Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street, optimiste avant l'inflation, termine en hausse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/02/2018 | 22:31

New York (awp/afp) - Wall Street a terminé en hausse mardi après avoir évolué une partie de la séance dans le rouge, les investisseurs affichant leur optimisme à la veille d'un rapport sur l'inflation aux Etats-Unis.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 0,16% ou 39,18 points à 24.640,45 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 0,45% ou 31,55 points à 7.013,51 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 0,26%, ou 6,94 points, à 2.662,94 points.

"Il y a eu peu d'événements majeurs lors de la séance mais un élément notable est celui du recul du taux de rendement sur la dette américaine à 10 ans qui a encouragé le marché", a observé Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

Après avoir connu une poussée de fièvre ces derniers jours, celui-ci baissait à 2,829% contre 2,859% la veille et celui à 30 ans reculait à 3,115% contre 3,144% lundi soir.

L'évolution de ces taux est sensible aux prévisions de hausse de l'inflation; ils s'étaient notamment enflammés après la publication il y a quelques jours d'un rapport évoquant une forte progression des salaires aux Etats-Unis.

Mais à la veille de la publication de l'indice des prix à la consommation pour janvier (CPI), les investisseurs semblaient sereins.

"Le rapport sur les salaires a été selon moi artificiellement élevé en raison des conditions météos défavorables. Les chiffres de demain devraient être moins élevés", a détaillé M. Cahill.

"Ces données seront surveillées au microscope car la question de fond sera de savoir si l'inflation gagne réellement en traction", a noté quant à elle Quincy Krosby de Prudential.

A l'inverse, une hausse de l'inflation pourrait encourager la banque centrale américaine (Fed) à accélérer ses hausses de taux d'intérêt et à mettre fin plus rapidement que prévu à l'environnement très favorable de taux bas dans lequel évoluent les entreprises et les ménages américains depuis 2009.

Les analystes s'attendent à une progression de 0,2% d'un mois sur l'autre, hors prix de l'énergie et de l'alimentation.

- Under Armour bondit -

Très discret lors de la lourde chute des indices la semaine dernière, le nouveau président de la banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, a par ailleurs effectué mardi sa prestation de serment à Washington.

Républicain modéré, juriste de formation et ex-banquier d'affaires membre du directoire de la Fed depuis cinq ans, M. Powell a réaffirmé son intention de poursuivre la politique menée par l'ancienne présidente de l'institution Janet Yellen.

Sur le front des valeurs, le fabricant d'articles de sport Under Armour a bondi (+17,36% à 16,70 dollars) après l'annonce d'un chiffre d'affaire au-dessus des estimations pour le quatrième trimestre.

PepsiCo a fini en petite hausse (+0,19% à 112,14 dollars), après avoir fait part d'un chiffre d'affaires et de bénéfices au-dessus des attentes lors de la publication de ses résultats trimestriels.

Le spécialiste de la livraison de produits alimentaires à domicile Blue Apron a terminé à l'équilibre à 3,35 dollars après avoir bondi en séance. Le groupe a annoncé des pertes moins grandes qu'anticipé au quatrième trimestre, grâce notamment à des améliorations opérationnelles dans son centre d'exécution du New Jersey.

General Motors a reculé (-1,43% à 41,40 dollars). Le fabricant automobile va fermer une usine en Corée du Sud d'ici à la fin du mois de mai, justifiant ce choix par une sous-utilisation de ses capacités lors des trois dernières années. Une charge de 850 millions de dollars en résultera, a affirmé le groupe.

alb/jum/pb

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DJ INDUSTRIAL -0.30%24811.76 Cours en différé.1.19%
NASDAQ 100 -0.06%6949.6986 Cours en différé.7.35%
NASDAQ COMP. -0.02%7424.4287 Cours en différé.6.53%
PEPSICO -0.27%100.18 Cours en différé.-17.02%
PRUDENTIAL -1.99%1870.5 Cours en différé.0.16%
S&P 500 -0.20%2727.76 Cours en temps réel.1.47%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
00:05Wall Street : résiste aux pressions baissières géopolitiques
CF
24/05Wall Street limite ses pertes en clôture
RE
24/05Wall Street, surprise par deux annonces de Donald Trump, termine en baisse
AW
24/05BOURSE DE WALL STREET : Wall Street clôture en baisse après la décision de Trump d'annuler le sommet avec Pyongyang
DJ
24/05EUROPE : Les Bourses européennes en baisse à cause de Trump
AW
24/05Bourse Zurich: le SMI termine sous les 8800 points, Aryzta au fond de la cave
AW
24/05BOURSE DE PARIS : La Bourse de Paris finit en petite baisse, lestée par plusieurs thématiques (-0,
AW
24/05BOURSE DE LONDRES : La Bourse de Londres perd 0,92%, inquiétudes sur la Corée du Nord
AW
24/05La Bourse de Francfort plonge sous les 13.000 points (Dax: -0,94%)
AW
24/05EUROPE : Les indices européens en repli après l'annulation de la réunion Trump-Kim Jong Un
DJ
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité