Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  Euronext Paris  >  CAC 40    PX1   FR0003500008

CAC 40 (PX1)
Mes dernières consult.
Top consult.
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Risques de guerre commerciale persistants

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse à long terme du 05/06/2018 | 10:17
Après huit semaines consécutives de hausse et l’enregistrement d’un nouveau record annuel, le 21 mai dernier à 5657 points (niveau inédit depuis fin 2007 avant la crise financière), le CAC40 et les autres places européennes ont été chahutées, rattrapées par les incertitudes politiques italiennes, espagnoles et par un regain de tensions sur le plan du commerce international.

Les grands indices ont ainsi amorcé un mouvement de consolidation, alors que les négociations entre le parti anti-système Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue d’extrême droite peinaient à aboutir pour la formation d’un gouvernement de coalition. Les opérateurs craignaient, en outre, de nouvelles élections anticipées qui auraient pu conduire à remettre en cause l’appartenance de l’Italie à l’Union européenne. Après 3 mois de tractations, un compromis semble finalement avoir été trouvé. Le gouvernement sera dirigé par Giuseppe Conte et Giovanni Tria sera Ministre de l’Economie.
Cet accord aura provisoirement rassuré et stoppé l’hémorragie sur les places financières, à l’image de l’indice italien qui avait perdu jusqu’à 14% en quelques séances.

La nervosité reste néanmoins palpable et les marchés retrouvent un peu de volatilité avec le retour des tensions commerciales. D. Trump a, dans un premier temps, choisi d’instaurer les droits de douanes sur l’acier (+25%) et l’aluminium (+10%) à compter du 1er juin pour l’Union européenne, mais aussi pour le Mexique et le Canada, pourtant partenaires commerciaux des Etats-Unis de premier ordre. L’Union européenne a d’ailleurs porté plainte à l’OMC.
Moins de 15 jours après avoir déclaré une trêve avec la Chine, la Maison Blanche a indiqué qu’elle publiera avant le 15 juin une liste de biens importés qui seront taxés à hauteur de 25%, pour un montant total de 50 milliards de dollars.
Le président américain envisage également d’interdire les voitures de luxe allemandes aux Etats-Unis, ravivant pleinement les craintes de guerre commerciale.

A cela, s’ajoute la perspective d’une hausse des taux aux Etats-Unis en juin, compte tenu de la bonne santé de l’économie américaine, avec une industrie qui a passé la vitesse supérieure, une situation de plein emploi, avec un taux de chômage au plus bas (3.8%) et des créations de postes solides (223K contre 189K attendu). L’inflation tend également à accélérer, à l’image de la hausse des salaires horaires à +0.3% (consensus 0.2%).
On constate néanmoins un léger ralentissement de l’activité ces dernières semaines en Europe, avec des indices PMI manufacturier et services sous les attentes. Aux Etats-Unis, le PIB a légèrement déçu, en ressortant à +2.2% au T1 en seconde estimation, contre +2.3% précédemment.
Ces données ne devraient toutefois pas remettre en cause l’attitude de la Réserve Fédérale, qui prévoit encore 2 à 3 hausses de taux cette année. La BCE pourrait, quant à elle, donner prochainement des précisions sur son programme de rachats d’actifs qui doit logiquement prendre fin en septembre.
Les opérateurs devraient désormais garder les yeux rivés sur l’évolution des négociations commerciales, qui pourraient là encore être source de volatilité.

Graphiquement, l’indice CAC40 amorce un mouvement de consolidation après ses récents records annuels de fin mai. En données hebdomadaires, la tendance demeure positive au-dessus des 5060 points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 100 semaines ainsi qu’à la borne basse d’un canal haussier matérialisé en bleu sur le graphique. Sur un horizon de temps plus court, la dynamique apparaît également positive au-dessus de la zone des 5345/5360 points. Seul l’enfoncement de cette zone de cours militerait pour l’amorce d’une consolidation plus marquée en direction des 5220 points. A contrario, le dépassement des 5540 points (moyenne mobile à 20 jours) constituerait une nouvelle indication positive, militant pour un retour rapide vers les récents records. On suivra donc de près la sortie des 5345/5540 points pour agir.
CAC 40 : Risques de guerre commerciale persistants

Laurent Polsinelli
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | Zone bourse
Graphique plein écran
Palmarès CAC 40
ARCELORMITTAL18.974 Cours en temps réel.2.18%
SANOFI78.43 Cours en temps réel.1.98%
BOUYGUES32.71 Cours en temps réel.1.96%
CARREFOUR14.955 Cours en temps réel.1.94%
STMICROELECTRONICS11.865 Cours en temps réel.1.89%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE29.495 Cours en temps réel.-0.10%
RENAULT55.16 Cours en temps réel.-0.22%
AXA19.312 Cours en temps réel.-0.25%
ENGIE11.95 Cours en temps réel.-0.33%
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD142.25 Cours en temps réel.-0.58%
Heatmap :