Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  AXA    CS   FR0000120628

AXA

(CS)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Inflation, climat, communication: les chantiers de Lagarde à la BCE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/12/2019 | 06:31

Francfort (awp/afp) - La nouvelle présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a annoncé début décembre une vaste revue de la stratégie de politique monétaire, inchangée depuis 2003. Pourquoi ce chantier et quels points vont être discutés?

Dernier toilettage: 2003

Chargée par son mandat de garantir "la stabilité des prix" en zone euro, la BCE a précisé cet objectif en 2003 et s'efforce d'atteindre un taux d'inflation "inférieur, mais proche de 2%", niveau censé favoriser l'investissement et l'emploi.

Or ce taux croupit depuis des années autour de 1% sur fond de multiplication des emplois de services peu rémunérés et de chocs extérieurs freinant l'économie, notamment les tensions commerciales.

Par ailleurs, alors que se multiplient les appels à intégrer la protection du climat dans les politiques publiques, le moment est "idéal" pour que la nouvelle présidente de la BCE offre "un nouveau point de départ" à la politique monétaire à l'aube de ses huit ans de mandat, estime Frederik Ducrozet, stratégiste chez Pictet Wealth Management.

Cette revue d'ensemble intervient aussi alors que la politique de la BCE, faite de taux historiquement bas et de rachats de dette sur les marchés, est de plus en plus critiquée en particulier en Allemagne. On lui reproche de pénaliser les épargnants et de gonfler les prix des actifs financiers et de l'immobilier, favorisant la création de bulles.

Objectif d'inflation "symétrique"

"L'essentiel du réexamen stratégique devrait porter sur le niveau de prix qu'on veut atteindre", résume Eric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG.

L'idée serait de passer à un objectif d'inflation symétrique "autour de 2%", qui peut donc être légèrement au-dessus. La BCE ferait donc sauter l'expression "inférieure à 2%", qui s'est avérée trop restrictive.

Cette évolution semble "souhaitable et plausible, ne serait-ce que pour des raisons de simplicité et de crédibilité des prévisions", selon Frederik Ducrozet.

Verdir la politique monétaire

Poussée encore récemment par une pétition d'associations et d'universitaires à participer à la lutte contre le changement climatique, la BCE pourrait en tenir compte dans ses décisions de politique monétaire.

Il faudrait "a minima" que les modèles macroéconomiques utilisés pour les prévisions "incorporent dans l'évaluation des risques" celui du changement climatique, a plaidé Mme Lagarde la semaine dernière devant le Parlement européen.

L'institution pourrait aussi aménager les règles de refinancement des banques à son guichet, en favorisant les établissements lui apportant comme garanties des actifs "verts", non liés aux activités les plus polluantes. Ses rachats d'actifs sur le marché, destinés à soutenir l'économie, pourraient également privilégier les obligations "vertes".

Mais pour Gilles Moëc, économiste chez Axa, le "vrai sujet" est surtout de savoir "comment la BCE va réagir face aux risques économiques liés à une politique sur le climat". A titre d'exemple, si les prix de la tonne de carbone ne cessent de monter, pour accélérer la transition énergétique, ils pèseront sur le niveau général des prix et in fine sur la politique monétaire", prévient-il.

Améliorer la communication

Trop jargonneuse et pimentée de querelles entre clans opposés, la communication des gardiens de l'euro est un chantier délicat, qui engage la crédibilité de l'institution.

La BCE "pourrait passer à un processus de vote plus transparent et systématique (des membres du conseil des gouverneurs) sur les principales décisions politiques", propose Andrew Kenningham, chef économiste chez Capital Economics.

Les votes des 25 membres de l'instance qui fixe les taux à la BCE, actuellement anonymes, pourraient être comptabilisés entre voix "pour" et "contre", voire rendus nominatifs, comme dans d'autres grandes banques centrales depuis longtemps déjà. "Si on veut être transparent il faut y aller à fond", plaide M. Moëc.

afp/ol

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AXA
23/01Swiss Re nomme Youngran Kim directrice technologique du groupe
AW
22/01Generali dans une alliance visant à un portefeuille à zéro émission d'ici 205..
AW
17/01BONDS EUROPE : les taux de rendement stables, en repli sur l'Italie
AW
17/01Les scénarios 2020 originaux du Crédit Suisse
16/01AXA : Oddo révise son estimation de résultat 2019
CF
16/01Crédit Agricole Assurances et AXA IM-Real Assets acquièrent EEL auprès de KKR
DJ
16/01AXA : Déclaration Dirigeants-Acquisition
CO
14/01EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Total, Vivendi, Ipsen, Valneva, Amazon, Visa..
14/01BOURSE DE PARIS : Chine et Etats-Unis enterrent la hache de guerre (pour l'insta..
10/01Après une sueur froide, les marchés portés par un léger optimisme
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AXA
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 103 Mrd
EBIT 2019 7 226 M
Résultat net 2019 4 395 M
Trésorerie 2019 11 532 M
Rendement 2019 5,89%
PER 2019 12,1x
PER 2020 8,73x
VE / CA2019 0,45x
VE / CA2020 0,56x
Capitalisation 58 050 M
Graphique AXA
Durée : Période :
AXA : Graphique analyse technique AXA | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AXA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 24
Objectif de cours Moyen 29,09  €
Dernier Cours de Cloture 24,31  €
Ecart / Objectif Haut 35,7%
Ecart / Objectif Moyen 19,6%
Ecart / Objectif Bas -5,39%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Thomas Buberl Chief Executive Officer & Director
Denis Pierre Marie Duverne Chairman
Astrid Stange Chief Operating Officer
Etienne Bouas-Laurent Chief Financial Officer
François Martineau Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
AXA-3.19%64 009
PRUDENTIAL PLC-2.17%47 981
METLIFE, INC.1.63%47 149
MANULIFE FINANCIAL CORPORATION3.38%40 226
AFLAC-0.96%38 455
PRUDENTIAL FINANCIAL INC-0.23%37 595