Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués

USA-Le tueur de Webster a laissé une note

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
25/12/2012 | 22:56

William Spengler, qui a tué lundi deux pompiers volontaires de l'Etat de New York et en a blessé deux autres avant de se suicider, a laissé une note annonçant son geste, ont annoncé mardi les autorités.

Gerald Pickering, le chef de la police de Webster, en a lu des passages lors d'une conférence de presse. "Je dois encore me préparer pour voir combien de maisons des environs je peux détruire puis faire ce que j'aime le plus, tuer des gens", écrivait-il notamment.

La police n'a pas encore établi les raisons de son passage à l'acte, ni pourquoi le tueur, qui était âgé de 62 ans, s'en est pris à des pompiers.

Il leur a tendu un piège en incendiant une maison à Webster, près de la ville de Rochester, dans le nord-est des Etats-Unis. Dissimulé derrière un talus, il s'est mis à tirer sur eux et en a touché quatre, dont deux mortellement. Il s'est suicidé après un échange de coups de feu avec un policier.

Des restes humains ont par ailleurs été découverts dans la maison calcinée où il vivait avec sa soeur, Cheryl, 67 ans. Les enquêteurs estiment qu'il s'agit probablement d'elle. Une expertise médico-légale doit lever les derniers doutes sur son identité et déterminer les causes de sa mort.

William Spengler avait été condamné en 1981 pour le meurtre à coups de marteau de sa grand-mère de 92 ans. Il avait passé dix-sept ans en prison.

Les enquêteurs tentent de comprendre comment le tireur, qui était armé d'un revolver Smith&Wesson .38, d'un fusil à pompe Mossberg et d'un fusil semi-automatique .223 Bushmaster, a pu se procurer ces armes alors que sa condamnation lui interdisait légalement d'en acheter.

Cette fusillade survient dix jours après la tuerie de l'école Sandy Hook de Newtown, dans le Connecticut, qui a relancé le débat sur le contrôle des armes dont le port et la possession sont des droits garantis par le Deuxième amendement de la Constitution.

A la suite de ce drame qui a coûté la vie à 26 personnes dont 20 enfants âgés de 6 ou 7 ans, le président Barack Obama a apporté son soutien à une éventuelle proposition de loi qui rétablirait une loi interdisant la vente de fusils d'assaut adoptée en 1994 sous la présidence démocrate de Bill Clinton et qui a expiré en 2004 sous son successeur républicain George W. Bush.

Le chef du lobby américain des armes à feu, la National Rifle Association (NRA), Wayne Lapierre, a rejeté dimanche l'idée d'interdire de nouveau les armes militaires. (Ian Simpson avec Chris Francescani; Julien Dury, Marine Pennetier et Henri-Pierre André pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Economie / Forex"
07:19 CORÉE DU NORD : Le commandant des forces US dans le Pacifique prône la diplomatie
06:58 Trump change d'avis sur l'Afghanistan, prêt à envoyer des renforts
06:20 Mardi 22 août 2017 - Service Basic d'AWP
06:00 Agenda economique du mardi 22 août
06:00 Agenda economique monde jusqu'au 30 septembre
04:00 Resume de l'actualite a 02H00 GMT (22/08)
03:55 Donald Trump ouvre la voie à des renforts en Afghanistan
03:06 Enquête après la collision d'un destroyer US et d'un pétrolier
01:55 USA-Le service de protection des personnalités à court d'argent
01:23 SÉISME À ISCHIA DANS LA BAIE DE NAPLES : un mort et 25 blessés
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité