Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Apple    AAPL

APPLE (AAPL)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les Bourses dans le rouge, le dollar et les rendements reculent

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/10/2018 | 14:21
LES BOURSES EUROPÉENNES DANS LE ROUGE À MI-SEANCE

PARIS (Reuters) - Wall Street est à nouveau attendue en net repli à l'ouverture et les Bourses européennes s'enfoncent dans le rouge à mi-séance jeudi, les investisseurs se détournant des actifs risqués dans un contexte marqué par les craintes que font peser les tensions commerciales sur l'économie mondiale.

Après avoir terminé en baisse de 3% à 4% la veille, les trois indices phares de Wall Street devraient ouvrir en repli entre 0,5% et 0,6% d'après les contrats à terme.

À Paris, le CAC 40 perd 1,43% à 5.131,78 en début d'après-midi. À Francfort, le Dax abandonne 0,85% et à Londres, le FTSE 1,73%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 1,74%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,1% et le Stoxx 600 1,56%.

Signe de la nervosité sur les marchés d'actions, l'indice de volatilité Vix a grimpé à un plus haut depuis début avril.

"Les marchés d'actions sont pris dans un fort mouvement de vente. L'inquiétude sur l'accélération de la hausse des taux, les avertissements du Fonds monétaire international sur les risques pour la stabilité financière et la persistance des tensions commerciales alimentent les inquiétudes", résument les analystes de la banque néo-zélandaise ANZ.

Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a déclaré jeudi qu'une guerre économique, qu'elle soit commerciale ou ait trait aux changes, risquait d'être préjudiciable à la croissance mondiale et de nuire à de "simples spectateurs".

Les tensions commerciales pourraient encore freiner la croissance dans la zone euro, ont aussi averti les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) selon le compte rendu de leur réunion de politique monétaire de septembre.

"Reste à voir si l'accélération de la baisse du marché actions est une correction saine ou le sommet de l'iceberg", observent les analystes de Commerzbank dans une note.

Ainsi l'indicateur américain du jour, les prix à la consommation, attendus à 12h30 GMT, sera très surveillé sur les marchés. Les économistes tablent sur une inflation de 2,4% en septembre en rythme annuel, contre 2,7% en août.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Les titres technologiques sont à surveiller après le net recul du Nasdaq, qui a perdu mercredi plus de 4%. L'indice S&P des hautes technologies a chuté de 4,77% mercredi, sa plus forte baisse sur une séance depuis 2011.

Le titre Apple, un point lourd de la tech, pourrait par ailleurs réagir à l'acquisition d'une partie des activités de son fournisseur Dialog Semiconductor (+26,46%) dans le cadre d'une opération de 600 millions de dollars (520 millions d'euros) qui doit permettre au fabricant de l'iPhone de développer son activité de conception de puces en Europe.

VALEURS EN EUROPE

Aucun secteur européen n'échappe à la baisse du marché à commencer par l'indice Stoxx du pétrole et du gaz qui enregistre la plus forte baisse sectoriel (-2,97%). A Paris, Total recule de 2,61%, parmi les plus forts replis du CAC.

Le compartiment de la technologie recule de 1,67% au lendemain de la chute de ce secteur à Wall Street.

Contre la tendance, Ingenico grimpe de 5,6% après la confirmation par Natixis (-5,58%) de son intérêt pour un rapprochement avec le spécialiste des solutions de paiement qui a également reçu cet été des marques d'intérêt d'Edenred (-2,66%), selon une source proche du dossier.

Ubisoft se distingue également avec un gain de 2,61% après l'annonce d'un démarrage commercial soutenu pour Assassin's Creed Odyssey, dernier opus en date de l'une des franchises vedettes de l'éditeur de jeux vidéo.

TAUX

Le regain d'aversion pour les actifs risqués profite aux valeurs refuges comme les obligations souveraines. Le rendement américain à 10 ans perd environ 5 points de base autour de 3,178% s'éloignant du pic de sept ans atteint mardi à 3,261%.

Son équivalent allemand est à 0,525%, après avoir touché son plus bas niveau depuis une semaine à 0,491%.

Contre la tendance, les rendement des emprunts d'Etat italiens évoluent en forte hausse en raison des tensions persistantes entourant la politique budgétaire de l'Italie. Le Trésor italien a dû consentir jeudi le taux le plus élevé depuis cinq ans pour emprunter à trois ans sur le marché, lors de la première adjudication réalisée depuis l'annonce des prévisions de déficit du gouvernement.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar recule de 0,35% face à un panier de devises de référence dans la foulée de la baisse des rendements. L'euro en profite et avance de 0,47% à 1,157 dollar, un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis une semaine.

PÉTROLE

Les cours du brut sont orientés en nette baisse, à un creux de deux semaines, en raison de la chute des marchés boursiers mondiaux et de l'annonce mercredi par l'association professionnelle API d'une hausse inattendue des stocks de brut américains la semaine dernière.

Le Brent perd 1,96% à 81,46 dollars et le brut léger américain perd 1,8% sous les 72 dollars.

ÉMERGENTS

Les actions des marchés émergents ne sont pas épargnées par la tendance générale alors que les inquiétudes des investisseurs sur la croissance minent l'appétit des investisseurs pour le risque. L'indice MSCI des Bourses émergentes est tombé jeudi à un nouveau plus bas de 17 mois.

En Asie, l'indice composite de la Bourse de Shanghai a perdu 5,22%, soit sa plus forte baisse en pourcentage sur une séance depuis le 25 février 2016 pour clôturer à un creux de près de quatre ans.

(Édité par Blandine Hénault)

par Laetitia Volga

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE 0.16%165.62 Cours en différé.-2.22%
CAC 40 -1.11%4799.87 Cours en temps réel.-8.64%
DAX -0.86%10772.2 Cours en différé.-15.88%
DIALOG SEMICONDUCTOR 1.14%23.15 Cours en différé.-11.79%
EDENRED -2.66%31.86 Cours en temps réel.35.36%
EURO STOXX 50 -0.94%3063.65 Cours en différé.-11.74%
INGENICO GROUP -7.39%53.14 Cours en temps réel.-35.54%
NATIXIS -2.51%4.433 Cours en temps réel.-31.06%
STOXX EUROPE 600 -1.14%343.26 Cours en différé.-10.78%
TOTAL -0.99%48.615 Cours en temps réel.6.63%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur APPLE
18:01Google investit un milliard de dollars dans un nouveau "campus" à New York
AW
13:05Google va investir un milliard de dollars dans un nouveau campus à New York
RE
16/12Le déficit devrait atteindre 3,2% du PIB en 2019 (Edouard Philippe)
AW
16/12Shenzhen, de labo des réformes chinoises à fer de lance de l'innovation
AW
15/12USA : nombre record de séries en 2018, le streaming en tête
AW
14/12Apple va produire une nouvelle série animée de Snoopy pour sa plateforme
AW
14/12BOURSE DE WALL STREET : L'inquiétude sur la croissance a plombé Wall Street
RE
14/12Point marchés-L'inquiétude sur la croissance a plombé Wall Street
RE
14/12Wall Street rattrapée par les inquiétudes sur la croissance mondiale
AW
14/12Trump remercie Apple pour ses projets d'investissements aux Etats-Unis
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE
Plus de recommandations
Données financières ($)
CA 2019 278 Mrd
EBIT 2019 72 435 M
Résultat net 2019 61 596 M
Trésorerie 2019 95 066 M
Rendement 2019 1,86%
PER 2019 12,43
PER 2020 11,33
VE / CA 2019 2,48x
VE / CA 2020 2,42x
Capitalisation 785 Mrd
Graphique APPLE
Durée : Période :
Apple : Graphique analyse technique Apple | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 41
Objectif de cours Moyen 224 $
Ecart / Objectif Moyen 35%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Arthur D. Levinson Chairman
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
APPLE-2.22%785 268
MEITU INC--.--%1 274
INTOPS CO LTD--.--%183
DORO AB-20.71%93
DIGIA OYJ19.15%85
RAONSECURE CO LTD--.--%64