Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Xetra  >  1&1 Drillisch    DRI   DE0005545503

1&1 DRILLISCH

(DRI)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

L'Europe remonte grâce au pétrole, le commerce en toile de fond

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
13/06/2019 | 10:54
LES BOURSES EUROPÉENNES ÉVOLUENT EN LÉGÈRE HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse jeudi, la remontée des cours du brut contrebalançant les craintes latentes sur le conflit commercial entre les Etats-Unis et le Chine.

À Paris, l'indice CAC 40 évolue en hausse de 0,03% à 5.376,38 points vers 8h15 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,45% et à Londres, le FTSE prend 0,16%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,16%, le FTSEurofirst 300 de 0,18% et le Stoxx 600 de 0,19%.

Les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine semblent dans l'impasse alors que les deux premières puissances économiques mondiales campent sur leur positions, le ministère chinois du Commerce ayant redit jeudi que Pékin ne céderait pas à toute "pression maximum" de Washington visant à forcer le pays à accepter un accord.

"Les préoccupations commerciales vont probablement persister à court terme. Les marchés boursiers mondiaux ne devraient pas connaître de mouvements majeurs avant le sommet du G20 (des 28-29 juin) lors duquel les présidents américains et chinois pourraient se rencontrer," déclare David Madden, chez CMC Markets.

La prise de risque devrait également être réduite au minimum dans l'attente la semaine prochaine de plusieurs rendez-vous de politique monétaire, à commencer par la réunion de la Réserve fédérale, dont les marchés anticipent une baisse de taux dans les mois à venir.

La hausse modérée des prix à la consommation aux Etats-Unis pourrait fournir un argument supplémentaire en faveur de ce scénario.

La séance s'annonce relativement calme avec tout de même des indicateurs à surveiller, notamment la production industrielle en zone euro. En Allemagne, la hausse de l'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a été confirmée à 1,3% en mai en variation annuelle. D'un mois sur l'autre, l'inflation est confirmée à +0,3%.

Les investisseurs guetteront aussi la réunion de l'Eurogroupe au cours de laquelle la situation budgétaire de l'Italie devrait dominer les débats.

PÉTROLE

Les cours du pétrole, tombés la veille à des plus bas en cinq mois, rebondissent vivement après l'attaque présumée de deux pétroliers en mer d'Oman, un mois après un incident similaire qui avait touché quatre navires.

Le baril de Brent, en hausse de 2,87%, revient autour de 61,70 dollars après fini la veille à 59,97 (-3,72%) à New York, un plus bas en clôture depuis le 28 janvier. Le brut léger américain reprend 2,62%, au-dessus de 52 dollars, après avoir reculé mercredi jusqu'à 50,72.

Les deux contrats ont gagné jusqu'à 4% en réaction aux premières informations sur l'incident en mer d'Oman.

VALEURS

L'indice Stoxx 600 du pétrole et du gaz signe la plus forte hausse sectorielle du début de journée, dans le sillage des cours du brut.

"Nous savons que les tensions géopolitiques dans la région s'aggravent, ce qui suscite des inquiétudes sur l'offre et les approvisionnements à court terme", commente Neil Wilson chez Markets.com. "Mais avec l'Opep qui réduit sa production et celle des Etats-Unis qui atteint des records, le marché est beaucoup moins vulnérable à un choc."

Le compartiment bancaire cède 0,32%, une baisse qui le fait accuser la plus mauvaise performance sectorielle du marché européen depuis le début de l'année en lieu et place du secteur des télécoms, qui gagne 0,67% jeudi.

Ce dernier secteur bénéficie de la progression de 1&1 Drillisch (+9,4%), Telefonica Deutschland (+3,6%) et Vodafone (+1,4%) qui ont remporté des fréquences 5G en Allemagne après trois mois d'enchères.

A Paris, Thales s'adjuge 2,62% après avoir actualisé ses objectifs annuels de rentabilité opérationnelle et de prises de commande pour tenir compte du rachat de Gemalto, le groupe confirmant dans le même temps sa prévision annuelle de croissance organique.

EN ASIE

Le Nikkei à Tokyo a fini en baisse de 0,46%, sous la pression des valeurs de semi-conducteurs, les inquiétudes concernant les frictions commerciales entre les États-Unis et la Chine limitant la prise de risque.

Les analystes soulignent que le mouvement de protestation à Hong Kong contre un projet de loi sur les extraditions, qui faciliterait le transfert de suspects en Chine afin qu'ils y soient jugés, pénalise également la tendance asiatique.

En Chine, le CSI 300 a cédé 0,15%, au-dessus de ses plus bas du jour, grâce aux déclarations du vice-Premier ministre Liu He qui a laissé entendre que de nouvelles mesures sont en préparation pour soutenir l'activité économique mise à mal par les tensions commerciales avec les Etats-Unis.

La Bourse de Hong Kong a aussi réduit ses pertes, finissant sur un repli modeste de 0,05%.

A WALL STREET

La Bourse de New-York a terminé la séance de mercredi en léger repli, les craintes permanentes liées aux tensions commerciales sino-américaines ayant été en partie atténuées par une statistique d'inflation modeste qui ne serait donc pas un obstacle à une baisse des taux d'intérêt aux Etats-Unis. [.NFR]

Dans l'attente la de la réunion de la Fed, les investisseurs ont réduit leur exposition aux actions après le récent rally. L'indice Dow Jones a cédé 0,17%, le S&P-500, plus large, a perdu 0,20% et le Nasdaq Composite a laissé 0,38%.

CHANGES

L'indice dollar recule modestement face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui se rapproche de 1,13.,

Le manque d'appétit pour le risque profite aux valeurs refuges comme le yen et le franc suisse, en hausse d'environ 0,2% face au dollar.

TAUX

Le taux à 10 ans cède près de deux points de base, autour de 2,108% tandis qu'en Europe, le rendement du Bund à 10 ans recule modestement, à -0,25%.

(Édité par Véronique Tison)

par Laetitia Volga

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
1&1 DRILLISCH 8.39%24.02 Cours en différé.-46.02%
CAC 40 1.22%5300.79 Cours en temps réel.11.00%
DAX 1.31%11562.74 Cours en différé.9.51%
DJ INDUSTRIAL 1.20%25886.01 Cours en différé.10.97%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.09%1.08454 Cours en différé.-3.58%
EURO STOXX 50 1.41%3329.08 Cours en différé.9.57%
NASDAQ 100 1.59%7604.108768 Cours en différé.18.33%
NASDAQ COMP. 1.67%7895.993811 Cours en différé.17.16%
NIKKEI 225 0.06%20418.81 Cours en temps réel.3.20%
S&P 500 1.44%2888.68 Cours en différé.13.59%
STOXX EUROPE 600 1.24%369.63 Cours en différé.8.44%
TELEFONICA DEUTSCHLAND HOLDING 3.67%2.202 Cours en différé.-35.58%
THALES 2.19%101.7 Cours en temps réel.-0.29%
VODAFONE GROUP PLC 1.75%150.84 Cours en différé.-1.35%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur 1&1 DRILLISCH
15/08L'Europe hésite après la baisse de mercredi, espoirs sur les taux
RE
15/08Point marchés-L'Europe hésite après la baisse de mercredi, espoirs sur les ta..
RE
13/06L'Europe remonte grâce au pétrole, le commerce en toile de fond
RE
13/06BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
12/06L'Allemagne lève €6,55 mds lors des enchères de la 5G
RE
22/051&1 DRILLISCH : Détachement de dividende final
FA
28/031&1 DRILLISCH : le gros dividende ou la 5G
25/031&1 DRILLISCH AG : publication des résultats annuels
07/02L'Allemagne veut éviter d'exclure Huawei de ses réseaux de 5G - Handelsblatt
RE
2018Nouveaux problèmes pour Huawei en France et en Allemagne
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur 1&1 DRILLISCH
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 3 767 M
EBIT 2019 630 M
Résultat net 2019 410 M
Dette 2019 399 M
Rendement 2019 4,61%
PER 2019 10,1x
PER 2020 10,1x
VE / CA2019 1,23x
VE / CA2020 1,11x
Capitalisation 4 234 M
Graphique 1&1 DRILLISCH
Durée : Période :
1&1 Drillisch : Graphique analyse technique 1&1 Drillisch | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique 1&1 DRILLISCH
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 39,09  €
Dernier Cours de Cloture 23,90  €
Ecart / Objectif Haut 164%
Ecart / Objectif Moyen 63,5%
Ecart / Objectif Bas -14,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Ralph Dommermuth Chief Executive Officer
Michael Scheeren Chairman-Supervisory Board
Kai-Uwe Ricke Deputy Chairman
Claudia Borgas-Herold Member-Supervisory Board
Vlasios Choulidis Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
1&1 DRILLISCH-46.02%4 337
SOFTBANK CORP--.--%67 427
BHARTI AIRTEL26.03%25 886
MTN GROUP LIMITED18.63%12 351
CELLNEX TELECOM66.37%11 460
SAFARICOM PLC--.--%11 059