Découvrir nos portefeuilles : Investisseur PEA |  International |  Trader
Accès Membre / Client

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Clôture de la Bourse de Tokyo

Analyses

Tous les articlesDécryptagesAnalyses IndicesAnalyses ActionsAnalyses Matières PremièresAnalyses DevisesIdées de tradingBriefings quotidiens 
 Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet 

Bourse de Tokyo : Tokyo étend son dispositif de surveillance militaire vers la Chine

19/04/2014 | 14:10
Recommander :

Le Japon a lancé samedi les travaux de construction d'une station de radar militaire sur l'île de Yonaguni, au large des côtes de Taiwan, géographiquement plus proche de la Chine que de Tokyo.

Le ministre de la Défense Itsunori Onodera, qui participait à l'inauguration du chantier, a précisé que d'autres installations pourraient suivre, marquant une expansion vers l'ouest de la présence militaire du Japon au moment où les relations avec Pékin sont passablement tendues.

"Il s'agit du premier déploiement depuis que les Etats-Unis ont restitué Okinawa (ndlr, en 1972)", a souligné le ministre, ajoutant: "Je veux édifier des structures en mesure de défendre efficacement des îles qui font partie du territoire japonais."

Le radar de Yonaguni, en mer de Chine orientale, sera distant de 150 km seulement des îlots de Senkaku/Diaoyu, dont Tokyo et Pékin se disputent la possession. L'an dernier, la Chine a instauré une "zone aérienne d'identification" (ZAI) qui couvre ces îles contestées, initiative rejetée par le Japon mais aussi les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Il permettra aux autorités japonaises d'améliorer leur dispositif de surveillance des mouvements de bateaux et d'avions chinois.

La décision du Premier ministre Shinzo Abe de déployer une centaine de soldats sur cette île tropicale de 30 km2, peuplée de 1.500 habitants, témoigne des préoccupations du gouvernement japonais pour ses milliers d'îles et îlots de la région et de sa perception d'une menace chinoise.

En décembre, le gouvernement a annoncé un accroissement de ses dépenses militaires afin de contrer la montée en puissance de la Chine, que Tokyo accuse de vouloir "modifier par la force le statu quo en vigueur dans les airs et dans les eaux de la mer de Chine orientale et de la mer de Chine méridionale et dans d'autres secteurs". (voir )

Heigo Sato, spécialiste des relations internationales à l'université Takushoku et ancien chercheur de l'institut des études de défense rattaché au ministre japonais de la Défense, note que le radar de Yonaguni va élargir le faisceau de surveillance militaire du Japon pratiquement jusqu'à la Chine continentale.

"Il va rendre possible un système d'alerte rapide face à des tirs de missiles et augmenter la surveillance des mouvements militaires chinois", ajoute-t-il. (Nobuhiro Kubo; Henri-Pierre André pour le service français)

Recommander :
Publicité

Avertissement : Surperformance attire l'attention de tout investisseur sur les spécificités des warrants et notamment sur le fait que les warrants, eu égard à leur nature optionnelle, peuvent connaître d'amples fluctuations de cours et même perdre l'intégralité de leur valeur. Les analyses réalisées par la société Surperformance, éditrice du site zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou autre produit financier. La responsabilité de la société Surperformance ainsi que ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de Surperformance éditrice du site zonebourse.com s‘adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces dernières sont diffusées à titre purement indicatif, Surperformance ne peut en garantir l’exactitude ou la fiabilité.

Rechercher
Contactez-nous
+33 (0)4 78 30 41 42
Rejoignez
92 649 membres
Cotations dynamiques  
ON
| OFF