Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses

Tous les articlesDécryptagesAnalyses IndicesAnalyses ActionsAnalyses Matières PremièresAnalyses DevisesIdées de tradingBriefings quotidiens 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet 

L'indécision devrait perdurer

26/05/2017 | 08:00 - Analyse du CAC40 à court terme

Pour ce jeudi de l'Ascension et en l'absence de nombreux opérateurs, les places européennes ont pour la plupart terminé en légère baisse, impactées par la chute du pétrole, sur fond d'anticipation d'une simple prolongation des quotas de production.
L'indice CAC40 a clôturé en baisse de 0.08% à 5337 points, malgré les nouveaux records de Wall-Street, portés notamment par les valeurs de la distribution.

Le DOW JONES a terminé en hausse de 0.34% à 21083 points, le S&P500 s'est adjugé 0.44% à 2415 points et le NASDDAQ COMPOSITE 0.69%.

Aujourd'hui, le CAC40 est attendu en légère baisse de 0.1% alors que les pays de l'OPEP ont ratifié une prolongation de 9 mois de l'accord de limitation de la production.
D'un point de vue graphique, pas de changement majeur, le marché parisien demeure en phase de consolidation horizontale. On continuera de suivre de près la sortie des 5315/5370 points pour agir.

 En surveillance. Surveiller la sortie du range 5315 / 5370.

Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2017 Zonebourse.com


La clôture à Tokyo

Tokyo finit en baisse de 0,64%

TOKYO La Bourse de Tokyo a terminé vendredi en baisse de 0,64%, le renforcement du yen face au dollar pénalisant les valeurs tournées vers l'exportation.

L'indice Nikkei a cédé 126,29 points à 19.686,84 points. Le Topix, plus large, a reculé de 9 points (0,57%) à 1.569,42.
L'annonce d'une augmentation de l'inflation au Japon au mois d'avril a eu peu d'effet sur la tendance.
(Ces données sont susceptibles de varier encore légèrement).

(Rédaction de Tokyo; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)



La clôture à Wall Street

Séance faste après les minutes de la Fed.

Les marchés d'actions américains ont inscrit une nouvelle série de records absolus en séance jeudi, poursuivant leur parenthèse dorée, marquée par une faible volatilité et des gains réguliers.

A la clôture, le Dow Jones a affiché ainsi une progression de 0,3% à 21.083 points, tandis que le Nasdaq a grimpé de 0,6% à 6.205,3 points. En signant une hausse de 0,4%, le S&P 500 a terminé à 2.415,1 points.

'Tout le monde applaudit l'état d'esprit de la Fed, qui a bien fait comprendre hier dans ses 'minutes' qu'elle n'avait l'intention que de réduire très progressivement la taille de son bilan', s'est félicité un opérateur.

La publication en début de journée d'une hausse parfaitement insignifiante de 1.000 inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage semble en revanche avoir laissé Wall Street totalement indifférente.

Sur le plan des valeurs, Best Buy a grimpé de 21,4% après avoir annoncé un BPA ajusté en hausse de près de 40% à 60 cents pour les trois premiers mois de son exercice, là où les analystes n'attendaient que 40 cents.

HP Inc, qui regroupe les activités de matériel informatique de l'ancien Hewlett-Packard, a par contre perdu 3,2% malgré un bénéfice net en repli limité de 2% à 40 cents l'action au deuxième trimestre contre un consensus de 39 cents.



Statistiques économiques du jour

HeurePaysStatistiqueImpact*AttenduPrécédent
14:30USACommandes de biens durablesFort0,4%0,0%
14:30USAProduit Intérieur Brut annualiséFort0,9%0,7%
16:00USAIndice de confiance des consommateurs Moyen97,697,7
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.
Publicité
Valeurs à suivre

A l’instar de TechnipFMC, Total (-0,86% à 47,73 euros) a fini en repli dans le sillage des cours du pétrole. En hausse en début de séance, le marché pétrolier s'est retourné à la baisse, mettant un terme à après l'annonce de l'Opep selon laquelle l'accord de production mise en place en début d'année pour une durée de six mois était reconduit neuf mois, soit jusqu'en mars 2018. Les pays membres de l'Opep et ceux extérieurs au cartel vont donc continuer de réduire leur production cumulée de 1,8 million de barils par jour jusqu'à cette date afin de soutenir les prix.

Cette décision était attendue par le marché et certains espéraient une accentuation de la réduction.
Jeudi, à la clôture de la Bourse de Paris, le baril de WTI américain cédait 1,23% à 50,73 dollars tandis que le baril de Brent abandonnait 1,06% à 53,39 dollars.

>> Fiche valeur TOTAL



Suspendue mercredi, la cotation de Safran et Zodiac a repris jeudi. Les deux titres se sont distingués. En tête du CAC 40, Safran a gagné 3,10% à 78,47 euros tandis que Zodiac a progressé de 0,61% à 23,105 euros. A l'image de Jefferies, les investisseurs semblent donc juger "fairplay" les termes de la nouvelle offre de Safran sur son concurrent. Le broker estime que les deux groupes seront plus forts ensemble.

Après plusieurs mois d'incertitudes, Safran a confirmé hier son projet de rachat de Zodiac. Mais, face à la fronde de certains de ses actionnaires qui s'alarmaient des piètres performances opérationnelles de la cible et de sa situation financière fragile, le groupe a significativement réduit son offre et simplifié sa structure.

La proposition, acceptée par le conseil d'administration de Safran et le conseil de surveillance de Zodiac, atteint désormais 7,25 milliards d'euros. Elle est donc 15% plus basse que la précédente (8,5 milliards ou 9,7 milliards en incluant la dette).

Concrètement, Safran va lancer une OPA en numéraire sur la totalité du capital de Zodiac au prix de 25 euros, contre 29,45 euros dans le projet d'origine. Le groupe propose toutefois une offre d'échange subsidiaire en actions Safran plafonnée (avec une parité comprise entre 0,300 et 0,332 action Safran pour une Zodiac) à 31,4% du capital de Zodiac. Ces actions ne pourront pas être cédées durant 3 ans.

Le schéma initial prévoyait une première étape avec une OPA de Safran sur Zodiac, puis, en cas de succès, une fusion pour les actionnaires familiaux Zodiac qui ne souhaitaient pas participer à l'OPA. La nouvelle offre concerne la totalité du capital.

Les familles fondatrices actionnaires ont jusqu'au 9 juin pour signer des engagements d'apport représentant environ 17% du capital. Safran et Zodiac ont d'ores et déjà annoncé que des actionnaires familiaux ainsi que deux actionnaires de référence, dont la holding FFP (5,2% du capital), devraient s'engager à apporter des titres à l'offre.

Si Safran a réduit son offre, le groupe reste persuadé du bien fondé de la fusion. Il continue de tabler sur 200 millions d'euros de synergies de coûts par an avant impôts. L'effet relutif sur le résultat net par action serait proche de 10% dès la première année et supérieur à 15% dès la deuxième année.

A l'issue de l'offre publique, Safran a l'intention de procéder à un programme de rachat d'actions ordinaires d'un montant de 2,3 milliards d'euros sur une période de deux ans. Après l'acquisition, la structure bilancielle du nouveau groupe serait optimisée pour s'inscrire dans la catégorie investment grade.

Valeurs citées dans l'article : SAFRAN, Zodiac Aerospace

>> Fiche valeur SAFRAN



Recylex SA a gagné jeudi 8,87% à 6,75 euros, soutenu par la publication de résultats 2016 encourageants et de perspectives plus favorables. Après avoir chuté de 13,6% vendredi dernier lors de sa reprise de cotation, le titre s'est très bien repris : il affiche un gain de 116% depuis le début de la semaine ! Le groupe a réduit sa perte nette en 2016 à 10,1 millions d'euros contre 39,4 millions en 2015. Cette perte de 2016 inclut l'amende de la Commission européenne de 26,7 millions, dont le paiement fait l'objet d'un plan d'étalement.

L'Ebitda retraité est retourné dans le vert à 9,3 millions contre une perte de 9,2 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires, en revanche, a reculé de 3,3% à 382,1 millions.

Yves Roche, PDG de Recylex, a déclaré : "La performance du groupe a connu une forte amélioration d'un semestre à l'autre au cours de l'année 2016. Recylex a bénéficié de la hausse des cours des métaux, particulièrement au quatrième trimestre, mais aussi des fruits des mesures de retour à la rentabilité, comme la politique sélective d'approvisionnements du segment Plomb, et des efforts de productivité réalisés depuis plusieurs années. Ainsi, le résultat d'exploitation retraité du groupe, qui témoigne de notre performance industrielle et économique globale, affiche une très solide progression et redevient positif à hauteur de 9 millions d'euros".

Recylex a confirmé le démarrage début 2017 des travaux de construction du nouveau four de réduction suite aux financements obtenus par les filiales allemandes en décembre 2016.

>> Fiche valeur RECYLEX



Agenda du jour

HeureValeurType d'événement
ITC LtdAnnée 2017 Publication de résultats
Sun Pharmaceutical Industries LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
Intertek Group plcQ1 2017 Publication évolution de l'activité - Trading Update
Hindustan Petroleum Corporation LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
Sino Biopharmaceutical LimitedQ1 2017 Publication de résultats
Tech Mahindra LtdAnnée 2017 Publication de résultats
DLF LtdAnnée 2017 Publication de résultats
Alkem Laboratories LtdAnnée 2017 Publication de résultats
NBCC (India) LtdAnnée 2017 Publication de résultats
Tata Chemicals LimitedAnnée 2017 Publication de résultats
3M India LtdAnnée 2017 Publication de résultats
Big Lots, Inc.Q1 2017 Publication de résultats
Crompton Greaves Consumer Electricls LtdAnnée 2017 Publication de résultats
H.I.S. CO., LTD.Premier semestre 2017 Publication de résultats
Mahanagar Gas LtdAnnée 2017 Publication de résultats
Trent LtdAnnée 2017 Publication de résultats
British Empire Trust PLCPremier semestre 2017 Publication de résultats
Tuniu CorpQ1 2017 Publication de résultats
Truly International Holdings Ltd.Q1 2017 Publication de résultats
DyDo Group Holdings IncQ1 2017 Publication de résultats

Avertissement : Les analyses réalisées par SURPERFORMANCE SAS, société éditrice du site Zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de produits ou services financiers. Elles ne constituent notamment pas un conseil en investissement. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de SURPERFORMANCE SAS ou mis à disposition par cette dernière s’adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces informations sont diffusées à titre purement indicatif, SURPERFORMANCE SAS ne peut en garantir l’exactitude, l’exhaustivité ou la fiabilité. SURPERFORMANCE SAS décline toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations diffusées et des conséquences de toute nature qui pourraient en découler, notamment de toute décision prise sur la base de ces informations, y compris en cas d’erreur ou d’omission.
Les informations fournies ici proviennent de différents fournisseurs de flux (Bloomberg, Thomson Reuters, ABCBourse, Cercle Finance, Boursier ou AOF).