Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : T-Bonds US peu sensibles aux chaud/froid fiscal cliff.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
21/12/2012 | 15:40
Légère détente des taux longs US après la publication des chiffres relatifs aux dépenses et revenus des ménages américains (+0,4% respectivement, des chiffres assez conformes aux attentes) et le sursaut de 0,7% des commandes de bien durables.

Les T-Bonds ne réagissent pas davantage à l'incertitude qui a ressurgi cette nuit au sujet d'un accord sur le 'fiscal cliff' avant lundi: les indices boursiers ont été victimes d'une sorte de 'flash krach' en transactions hors séance mais cela n'entraîne pas de mouvement de fuite vers la sécurité: le '10 ans' se détend un peu de 1,80% vers 1,75%.
Il est à noter que la FED a au moins réussi à 'ancrer' le rendement des 'treasuries' sous les 2% (c'était leur rémunération au 1er janvier) et même à les faire reculer à plusieurs reprises sous les 1,6%.

En Europe, les rendements restent stables en France (1,98%), en Allemagne au Portuga (6,97%) et aux Pays Bas, ils se retendent par contre en Italie (+0,7% à 4,50%) et en Grèce (+2% à 11,90%) alors que Chypre subit une nouvelle dégradation de sa note souveraine par Standard & Poors(sans 'mesures d'aide d'urgence' prises au niveau des partenaires européens, le pays pourrait se retrouver en défaut de paiement dès le début de l'année 2013.

La France devrait connaître une croissance voisine de zéro en 2014 selon l'INSEE et seuls quelques optimistes irréductibles pensent que la France pourrait tenir son objectif de +0,8%.
Les Etats Unis viennent bien de revoir leur croissance de +2,7% à +3,1%... mais cet heureux sursaut d'activité provient essentiellement de la chute délibérée du Dollar puis des dépenses d'Etat, elles mêmes financées par la planche à billets.
C'es une stratégie que l'Europe ne peut appliquer du fait d'une interdiction inscrite en toutes lettres dans les statuts de la BCE.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Taux"
15/12 TAUX : finissent la semaine en roue libre sans vraie tendance
15/12 BONDS EUROPE : petite détente pour les dettes les plus solides de la zone euro
15/12 USA : Evans (Fed Chicago) contre la hausse des taux car l'inflation est faible
15/12 RUSSIE : baisse des taux plus forte que prévu
15/12 RUSSIE : la banque centrale continue à abaisser ses taux
15/12 ESPAGNE : la dette publique reflue au 3e trimestre à 98,7% du PIB
15/12 VENEZUELA : PDVSA annonce le remboursement de 539 mio USD d'intérêts sur sa dette
14/12 TAUX : marchés obligataires rassurés par la BCE et la FED
14/12 BONDS EUROPE : le marché de la dette digère en douceur la réunion de la BCE
14/12 La livre turque sous pression après une légère hausse du taux d'intérêt
Dernières actualités "Taux"
Publicité