Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Analyses  >  Briefings quotidiens  >  Morning Meeting

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

ANALYSE DU CAC 40 À COURT TERME

13/12/2017 | 08:00
Le CAC40 digère les records de Wall-Street
CAC 40
Dans l’attente de la décision de la Fed sur les taux, le CAC40 a fait preuve de volatilité hier, testant les 5360 points peu après l’ouverture, repassant rapidement dans le vert pour finalement terminer à son plus haut du jour, en hausse de 0.75% à 5427 points.
Atos s'est très nettement distingué (+7.14%), après son offre d'achat sur Gémalto (+35.5% à 45.6 EUR).

Les indices américains ont quant à eux inscrit de nouveaux records, grâce au secteur bancaire et aux espoirs d'avancées concernant la réforme fiscale. Le DOW JONES a gagné 0.49% à 24505 points, le S&P500 s'est adjugé 0.15% à 2664 points, tandis que le NASDAQ100 a perdu 0.16%.

Ce matin, le marché parisien devrait reprendre son souffle, les contrats futures suggérant une baisse initiale de 0.15%.
En données horaires, on attendra la sortie des 5360/5440 points pour agir.
En surveillance. Surveiller la sortie du range 5360 / 5440.
Laurent Polsinelli / Copyright (c) 2017 Zonebourse.com

LA CLÔTURE À TOKYO

13/12/2017 | 08:36
Tokyo finit en baisse de 0,47%
NIKKEI 225
La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,47% mercredi, le recul des valeurs technologiques dans le sillage du Nasdaq américain ayant occulté la progression des banques.

L'indice Nikkei a perdu 108,1 points à 22.758,07 et le Topix, plus large, a cédé 4,24 points (-0,23%) à 1.810,84.
De grands acteurs du secteur des semi-conducteurs, comme Tokyo Electron (-2,83%) ou Advantest (-1,44%) figurent parmi les baisses les plus notables du secteur des "techs".
Plusieurs fournisseurs d'Apple, comme Murata Manufacturing (-0,90%) ou Taiyo Yuend (-2,72%) ont cédé du terrain après la baisse de 0,56% de leur grand client mardi à Wall Street.
A la hausse, la banque Mitsubishi UFJ Financial Group a gagné 2,12%.
Au moment de la clôture de la Bourse, le yen était en légère hausse face au dollar à 113,3 comme face à l'euro, à 133,24.

LA CLÔTURE À WALL STREET

13/12/2017 | 08:36
WALL STREET: 3ÈME RECORD D'AFFILÉE, BANQUES RECHERCHÉES
DOW JONES
NASDAQ
Wall Street" inscrit sans surprise de nouveaux records de clôture (3 en 3 séances) avec en clôture +0,5% sur le Dow Jones (24.
505 et 24.553 au plus haut) et +0,15% sur le "S&P" (nouveau record absolu à 2.670 en intraday, 2.664 en clôture), le Nasdaq semble plafonner (il cède 0,2%) mais le score annuel reste impressionnant.

Comme à chaque fois que Wall Street progresse -depuis 1 an et 1 mois-, les opérateurs invoquent la "Tax reform" (le prétexte semble usé jusqu'à la corde... mais on nous le ressert pour la 150ème fois, comme si les 149 précédentes n'avaient pas existé) avec une possible "réconciliation" des points de vue entre les 2 chambres d'ici Noël.

Le Dow Jones a plus spécifiquement profité d'une hausse de +2,4% de Boeing qui annonce, c'est assez banal, une hausse de +20% de son dividende mais aussi et surtout un nouveau programme de rachat d'actions gigantesque de 18Mds$, soit 11% de la capitalisation (constatée avant l'annonce officielle).

Et l'amnistie fiscale pour les tricheurs prévue dans la "tax reform" permettrait de convertir les fonds rapatriés de l'étranger en toujours plus de programmes de rachats d'actions.

Le Nasdaq a vu son avance contrariée par les baisses d'AMD -2,6%, Applied Materials -2,2%, Nvidia et Incyte -2%, Facebook -1,5%. Et Matel a encore dévissé de -4,4% concède que les ventes sont en baisse et présentent peu de signe d'embellie.
Une des vedettes du jour fut Tesla avec +3,7% grâce à une commande de 100 camions électriques.
Le Dow Jones et le S&P500 ont été de nouveau soutenus par le secteur bancaire avec Goldman Sachs +3%, Wells Fargo +2,5%, JP Morgan +1,2%... et bien sûr, Boeing et General Electric (+1,4%).

La séance de mercredi sera ponctuée par la dernière conférence de presse très attendue de sa présidente Janet Yellen, laquelle transmettra bientôt le relais à Jerome Powell.

Les équipes d'Allianz-GI anticipent au moins trois nouvelles hausses des taux en 2018, une hypothèse confortée par la hausse des prix à la production industrielle aux Etats-Unis: ils augmentent de +0,4% novembre (tout comme en octobre) alors que le consensus tablait sur +0,3%.


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR


- Pas de Statistiques économiques aujourd'hui -
Publicité

VALEURS À SUIVRE

PLASTIC OMNIUM

Plastic Omnium confirme, malgré les effets de change négatifs, que son chiffre d'affaires économique 2017 atteindra 8 milliards d'euros, en forte croissance par rapport aux 6,9 milliards d'euros de l'année 2016 et en forte surperformance par rapport à la production automobile mondiale. La rentabilité du groupe, qui présente aujourd'hui son plan stratégique 2017-2021, s'améliorera pour dépasser la ... Lire plusrgement les 9% de marge opérationnelle proforma de l'année 2016 et le résultat net part du groupe 2017 sera en très forte progression.

Fort d'un carnet de commandes sécurisé à plus de 85% en 2021, de gains de parts de marché sur ses produits, Plastic Omnium devrait continuer de surperformer, en moyenne de 5 points par an, la production automobile mondiale sur la période 2017-2021 pour atteindre 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires économique en 2021.

Sur la période 2017-2021, la marge opérationnelle du groupe est attendue en progression continue. Plastic Omnium bénéficiera de la croissance relutive des activités du groupe en Amérique du Nord, de l'amélioration des taux d'utilisation de l'outil industriel du groupe, notamment en Chine, du succès du portefeuille d'innovation et du redressement, plus rapide que prévu, des activités auto extérieur acquises en 2016.

En outre, Plastic Omnium devrait renforcer ses positions de leader avec 19% de parts de marché attendues dans les pare-chocs en 2021, contre 16% en 2017, et 25% dans les systèmes à carburant, contre 22% en 2017. Par ailleurs, Plastic Omnium bénéficie du développement de son portefeuille de produits innovants avec 45% de parts de marché attendues dans les hayons thermoplastiques en 2021, contre 40% en 2017, et 26% dans les systèmes SCR de dépollution des véhicules diesel, contre 17% en 2017.

Afin de répondre aux succès commerciaux auprès des principaux constructeurs automobiles mondiaux et aux besoins futurs du marché, Plastic Omnium prévoit d'investir 2,5 milliards d'euros sur la période 2017-2021. Ces investissements sont destinés aux nouvelles capacités, à l'optimisation continue du tissu industriel (industrie 4.0 et excellence opérationnelle), au développement de nouveaux programmes et au lancement de nouveaux projets de recherche. Le groupe dégagera plus d'1 milliard d'euros de free cash-flow sur la période tout en menant cette politique d'investissements soutenus.



CARREFOUR

Sur la période allant du 30 octobre au 26 novembre, les dépenses des ménages français en produits de grande consommation et frais en libre-service en circuit généraliste ont progressé de 2,2%, indique Kantar Worldpanel dans une version flash de son étude mensuelle Référenseigne sur le sujet. Sur un cumul depuis le début d'année et arrêté au 25 novembre 2017, les dépenses en circuits généralistes s ... Lire plusont en croissance de 0,9%.

Sur la période étudiée par l'étude de Kantar Worldpanel, Carrefour a vu ses parts de marché repartir à la baisse après le répit du mois précédent. De son côté, Casino a stabilisé sa part de marché à 11,5%.

Le groupe Intermarché a affiché le plus fort gain de parts de marché sur la période avec 0,4 point de mieux tandis que l'enseigne E.Leclerc a gagné 0,3 point et Lidl 0,1 point.

Valeurs citées dans l'article : Carrefour, Casino Guichard-Perracho



BASTIDE LE CONFORT MÉDICAL

Bastide a conclu un protocole d’accord portant sur l’acquisition de 100% du capital de la société Baywater Healthcare, détenue auparavant par le fonds d’investissement européen Duke Street. Baywater Healthcare est l'un des leaders du marché de l'Assistance Respiratoire à domicile en Angleterre et le seul acteur indépendant, les 3 autres étant des filiales de grands groupes gaziers. Le marché angla ... Lire plusis est un marché très structuré, organisé en 11 régions.

Pour chaque région, le National Health Services délivre une exclusivité de 5 à 7 ans à un seul opérateur, avec des critères de performance et de qualité à respecter.

Baywater Healthcare s'appuie sur 230 collaborateurs et réalisera en 2017 un chiffre d'affaires d'environ 27 millions d'euros au taux de change actuel.

L'acquisition reste soumise à l'approbation de la NHS qui devrait intervenir début 2018. Elle sera payée en numéraire avec un prix initial basé sur la valeur nette des actifs opérationnels (équipements) et des compléments de prix significatifs liés au renouvellement des exclusivités. Le management actuel continuera de gérer le développement de la société.

Avec cette opération stratégique, Bastide prendrait pied sur un marché en croissance et fait progresser de plus de 50% son portefeuille de patients gérés en Assistance Respiratoire, qui atteindrait ainsi 75 000, entre la France et le Royaume Uni.

Bastide franchirait également largement le cap des 300 millions d'euros de chiffre d'affaires en année pleine, confirmant son changement de dimension et son fort développement dans les prestations de services à forte valeur ajoutée.



OENEO

Au premier semestre de son exercice 2017/2018, Oeneo, le fabricant de bouchon de liège, a publié un résultat net en hausse de 17,3% à 16 millions d'euros. Le résultat opérationnel du groupe progresse de 15,7% à 23,9 millions d'euros grâce à la diminution des charges non courantes.

Le chiffre d'affaires du groupe enregistre sur ce semestre une croissance de 6,2% à 135,7 millions d'euros, ... Lire plussoutenue par les gains de parts de marché de la Division Bouchage et la résistance de l'activité Élevage, et ce malgré l'impact des évènements météorologiques sur la production mondiale (gel printanier en Europe et sécheresse aux États-Unis).

La Division Bouchage affiche une très bonne dynamique sur le semestre avec une croissance organique de +10,4% et plus de 1,2 milliard de bouchons en liège vendus. L'activité de la division Élevage délivre est stable.



AGENDA DU JOUR


HeureValeurType d'événement
Progressive Corp November 2017 Publication évolution de l'activité
08h00 TUI AG Année 2017 Publication de résultats
Zodiac Aerospace SA Q1 2018 Publication évolution de l'activité
08h00 Metro AG Année 2017 Publication de résultats
Nordson Corporation Année 2017 Publication de résultats
John Wood Group PLC Année 2017 Publication évolution de l'activité - Pre-Close Trading Update
Bellway plc Q1 2018 Publication évolution de l'activité - Trading Update
07h00 Aurubis AG Année 2017 Publication de résultats
Flughafen Wien AG November 2017 Publication évolution de l'activité - Traffic Results
ABM Industries, Inc. Année 2017 Publication de résultats
Dixons Carphone PLC Premier semestre 2018 Publication de résultats
PPDAI Group Inc - ADR Q3 2017 Publication de résultats
Purplebricks Group PLC Premier semestre 2018 Publication de résultats
SanBio Co Ltd Q3 2017 Publication de résultats
INTL Fcstone Inc Année 2017 Publication de résultats
Manutan International SA Année 2017 Publication de résultats
Pier 1 Imports Inc Q3 2018 Publication de résultats
Bandwidth Inc Q3 2017 Publication de résultats
All for One Steeb AG Année 2017 Publication de résultats
Shemaroo Entertainment Ltd Premier semestre 2018 Publication de résultats

Avertissement : Les analyses réalisées par SURPERFORMANCE SAS, société éditrice du site Zonebourse.com, n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de produits ou services financiers. Elles ne constituent notamment pas un conseil en investissement. Les informations, graphiques, chiffres, opinons ou commentaires rédigés par les équipes de rédaction de SURPERFORMANCE SAS ou mis à disposition par cette dernière s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées. Ces informations sont diffusées à titre purement indicatif, SURPERFORMANCE SAS ne peut en garantir l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité. SURPERFORMANCE SAS décline toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations diffusées et des conséquences de toute nature qui pourraient en découler, notamment de toute décision prise sur la base de ces informations, y compris en cas d'erreur ou d'omission.
Les informations fournies ici proviennent de différents fournisseurs de flux (Bloomberg, Thomson Reuters, ABCBourse, Cercle Finance, Boursier ou AOF).