Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  Burberry Group    BRBY   GB0031743007

BURBERRY GROUP

(BRBY)
  Rapport  
Cours en différé. Temps Différé London Stock Exchange - 20/09 17:35:13
2203 GBp   +3.33%
20/09BURBERRY : en forte hausse, un analyste passe à l'achat
CF
20/09BURBERRY : Credit suisse passe à l'achat
CF
15/09La Fashion Week de Londres s'ouvre (un peu) au grand public
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

La Fashion Week s'ouvre à Londres sous le nuage du Brexit

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/09/2019 | 20:11

Ajoute éléments de couleur des défilés de Pam Hogg et Bora Aksu

LONDRES (awp/afp) - Succédant à New York, la Fashion Week de Londres consacrée aux collections printemps/été 2020 a débuté vendredi, sous le nuage menaçant du Brexit et la pression des écologistes.

Selon une enquête du cabinet-conseils Fashion Roundtable, 96% des professionnels du secteur au Royaume-Uni ont voté pour rester dans le giron européen lors du référendum de juin 2016. Et depuis, leurs craintes n'ont pas été apaisées, bien au contraire.

Le British Fashion Council (BFC), qui représente cette industrie, plaide pour que "soit évitée" une sortie sans accord de l'Union européenne, le 31 octobre, scénario ouvertement envisagé par le Premier ministre conservateur Boris Johnson.

Dès l'ouverture de la Fashion Week, la présidente du BFC, Stephanie Phair, a donné le ton, exhortant le gouvernement à "chercher un accord avec l'UE qui garantisse une croissance saine et constante de l'industrie de la mode".

Si le pays devait passer le 1er novembre aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), il en coûterait à l'industrie de la mode entre 850 et 900 millions de livres sterling (entre 950 millions et 1 milliard d'euros), selon une étude de l'Association britannique pour la mode et le textile datant de 2018.

L'industrie de la mode, qui rapporte 32 milliards de livres (35 milliards d'euros) à l'économie du pays et emploie près de 900.000 personnes, s'inquiète à la fois des tarifs douaniers qui seraient imposés en cas de sortie sans accord et des règles durcies en matière de circulation des personnes.

"Notre industrie est extrêmement internationale. Il faut que les talents du monde entier puissent venir", a expliqué Stephanie Phair à l'AFP.

Rouge sang

Outre l'épreuve du Brexit, le milieu de la mode britannique est mis au défi d'en faire davantage pour l'environnement.

Dénonçant l'impact environnemental d'"une des industries les plus polluantes du monde", des militantes du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont manifesté vendredi matin habillées en robes blanches tachées de sang à l'entrée du site principal de la Fashion Week, dans le centre de Londres.

Dans ce contexte plutôt sombre, rien de mieux que la couleur pour se changer les idées.

Premier à présenter ses collections vendredi, Mark Fast, l'as du tricot, a fait exploser le vert, le rose et le jaune néon, inspiré par les couleurs de la forêt amazonienne.

En robe moulante courte ou bustier tricoté main aux couleurs flashy, les Amazones paradent, une longue tresse battant sur leurs omoplates.

Entrouvert au grand public

Longues robes délicates aux imprimés fleuris ou superposant les volants: la femme est romantique chez le Turc Bora Aksu, installé à Londres, qui rendait hommage à la princesse perse Taj Saltaneh, féministe et militante des droits des femmes au début du 20e siècle.

"Une princesse mais une princesse forte", a-t-il commenté auprès de l'AFP après le défilé.

Lui aussi s'inquiète du Brexit: "Je suis un optimiste mais la direction que ça prend ne semble pas très bonne", a-t-il estimé, craignant en cas de "no deal" de rencontrer "beaucoup d'obstacles" quand il enverra ses créations à l'étranger.

Pas question de déprimer chez Pam Hogg, figure de la culture punk rock britannique, avec un défilé déjanté tournant autour des... concours canins. Les mannequins arborent des combinaisons moulantes parsemées de chiens multicolores ou des coupes de cheveux évoquant des caniches fraichement passés chez le toiletteur.

La styliste écossaise a été acclamée par le public, qu'elle a pourtant fait patienter 45 minutes dans une fournaise, preuve, comme le proclamaient certains T-shirts portés par ses modèles, qu'elle est "best in show", la "meilleure pour le spectacle".

Parmi les défilés attendus samedi celui de Molly Goddard. Cette Londonienne diplômée de la prestigieuse école Central Saint Martins a fait parler d'elle en créant la vaporeuse robe rose bonbon portée par la tueuse Villanelle dans la série télévisée américano-britannique "Killing Eve".

Dimanche, ce sera au tour de Victoria Beckham, l'ex-Spice Girl reconvertie styliste, puis Burberry lundi.

Ce week-end, la Fashion Week de Londres s'ouvre aussi au public.

A partir de 135 livres (150 euros), les fashionistas peuvent acheter un ticket permettant d'assister aux défilés d'Alexa Chung, célèbre "It-girl" (mannequin, chroniqueuse, présentatrice télé, Instagrammeuse...), ou de House of Holland, du styliste anglais Henry Holland, et de Self-portrait.

Un pas vers le grand public alors que les Fashion Weeks ne sont depuis longtemps plus réservées aux professionnels, avec l'immixtion d'"influençeurs" publiant des photos des défilés sur les réseaux sociaux.

pau/agr/mr

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BURBERRY GROUP 3.33%2203 Cours en différé.26.94%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.07%0.8827 Cours en différé.-1.93%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BURBERRY GROUP
20/09BURBERRY : en forte hausse, un analyste passe à l'achat
CF
20/09BURBERRY : Credit suisse passe à l'achat
CF
15/09La Fashion Week de Londres s'ouvre (un peu) au grand public
AW
13/09La Fashion Week s'ouvre à Londres sous le nuage du Brexit
AW
10/09PRADA : sous-performe le secteur du luxe selon un analyste
CF
10/09PRADA : Bernstein n'est plus vendeur
CF
06/09Alibaba vise le luxe en rachetant Koala à NetEase pour deux milliards de doll..
RE
04/09BOURSE DE LONDRES : Londres soutenue par une baisse des tensions politiques
AW
27/08EUROPE : Les Bourses européennes, dans le vert, gardent espoir sur le conflit co..
AW
27/08BOURSE DE LONDRES : Londres finit en petite baisse, confuse sur la guerre commer..
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BURBERRY GROUP
Plus de recommandations
Données financières (GBP)
CA 2020 2 844 M
EBIT 2020 460 M
Résultat net 2020 352 M
Trésorerie 2020 814 M
Rendement 2020 2,04%
PER 2020 25,5x
PER 2021 22,1x
VE / CA2020 2,89x
VE / CA2021 2,70x
Capitalisation 9 025 M
Graphique BURBERRY GROUP
Durée : Période :
Burberry Group : Graphique analyse technique Burberry Group | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique BURBERRY GROUP
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 21
Objectif de cours Moyen 2 099,05  GBp
Dernier Cours de Cloture 2 203,00  GBp
Ecart / Objectif Haut 20,3%
Ecart / Objectif Moyen -4,72%
Ecart / Objectif Bas -19,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Marco Gobbetti Chief Executive Officer & Director
Gerard Martin Murphy Chairman
Julie Brown Director, Chief Operating & Financial Officer
Fumbi Chima Chief Information Officer
Mark McClennon Global Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
BURBERRY GROUP26.94%11 274
INDITEX - INDUSTRIA DE DISEÑO TEXTIL22.01%93 421
KERING13.93%64 503
FAST RETAILING CO LTD21.52%62 158
ROSS STORES25.90%37 891
HENNES & MAURITZ50.07%32 180