est stabilisée sur le front des deux incendies auxquels fait face la Haute-Corse, la diminution de l'intensité du vent permettant aux pompiers de progresser contre les flammes, annonce la préfecture samedi après-midi dans un communiqué.

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi au Cap Corse, dans le nord de l'île et a parcouru 1.800 hectares, "ne présente plus une menace pour les habitants", peut-on lire dans ce communiqué.

"Aucune habitation n'a été détruite et aucune victime n'est à déplorer", déclare la préfecture en précisant que les 882 personnes qui avaient été mises en sécurité au cours de la soirée de vendredi ont pu regagner leur lieu de résidence.

Le second sinistre, qui touche la commune de Manso, dans la région de la Balagne, près de Calvi (nord-ouest de la Corse), a parcouru 150 hectares. Ce feu de maquis et de forêt, difficilement accessible, "ne progresse plus", précise la préfecture.

Près de 250 pompiers sont mobilisés contre ces deux incendies. Deux colonnes de pompiers - soit 140 hommes - sont arrivées en renfort dans la matinée, notamment de Marseille, et trois Canadair et quatre Trackers étaient à l'oeuvre samedi contre les flammes, a déclaré le préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, à Reuters.

Un homme a par ailleurs été interpellé et placé en garde à vue dans la nuit à Bastia, où il est soupçonné d'avoir provoqué cinq départs de feu entre minuit et 01h00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi.

Sa garde à vue devait être prolongée samedi soir, a-t-on appris de source judiciaire.

Emmanuel Macron s'est entretenu par téléphone avec le colonel Charles Baldassari, directeur du Service départemental incendie et secours de Haute-Corse (Sdis 2B) pour faire le point sur la situation, a fait savoir l'Elysée. (Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Economie / Forex"
01:39 La Corée du Nord salue l'ouverture du 19e Congrès du PCC
17/10 Les négociations sur l'Aléna au point mort, continueront en 2018
17/10 Le bras de fer se poursuit entre Madrid et Barcelone
17/10 Cgg annonce que ses actionnaires de référence voteront en faveur de son plan de restructuration financière lors de son assemblée générale le 31 octobre
17/10 Un juge fédéral bloque le nouveau décret de Trump sur l'immigration
17/10 USA : la balance des flux de capitaux revient dans le vert en août
17/10 Un juge fédéral bloque le nouveau décret de Trump sur l'immigration
17/10 USA-Le Dow Jones gagne 0,17%, le Nasdaq cède 0,01%
17/10 USA-Accord bipartisan pour prolonger le financement de l'Obamacare
17/10 Trump nommerait le patron de la Fed d'ici début novembre
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité