Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgenda 
Toute l'infoDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCommuniqués 

Union européenne : La Commission propose de moderniser et de renforcer le contrôle des exportations de biens à double usage

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
28/09/2016 | 16:24

La proposition de la Commission qui vise à améliorer le contrôle des exportations permettrait de moderniser et de simplifier le système afin de faire face aux nouveaux risques.

La Commission européenne propose aujourd'hui de renforcer le contrôle des exportations de certains biens et technologies qui, outre leurs applications civiles légitimes, peuvent également être utilisés de façon abusive pour commettre des violations graves des droits de l'homme, des actes de terrorisme ou mettre au point des armes de destruction massive. Un élément majeur de la proposition présentée aujourd'hui est l'ajout au contrôle des exportations d'une nouvelle dimension de «sécurité humaine», afin d'empêcher de graves violations des droits de l'homme liées à certaines technologies de cybersurveillance. En outre, la proposition simplifie et harmonise les règles relatives au contrôle des exportations existantes, pour permettre aux exportateurs de l'Union et aux autorités nationales d'économiser du temps et de l'argent. Ce contrôle des exportations montre l'engagement de l'Union en faveur de la paix et de la sécurité internationales.

«Nous vivons des temps agités. Préserver la paix et protéger les droits de l'homme font partie des objectifs fondamentaux de l'Union et notre politique commerciale joue un rôle essentiel dans leur réalisation. C'est pourquoi nous proposons aujourd'hui un ensemble de règles modernes destinées à faire en sorte que les exportations ne soient pas utilisées d'une manière qui mette en péril la sécurité internationale ou porte atteinte aux droits de l'homme», a déclaré Cecilia Malmström, commissaire européenne au commerce.

La proposition vise à établir un équilibre entre, d'une part, la nécessité de garantir un niveau de sécurité élevé et une transparence suffisante, et, d'autre part, le maintien de la compétitivité des entreprises européennes et du commerce légitime des biens à double usage. Compte tenu de l'apparition, par exemple, de technologies de surveillance dédiées telles que les centres de surveillance et les systèmes de conservation des données, il est essentiel de veiller à ce que la réglementation autorise les autorités de l'Union à stopper les exportations dans les cas où ces biens risquent d'être détournés à des fins de violation des droits de l'homme, de répression ou de conflit armé.

En particulier, la Commission propose de rendre ces contrôles des exportations:

  • plus efficients, en vue de simplifier la gestion des contrôles, au moyen de l'optimisation des procédures d'octroi des autorisations, de l'introduction d'autorisations générales d'exportation de l'Union et de la simplification des contrôles des transferts de technologie, tout en garantissant un niveau de sécurité élevé et une transparence suffisante pour empêcher toute utilisation illicite des biens exportés;
  • plus cohérents, pour éviter une divergence des niveaux de contrôles dans l'ensemble de l'Union, par exemple grâce à une harmonisation des contrôles du courtage, de l'assistance technique et du transit des biens à double usage;
  • plus efficaces, en prévoyant des dispositions spécifiques destinées à empêcher l'utilisation abusive des biens à double usage à des fins de terrorisme.

Contexte

Cette initiative s'appuie sur le consensus atteint en 2014 entre le Parlement européen, le Conseil et la Commission, dans le cadre duquel les trois institutions ont «[reconnu] qu'il [était] important de renforcer constamment l'efficacité et la cohérence du régime de contrôle des exportations stratégiques de l'UE» et ont «[estimé] qu'il [était] nécessaire de moderniser [...] [le] système afin de l'adapter aux nouvelles menaces et à l'évolution technologique rapide».

L'Union est un producteur et un exportateur majeur de biens à double usage et joue un rôle important dans la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive. Le régime de contrôle des exportations de l'Union a vu le jour à la fin des années 1990 et a été progressivement renforcé au cours de la dernière décennie, en particulier sous l'impulsion de la stratégie de l'Union contre la prolifération des armes de destruction massive adoptée en décembre 2003. Le règlement (CE) nº 428/2009 en vigueur met en œuvre les engagements internationaux de l'Union et permet la libre circulation des biens à double usage à l'intérieur de l'Union, avec certaines exceptions. Ledit règlement comporte en annexe une liste européenne commune des biens à double usage soumis à contrôle, dans laquelle figurent les biens et technologies tels que les réacteurs nucléaires, les appareils de réfrigération cryogénique, les explosifs, les systèmes et équipements de surveillance, et les substances chimiques pouvant servir de précurseurs à des agents chimiques toxiques. Le règlement définit les règles communes et les principes de base relatifs au contrôle des exportations, du courtage, du transit et des transferts de biens à double usage. Il est nécessaire aujourd'hui de mettre à jour ces règles.

La proposition de la Commission va maintenant être soumise au Parlement européen et au Conseil dans le cadre d'une procédure législative ordinaire.

Pour en savoir plus

La Sté Union européenne a publié ce contenu, le 28 September 2016, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le28 September 2016 14:24:04 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Toute l'info"
Date Titre
04:00 Resume de l'actualite a 02H00 GMT (25/04)
03:28 Venezuela-Quatrième semaine de troubles politiques, de nouveaux morts
03:03 Les Ecossais ne veulent pas d'un nouveau vote sur l'indépendance-Kantar
02:16 EXPADON 2 : Mise en service du module de gestion des agréments pour l’exportation vers pays tiers
02:09 Obama ne mentionne pas Trump pour sa première apparition après le 20/01
01:45 Elton John se remet d'une dangereuse infection bactérienne
01:26 USA-L'hospitalisation de l'ex-président George H.W.Bush prolongée
01:05 USA-Le Sénat confirme le candidat de Trump à l'Agriculture
00:28 Allemagne-Le bloc CDU/CSU de Merkel creuse légèrement l'écart
24/04 RDC-L'Onu "horrifiée" par une vidéo du meurtre de deux experts
Dernières actualités "Toute l'info"
IndicesCours indicatifs  
Cours en temps réel.CAC 405268.85 4.14%
Cours en temps réel.S&P 5002374 1.08%
Cours en différé.DOW JONES20764 1.05%
Cours en différé.NASDAQ 1005508 1.21%
Cours en différé.DAX 3012455 3.37%
Cours en clôture.FTSE 1007265 2.03%
Cours en temps réel.BEL 203888 3.11%
Cours en différé.SMI8711 1.84%
Cours en temps réel.AEX524 2.25%
Cours en clôture.IBEX 3510767 3.76%
Cours en temps réel.PSI 204998 2.48%
Cours en clôture.EUROSTOXX3577 3.99%
Cours en clôture.NIKKEI 22518876 1.37%
Cours en clôture.SHANG. CMP3130 -1.37%
Cours en clôture.HANG SENG24147 0.53%
Publicité
Actualités qui impactent 
Plus d'actualités qui impactent
Actualités les plus lues
24/04 PREMIER TOUR EN FRANCE : un "scénario parfait" pour les marchés qui bondissent
24/04 LAFARGEHOLCIM : le patron Eric Olsen s'en va, sur fond de scandale en Syrie
24/04 Le pétrole rebondit, l'Opep rassure les marchés
24/04 GENFIT : Information Financiere du premier trimestre 2017
24/04 CASINO GUICHARD : Fitch abaisse la note long terme à "BB+", perspective stable
Plus d'actualités
Actualités les plus recommandées
24/04 IPSEN : les prévisions de CA d'un analyste.
24/04 INNATE PHARMA : profite d'une analyse positive.
22/04 Le DG de United privé de la présidence après l'évacuation forcée
21/04DAX : En situation d'attente
21/04 CAC40 : efface ses pertes initiales et passe positif en hebdo
Plus d'actualités recommandées