Découvrir nos portefeuilles : Investisseur PEA |  International |  Trader
Accès Membre / Client

Accueil Zonebourse  >  Aide  >  L'analyse technique  >  Les figures chartistes  >  Les figures de continuation

SommaireQu’est ce que la Bourse? Investir en BourseL'analyse techniqueL'analyse fondamentaleDevises et Matières PremièresAide Zonebourse 
Les représentations graphiquesLes échellesLes outilsLes figures en chandeliersLes figures chartistesLe STIM 

Les figures de continuation

LE CANAL DE TENDANCE

Le canal est un indicateur de tendance qui encadre l’évolution des cours. Il est représenté par deux droites parallèles, une droite de soutien qui relie tous les creux et une droite de résistance qui relie les sommets enregistrés au cours de la période étudiée.

 
 
 
Comment exploiter ce type de configuration ?
1- Jouer la tendance en place :
- Canal haussier : acheter à proximité du support du canal haussier et vendre près de la résistance
- Canal baissier : vendre à découvert près de la résistance d’un canal baissier et racheter près du support.
 
2- Jouer un changement de tendance ou une accélération : La rupture d’un canal est également un signal prisé des chartistes qui jouent un changement de tendance ou au contraire une accélération. La cassure d’un canal est significative si elle s’accompagne d’un accroissement des volumes. Quatre cas de figures sont à considérer :
 
Cassure d'un canal haussier :
-          sortie par le bas: renversement de tendance, implication vendeuse
-          sortie par le haut : accélération haussière
 
 Cassure d'un canal baissier : 
-          sortie par le bas : accélération baissière
-     sortie par le haut : renversement de tendance, implication acheteuse
 
Il existe des signes avant-coureurs qui peuvent prévenir d'une éventuelle rupture d'un canal.
 
En effet, dans la pratique, les cours n’évoluent pas systématiquement entre ces deux limites, ils éprouvent parfois des difficultés à franchir certaines zones du canal. Il s’agit de droites intermédiaires (en général une ou deux),parallèles au canal et qui constituent des zones de support/résistance intermédiaires. Avant une rupture du support d’un canal haussier, on peut observer un essoufflement des cours qui butent sous le seuil intermédiaire. C’est un premier signal d’affaiblissement. La cassure du canal sonne le glas de la tendance, mais il est fréquent qu’avant de chuter, les cours viennent retester le canal, c’est le phénomène de pull back qui n’ira que rarement au-delà. Une fois la confirmation réalisée, il convient de déterminer un cours "Objectif". Ce cours correspond à une projection de la largeur du canal calculée à partir du point de rupture.
 

 
LES FLAGS
 
Ce sont des figures de continuation qui correspondent à une phase de « repos » sous forme d’un petit canal légèrement haussier (si la tendance de fond est baissière) ou légèrement baissier (si la tendance de fond est haussière).
 
Interprétation : Les cours ne montent (ou descendent) jamais en ligne droite ; une tendance est toujours ponctuée de phases de consolidation : Après une forte activité, les investisseurs limitent leur élan, prennent leur bénéfices sans pour autant modifier leur opinion ou inverser leurs positions. La caractéristique principale de cette figure est la baisse des volumes. Une sortie de flag est au contraire marquée par une reprise sensible des volumes de transactions.

 
LES TRIANGLES
Il peut arriver que les deux droites ne soient pas parallèles mais convergentes ; on parle alors de configuration en triangle. Concrètement, ces figures correspondent à une zone de congestion des prix délimitée par deux obliques convergentes. L’interprétation de ce type de figure est que le marché « reprend son souffle » avant de poursuivre son élan. Ce type de configuration s’applique à toutes les échelles de temps et peuvent durer de quelques heures à plusieurs années.
 
Tous les triangles ne se ressemblent pas, on distingue trois types de figures :
 
Triangle ascendant : il est composé d’une droite de soutien ascendante et d’une résistance horizontale. Le marché bute sous la résistance, mais la pression est haussière et on anticipe une cassure par le haut de cette figure, laquelle doit propulser les cours au-delà. Le triangle ascendant est donc une figure de continuation haussière
 
Triangle descendant : il est composé d’une ligne de support horizontale et d’une droite de résistance baissière. Le marché cale contre la droite de support, mais la force de la tendance baissière doit conduire à la rupture de ce support. C’est une figure de continuation baissière.
 
Dans les deux cas, le triangle doit être confirmé par les volumes : modestes au cours de la formation du triangle (période de consolidation et d’indécision), les volumes doivent augmenter lors de la rupture. Si tel n’est pas le cas, cela signifie que les intervenants restent en retrait, le signal perdra alors toute sa signification.
Le regain de volume n’est pas la seule condition pour valider cette configuration. La sortie du triangle doit se faire aux environs des deux-tiers de la fin du triangle. Au-delà, la pertinence de la configuration est remise en cause, parce qu’un triangle qui perdure traduit une apathie des investisseurs avec le risque de voir la valeur « atone » jusqu'à la pointe et parfois au-delà.
 
 
Triangle symétrique : dans la famille des triangles, c’est un cas à part car aucun consensus n’émerge. Ici, les deux droites sont convergentes et il n’existe aucune règle pour identifier le sens de la sortie. Dans la pratique, les choses sont un peu plus claires car il est fréquent que la sortie se fasse dans le sens opposé de l’entrée.
 
Tout comme les canaux, les triangles permettent de fixer des objectifs de cours. On reporte la hauteur du triangle (à ses débuts) au point de sortie (franchissement de la ligne de cou du triangle). L'objectif doit être atteint avant que les deux droites composant le triangle ne se réunissent (pointe du triangle).
 
 
Comment jouer ces figures ?
 
Les triangles sont des figures de continuation qui donne l’occasion de prendre une tendance en cours. Une sortie de triangle avec retour des volumes avant le dernier tiers de la configuration donne un signal d’achat assez prisé des chartistes avec un stop généralement situé à l’intérieur du triangle.
 
 
 
LES PENNANTS
 
Ce type de configuration est proche du flag et traduit une phase de repos avant de reprendre la tendance initial. La différence tient ici à la forme, puisque le pennant s’apparente à un petit triangle. Compte tenu de la rapidité d’exécution de la figure, sa pertinence n’est pas toujours acquise.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rechercher
Contactez-nous
+33 (0)4 78 30 41 42
Rejoignez
109 080 membres
Cotations dynamiques  
ON
| OFF