Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Apple Inc.    AAPL

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé Cboe BZX - 07/08 18:19:01
449.97 USD   -1.06%
16:56Wall Street : un début de séance prudent malgré l'emploi
CF
15:21Wall Street : les tensions avec la Chine éclipsent l'emploi
CF
09:47BOURSE DE LONDRES : Londres prudente avant l'emploi américain
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

La pandémie pourrait être fatale aux centres commerciaux américains

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
24/05/2020 | 06:46

NEW YORK (awp/afp) - Les centres commerciaux américains commencent à rouvrir leurs portes, mais ils devront convaincre les clients d'arpenter de nouveau leurs allées désormais vidées de nombreux magasins, la pandémie ayant donné le coup de grâce à certaines enseignes en difficulté.

Ces temples de la consommation, dont la situation était déjà précaire depuis plusieurs années, doivent désormais faire face à des difficultés en cascade, et beaucoup pourraient ne pas survivre.

Se promener au milieu de personnes masquées et avec une odeur d'eau de javel, dans des allées parfois fantômes, a en effet de quoi décourager les plus téméraires.

Car beaucoup de boutiques vont se retrouver vides: le confinement a précipité les faillites de chaînes de vêtements comme J. Crew ou l'emblématique JC Penney mais aussi de luxe comme Neiman Marcus.

La chaîne de lingerie Victoria's Secret, très prisée au début des années 2000 mais désormais confrontée à des difficultés financières, a annoncé mercredi la fermeture de 250 magasins en Amérique du Nord, et a averti que d'autres pourraient suivre dans les deux prochaines années.

Quant aux grands magasins, qui attiraient autrefois les consommateurs vers les "malls", mais peinent à garder la tête hors de l'eau depuis l'essor des ventes sur internet, ils sont désormais au bord du gouffre financier.

La chaîne Macy's, qui avait annoncé avant même la pandémie la fermeture de 125 magasins, a dû placer ses 130.000 employés en chômage technique à partir de mars. La perte attendue au premier trimestre pourrait dépasser le milliard de dollars.

La crise du Covid-19 "accélère de plusieurs années la chute des détaillants", selon un rapport de Green Street Advisors qui prévoit que plus de la moitié des grands magasins en centre commercial fermeront d'ici 2021.

La moitié des loyers payés

Et pour les gérants de centres commerciaux, ces fermetures ne sont que le début des soucis: les enseignes qui restent peuvent, dans la plupart des baux, demander un allègement de leur loyer lorsque plusieurs magasins phares s'en vont.

Ces rescapés peuvent aussi user des clauses de "force majeure" ou "acte de Dieu" ("Act of God") pour justifier du non-paiement de leur loyer, ce qui pourrait entraîner une vague de litiges.

Retail Properties of America, une société d'investissement immobilier basée dans le Maryland (est) qui possède plus de 100 centres commerciaux, n'a perçu que 52% de ses loyers d'avril, et même moins de 10% de la part des chaînes de vêtements, librairies et cinémas.

Le gérant de centres commerciaux Acadia Realty Trust n'a touché que la moitié de ses loyers en avril. Ceux qui ont été en mesure de payer sont les magasins alimentaires, restés ouverts, comme Target ou Trader Joe's.

Toutefois, parmi la moitié qui n'a pas pu s'acquitter de son loyer, 5 à 10% seulement des locataires sont considérés comme "à surveiller", a relevé le PDG Kenneth Bernstein lors d'une conférence téléphonique

Consommateurs frustrés

La crise devrait ainsi être fatale à un certain nombre de centres commerciaux, avertit Nick Shields, analyste au cabinet de conseil Third Bridge.

Ceux qui bénéficient d'enseignes comme Apple et Nike feront mieux, avance-t-il, mais le coup porté aux sociétés immobilières par les pertes de loyers sera "significatif".

Les Américains, frustrés pendant le confinement, auront envie de retrouver leurs magasins lorsqu'ils rouvriront.

Mais "la grande question est de savoir si les consommateurs seront prêts à retourner en intérieur de sitôt", a souligné Nick Shields. Selon lui, il pourrait s'écouler plusieurs mois avant qu'ils ne se sentent de nouveau à l'aise dans une cabine d'essayage.

Et se posera alors la question, pour les enseignes, de la nécessité de garder ces coûteuses boutiques, face aux ventes sur internet.

"Nous pourrions ne pas avoir besoin d'autant de magasins physiques pour pouvoir survivre", relève Maghan Oroszi, responsable des opérations du bijoutier Mignon Faget, dont les trois boutiques de Louisiane ont pu rouvrir en début de mois.

Elles ont enregistré des ventes plus faibles que la normale, mais les ventes en ligne ont augmenté.

jmb/hs/jul/vog/dax/elm

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACADIA REALTY TRUST 1.22%12.445 Cours en différé.-52.60%
APPLE INC. -1.27%449.0747 Cours en différé.49.92%
DAX 0.66%12674.88 Cours en différé.-4.96%
J. C. PENNEY COMPANY, INC. 3.60%0.3075 Cours en différé.-73.52%
NIKE, INC. -0.30%100.1872 Cours en différé.-0.85%
TARGET CORPORATION 0.91%130.26 Cours en différé.0.62%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur APPLE INC.
16:56Wall Street : un début de séance prudent malgré l'emploi
CF
15:21Wall Street : les tensions avec la Chine éclipsent l'emploi
CF
09:47BOURSE DE LONDRES : Londres prudente avant l'emploi américain
AW
07/08APPLE INC. : Détachement de dividende
FA
06/08Wall Street : le Nasdaq devient intergalactique grâce à Apple
CF
06/08BOURSE DE WALL STREET : Wall Street clôture en hausse, soutenue par les techs
RE
06/08A Wall Street, le Nasdaq franchit la barre des 11.000 points
AW
05/08APPLE : les perspectives sur le lancement de l'iPhone 12
CF
05/08Samsung devancé par Huawei lance de nouveaux modèles de smartphones
AW
05/08APPLE : Wells Fargo rehausse son objectif de cours
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 273 Mrd - 232 Mrd
Résultat net 2020 56 946 M - 48 338 M
Tréso. nette 2020 75 649 M - 64 214 M
PER 2020 35,3x
Rendement 2020 0,70%
Capitalisation 1 948 Mrd 1 948 Mrd 1 654 Mrd
VE / CA 2020 6,86x
VE / CA 2021 6,16x
Nbr Employés 137 000
Flottant 99,9%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 41
Objectif de cours Moyen 423,77 $
Dernier Cours de Cloture 455,61 $
Ecart / Objectif Haut 6,45%
Ecart / Objectif Moyen -6,99%
Ecart / Objectif Bas -41,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Arthur D. Levinson Chairman
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
APPLE INC.49.92%1 948 022
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD.3.05%327 028
XIAOMI CORPORATION43.23%49 436
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD48.12%23 409
FITBIT, INC.-1.37%1 730
MERRY ELECTRONICS CO., LTD.-0.30%1 167