Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street, sans entrain, termine en ordre dispersé

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
06/12/2017 | 22:31

New York (awp/afp) - La Bourse de New York, sans entrain, a fini sans direction mercredi, hésitant notamment entre les secteurs de l'énergie et de la technologie: le Dow Jones a cédé 0,16% tandis que le Nasdaq a gagné 0,21%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, a reculé de 39,73 points, à 24.140,91 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 14,16 points, à 6.776,38 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,01%, ou 0,30 point, à 2.629,27 points.

Les trois indices ont oscillé entre pertes et gains pendant toute la séance.

"On a commencé la journée avec des Bourses moroses à la fois en Asie et en Europe", a rappelé Art Hogan de Wunderlich Securities.

Plusieurs nouvelles peu favorables à la prise de risques ont ensuite émaillé la séance, qu'il s'agisse de la "consternation autour de la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël", de "la réduction de l'écart entre les taux d'emprunt à court terme et ceux à long terme", ou de "la baisse des cours du pétrole de près de 3%", a-t-il ajouté.

L'indice représentant le secteur de l'énergie au sein du S&P 500 a ainsi reculé de 1,29%.

ExxonMobil a reculé de 0,74% à 82,28 dollars, Chevron de 0,65% à 119,61 dollars et ConocoPhillips de 1,66% à 50,38 dollars.

- Avertissement de Citi -

Le rebond du secteur technologique (+0,75% au sein du S&P 500) a permis au marché des actions de se maintenir à flot.

Cette position attentiste n'est toutefois pas surprenante selon William Lynch de Hinsdale Associates dans la mesure où la progression des indices s'est encore accélérée la semaine dernière dans la perspective de l'adoption par le Sénat de sa version de la réforme fiscale, qui est finalement intervenue ce week-end.

La prochaine étape est maintenant de concilier ce texte avec celui adopté mi-novembre par la Chambre des représentants.

Les indicateurs du jour étaient plus ou moins conformes aux attentes: les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont continué de progresser comme prévu en novembre, de bon augure avant la publication vendredi du rapport mensuel officiel sur le marché du travail, et la productivité dans le pays a confirmé sa progression de 3% au troisième trimestre.

L'indice représentant l'industrie de la finance au sein du S&P 500 s'est lui replié de 0,34%.

Après les avertissements de JPMorgan Chase (-0,75% à 104,93 dollars) et Bank of America (-1,00% à 28,64 dollars) mardi sur la baisse importante des recettes générées par leurs activités spéculatives au quatrième trimestre, c'était au tour mercredi de Citigroup (-1,44% à 75,44 dollars) de prévenir que l'ensemble de ses activités de courtage allaient fortement chuter sur la même période.

Parmi les autres valeurs du jour, le groupe DaVita a bondi de 13,57% à 69,20 dollars après l'annonce du rachat de sa filiale regroupant des réseaux de médecins par l'assureur United Health (-0,07% à 219,94 dollars) pour 4,9 milliards de dollars.

La chaîne de pharmacies Walgreens est monté de 1,24% à 71,05 dollars après avoir annoncé l'acquisition pour environ 416 millions de dollars de 40% dans la société chinoise Sinopharm Holding Guoda Drugstores, qui compte environ 3.500 magasins.

Le secteur de la santé fait actuellement l'objet de grandes manoeuvres, à l'instar du mariage à 69 milliards de dollars officialisé lundi entre la chaîne de pharmacies CVS et l'assureur Aetna.

La chaîne de magasins de bricolage et d'articles de maison Home Depot, qui a présenté aux investisseurs ses priorités stratégiques et ses objectifs financiers d'ici 2020, a cédé 1,12% à 180,80 dollars.

Le marché obligataire montait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait vers 21H35 GMT à 2,332%, contre 2,351% mardi soir et celui des bons à 30 ans à 2,726%, contre 2,732% la veille.

jum/alb/pb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Dernières actualités "Indices / Marchés"
19:28 BOURSE DE LONDRES : Macron-le soutien du royaume-uni à l'opération barkhane au sahel est un véritable appui
19:19 BOURSE DE LONDRES : Le royaume-uni renforcera les moyens pour empêcher l'immigration illégale à calais-may
19:16 BOURSE DE LONDRES : Theresa may, a l'issue de sa rencontre avec emmanuel macron, annonce que le royaume-uni va déployer trois hélicoptères de combat dans le sahel
19:03 Les marchés européens ont terminé en ordre dispersé jeudi
18:38 CAC40 : se stabilise vers 5.500 à la veille des '3 sorcières'
18:34 Les valeurs à suivre vendredi 19 janvier 2018 à la Bourse de Paris -
18:28 Wall Street recule, l'énergie et la santé pèsent sur les indices
18:26 EUROPE : Les Bourses européennes finissent en ordre dispersé
18:15 Bourse Zurich: légère progression, entravée par le recul des poids lourds
18:13 STMICROELECTRONICS : Décryptage du palmarès du CAC 40 à la clôture du jeudi 18 janvier 2018 - Plus forte hausse
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité