Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Alphabet    GOOGL

ALPHABET

(GOOGL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les lois électorales britanniques inadaptées à l'ère du numérique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
02/12/2019 | 12:12

LONDRES, 2 décembre (Reuters) - Les lois qui encadrent les élections en Grande-Bretagne sont inadaptées à l'ère du numérique et les initiatives prises par Facebook ou Google pour améliorer la transparence autour des publicités en ligne ne peuvent pas servir de substitut à une réforme nécessaire, a déclaré lundi la Commission électorale britannique.

"Nous pensons que les lois électorales doivent être réformées. Cela n'a pas été fait, nous continuons donc de gérer les élections (du 12 décembre) avec des lois qui ne sont pas adaptées", a déclaré à Reuters Louise Edwards, directrice chargée de la réglementation au sein de la commission.

"Il y aura assurément des choses que nous aurions aimé voir faites différemment, mieux et avec plus de transparence pour l'électeur mais qui ne le seront pas parce que la loi n'a pas été actualisée", a-t-elle ajouté.

Le gouvernement britannique avait promis au printemps dernier de modifier la loi pour protéger les élections des possibles interférences liées aux réseaux sociaux. Mais dans le contexte écrasant du Brexit et avec le remplacement de Theresa May par Boris Johnson à la tête du gouvernement, aucun acte législatif n'est venu concrétiser cet engagement.

Les élections anticipées du 12 décembre sont donc organisées dans le cadre existant.

Il s'agira des premières élections générales en Grande-Bretagne depuis le scandale Cambridge Analytica, une société de consultant qui s'était procurée des données personnelles de 87 millions d'utilisateurs de Facebook.

Le directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, a dû s'en expliquer l'an dernier devant les parlementaires américains et européens. Il a également été interrogé sur les publicités politiques.

A l'inverse de Twitter qui les a bannies à l'approche de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, Facebook n'a pas modifié ses règles de fonctionnement et autorise toujours les publicités politiques. Mais pour améliorer la transparence, Facebook et Google ont mis en place des banques de données permettant aux utilisateurs de savoir qui a financé ces publicités.

"Nous devrions avoir des lois, et non nous reposer sur les politiques d'entreprises particulières, parce que les politiques de ces entreprises particulières ne correspondent pas à la définition légale (de la publicité politique)", a ajouté Louise Edwards. (Alistair Smout version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Philippe Lefief)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET -1.25%1466.17 Cours en différé.9.47%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.05%0.84368 Cours en différé.-0.17%
FACEBOOK -0.83%217.94 Cours en différé.6.19%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ALPHABET
09:10EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Peugeot, Iliad, Alstom, Chargeurs, Nestlé, C..
09:02BOURSE DE PARIS : Le virus chinois inquiète les investisseurs
26/01ENQUÊTE GOOGLE : DoJ et Etats fédérés pourraient joindre leurs forces
AW
26/01Aux Emirats, l'ambition technologique ternie par le contrôle d'internet
AW
24/01ALPHABET : la Google I/O 2020 commencera le 12 mai
CF
24/01L'essentiel de l'actualite a 06h00 gmt (24/01)
RE
24/01L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (24/01)
RE
23/01WEF 2020 : le spectre d'une guerre froide technologique Chine-USA
AW
23/01Accord entre Paris et Washington sur la base de travail à l'OCDE
RE
23/01BOURSE DE PARIS : Le virus fait flancher les bourses asiatiques
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ALPHABET
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 163 Mrd
EBIT 2019 35 116 M
Résultat net 2019 32 398 M
Trésorerie 2019 121 Mrd
Rendement 2019 -
PER 2019 31,6x
PER 2020 27,1x
VE / CA2019 5,47x
VE / CA2020 4,60x
Capitalisation 1 011 Mrd
Graphique ALPHABET
Durée : Période :
Alphabet : Graphique analyse technique Alphabet | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ALPHABET
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 47
Objectif de cours Moyen 1 511,18  $
Dernier Cours de Cloture 1 466,17  $
Ecart / Objectif Haut 20,7%
Ecart / Objectif Moyen 3,07%
Ecart / Objectif Bas -14,7%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Sundar Pichai Chief Executive Officer & Director
John LeRoy Hennessy Chairman
Ruth Porat Chief Financial Officer & Senior Vice President
Lawrence E. Page Director
Sergey Mikhaylovich Brin Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ALPHABET9.47%1 011 385
BAIDU, INC.2.85%45 045
NAVER CORP--.--%22 768
Z HOLDINGS CORPORATION-0.44%19 808
YANDEX4.35%14 923
SOGOU INC.8.13%1 925