Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  London Brent Oil    XBNT   XX00000BRENT

PÉTROLE BRENT (LONDON BRENT OIL) (XBNT)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAnalysesDérivésFondsCommunauté 
Synthèse actualitéToute l'actualitéInterviews

Le brut US finit en repli à New York, le Brent tente un rebond

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/02/2018 | 20:38

NEW YORK, 13 février (Reuters) - Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé mardi sur le marché new-yorkais Nymex, le brut léger américain finissant en légère baisse alors que le Brent a tenté un rebond après avoir touché un plus bas de deux mois en début de séance.

Le contrat mars sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 10 cents, soit 0,17%, à 59,19 dollars le baril.

Au moment de la clôture du Nymex, le Brent prenait 18 cents, soit 0,29%, à 62,77 dollars, un dollar au-dessus de son plus bas du jour de 61,76.

Après la forte baisse de la semaine dernière qui a effacé les gains du début de l'année, les traders ont tenté de capitaliser sur le niveau redevenu attractif des cours mais le marché continue de manquer de conviction.

"Je pense qu'il y a beaucoup de monde qui espère que la chute de la semaine dernière (...) était une anomalie et que les cours du brut vont se redresser dès que les marchés actions repartiront à la hausse", commente Walter Zimmerman, analyste technique chez United-ICAP. "Pour l'instant ce n'est pas terrible mais au moins le WTI ne s'est-il pas effondré."

Les velléités de rebond ont été limitées par le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans lequel elle estime que la croissance de la production mondiale de pétrole, tirée par les Etats-Unis, devrait être supérieure à celle de la demande cette année.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie (CIA) estime que la production de brut aux Etats-Unis pourrait atteindre 11 millions de barils par jour d'ici la fin de l'année, ce qui devrait en faire le premier producteur mondial devant la Russie et l'Arabie saoudite. (Ayenat Mersie, Véronique Tison pour le marché français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur LONDON BRENT OIL
17:32USA : les stocks de pétrole en hausse surprise
CF
16:12Le pétrole recule avant les stocks américains
AW
12:12Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la vigueur du dollar
AW
08:04Le pétrole recule en Asie en raison des réserves américaines
AW
14/08Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule
AW
14/08Le pétrole termine en baisse à New York
RE
14/08Le pétrole remonte dans un marché plus confiant
AW
14/08Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque
AW
14/08LA MINUTE MACRO : Stigmates de la guerre commerciale, Erdogan se met au boycott ..
14/08Le pétrole orienté à la hausse en Asie
AW
Plus d'actualités
Graphique LONDON BRENT OIL
Durée : Période :
London Brent Oil : Graphique analyse technique London Brent Oil | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique LONDON BRENT OIL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière