Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Italian Stock Exchange  >  Atlantia    ATL   IT0003506190

ATLANTIA

(ATL)
  Rapport  
Cours en temps réel. Temps réel Tradegate - 24/06 20:11:22
23.76 EUR   +2.02%
14/06CAC40 : fin de semaine décevante, l'or teste 1.350$
CF
14/06CAC40 : en repli de -0,3%, semaine sans tendance, $ à 1,237/E
CF
14/06GETLINK : vers une entrée dans le CAC Next 20
CF
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

La privatisation des aéroports de Nice et de Lyon bientôt lancée

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
02/03/2016 | 17:41
LE PROCESSUS DE PRIVATISATION DES AÉROPORTS DE NICE ET DE LYON BIENTÔT LANCÉ

PARIS (Reuters) - Le processus de privatisation des aéroports de Nice-Côte d'Azur et Lyon sera lancé en début de semaine prochaine et le choix des repreneurs interviendra fin juillet ou début août, a-t-on appris mercredi de source proche du ministère de l'Economie.

Le cahier des charges sera publié au début de la semaine au Journal Officiel, a-t-on indiqué après que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a reçu successivement mardi et mercredi les responsables locaux et des chambres de commerce des deux villes.

L'Etat s'est déjà désengagé en 2014 de l'aéroport de Toulouse et la cession de ses participations de 60% dans ceux de Nice et Lyon pourrait lui rapporter jusqu'à 1,5 milliard d'euros.

Le calendrier "indicatif" pour le processus prévoit une remise des candidatures autour de la semaine du 20 mars, puis des offres indicatives dans la semaine du 25 avril.

Les offres fermes sont attendues courant juin et des offres finales, en cas d'éventuel "troisième tour", début juillet.

La décision finale est prévue fin juillet/début août après consultation des collectivités locales.

De nombreux groupes et fonds d'investissement spécialisés dans les infrastructures ont d'ores et déjà manifesté leur souhait de participer aux enchères pour l'un et/ou l'autre des deux aéroports, l'italien Atlantia, l'australien Macquarie, l'espagnol Ferrovial ou le français Vinci.

MINORITÉ DE BLOCAGE

Les discussions entre le gouvernement et les collectivités ont permis un accord sur l'instauration d'une minorité de blocage au sein des futurs conseils de surveillance des deux aéroports sur un certain de nombre de décisions.

C'est le cas du respect des accords passés avec ces mêmes collectivités, la concertation avec les riverains et les engagements environnementaux.

Les deux parties sont aussi tombées d'accord sur la création de comités de suivi des engagements pris par les repreneurs.

L'Etat a proposé en revanche une analyse juridique complémentaire face au souhait des actionnaires locaux de Nice et de Lyon d'obliger les repreneurs des deux aéroports à conserver leurs titres pendant dix ans pour l'un et sept ans pour l'autre, alors que la jurisprudence européenne prévoit de limiter ce genre de "lock-up" à cinq ans.

Les collectivités des deux villes ont également demandé des fréquences aériennes supplémentaires.

La décision reviendra à la Direction générale de l'aviation civile, représentée aux deux réunions, mais le ministre de l'Economie a estimé qu'il était de l'intérêt de l'Etat et des actionnaires locaux qu'il y ait des ouvertures de lignes, a-t-on rapporté de source proche du ministère.

Les élus locaux ont enfin réclamé un "retour sur investissement" dans le cadre des contrats de plan Etat-Régions du produit de cession que l'Etat engrangera, Emmanuel Macron leur répondant que la question n'était pas de sa compétence et qu'il en référerait au Premier ministre Manuel Valls.

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ATLANTIA 2.10%23.78 Cours en clôture.28.89%
FERROVIAL 1.08%22.49 Cours en clôture.25.74%
MACQUARIE GROUP LTD 0.49%126.62 Cours en clôture.15.97%
VINCI 0.73%91.7 Cours en temps réel.26.41%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ATLANTIA
14/06CAC40 : fin de semaine décevante, l'or teste 1.350$
CF
14/06CAC40 : en repli de -0,3%, semaine sans tendance, $ à 1,237/E
CF
14/06GETLINK : vers une entrée dans le CAC Next 20
CF
14/06CAC40 : en léger repli avant de nouvelles statistiques US
CF
14/06COFACE : vers une entrée dans l'indice SBF120
CF
14/06VALEO : vers une sortie du CAC40
CF
14/06CAC40 : biais légèrement positif avant l'ouverture
CF
14/06THALES : entrée dans le CAC40
CF
12/06BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
20/05Abertis pourrait sortir de l'A65, Eiffage intéressé
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ATLANTIA
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 11 615 M
EBIT 2019 4 333 M
Résultat net 2019 1 569 M
Dette 2019 36 370 M
Rendement 2019 5,10%
PER 2019 12,20
PER 2020 11,69
VE / CA 2019 4,78x
VE / CA 2020 4,68x
Capitalisation 19 106 M
Graphique ATLANTIA
Durée : Période :
Atlantia : Graphique analyse technique Atlantia | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ATLANTIA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 24,4 €
Ecart / Objectif Moyen 4,6%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Giovanni Castellucci Chief Executive Officer, Director & GM
Fabio Cerchiai Chairman
Giancarlo Guenzi Chief Financial Officer
Giuliano Mari Independent Director
Monica Mondardini Independent Director
Secteur et Concurrence