Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Celgene    CELG   

CELGENE

(CELG)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

CELGENE CORP : VIDAZA(R) continue de se démarquer au niveau de l'espérance de vie générale comparativement aux traitements conventionnels dans l'Union européenne

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
14/06/2008 | 14:56

Celgene International Sàrl (Nasdaq : CELG) a annoncé aujourd'hui que des données obtenues démontrent que VIDAZA (azacitidine) offre d'importants avantages au niveau de l'espérance de vie des patients atteints du syndrome myélodysplasique les plus à risque, que les patients soient traités avec une faible dose d'Ara-C ou les meilleurs soins de soutien dans le traitement de contrôle. Dans l'ensemble, l'espérance de vie associée à VIDAZA dans tous les pays a été de 24,4 mois comparativement à 15,3 mois (risque relatif de 0,36) (95 % Cl : 0,20-0,65) [p=0,0006]) pour les autres types de traitement. Ces données ont été présentées lors du 13e congrès de l'Association européenne d'hématologie (EHA) tenu à Copenhague au Danemark.

VIDAZA a été comparée à une faible dose d'Ara-C au Royaume-Uni et en France, et aux meilleurs soins de soutien en Allemagne, Italie, Suède, Grèce, Espagne et aux Pays-Bas. Dans les deux groupes, VIDAZA a démontré une l'espérance de vie supérieure. VIDAZA est un nouveau traitement épigénétique qui peut restaurer l'expression normale des gènes cruciaux à la différenciation et à la prolifération des cellules.

« Ces données renforcent le rôle de VIDAZA et l'importance de ce médicament épigénétique dans le paradigme de traitement des patients atteints du syndrome myélodysplasique les plus à risque. » a indiqué la professeure Valeria Santini, hématologue et chercheuse principale responsable de l'essai à l'Université de Florence. « Ces résultats continuent de démontrer que VIDAZA peut accroître davantage l'espérance de vie des patients, peu importe le traitement utilisé aux fins de comparaison. »

Les résultats de cet essai sont cohérents avec les données obtenues lors de l'important essai de phase III multicentrique international AZA-001, qui ont été récemment présentées lors de la réunion annuelle de le Société américaine d'oncologie (ASCO) et qui ont démontré que VIDAZA est le premier médicament à accroître de façon importante l'espérance de vie générale des patients atteints du syndrome myélodysplasique les plus à risque.

Les effets indésirables importants les plus souvent relevés chez les patients traités avec VIDAZA sont la thrombocytopénie (69,7 %), la neutropénie (65,7 %) et l'anémie (52,4 %).

À propos de VIDAZA

En mai 2004, VIDAZA est devenu le premier médicament homologué par le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) pour le traitement des patients atteints de syndromes myélodysplastiques (SMD). VIDAZA a été homologuée pour administration par voie intraveineuse en janvier 2007. La FDA a homologué le VIDAZA, premier-né d'une nouvelle catégorie de médicaments appelée agents de déméthylation, pour le traitement des cinq sous-types de SMD, qui incluent les patients à faible risque et les patients à haut risque. Ces sous-types comprennent : l'anémie réfractaire (AR) ou l'anémie réfractaire avec sidéroblastes en couronne (ARSC) si elle est accompagnée de neutropénie ou de thrombocytopénie ou nécessite des transfusions; l'anémie réfractaire avec excès de blastes (AREB), l'anémie réfractaire avec excès de blastes en transformation (AREB-T), et la leucémie myélomonocytaire chronique (LMMC). L'autorisation de commercialisation de VIDAZA comme traitement potentiel pour les patients atteints de SMD les plus à risque fait présentement l'objet d'un examen de la part de l'Agence européenne du médicament (EMEA).

VIDAZA est un traitement épigénétique qui peut restaurer l'expression normale des gènes cruciaux à la différenciation et à la prolifération des cellules. Les effets cytotoxiques de VIDAZA provoquent la mort des cellules à division rapide, y compris les cellules cancéreuses qui ne répondent plus au mécanisme normal de contrôle de croissance. La non-prolifération cellulaire est relativement insensible à VIDAZA. VIDAZA est censé exercer ses effets antinéoplasiques en provoquant l'hypométhylation de l'ADN et la cytotoxicité directe sur les cellules hémopoïétiques anormales de la moelle osseuse. La concentration de VIDAZA requise pour une inhibition maximale de la méthylation d'ADN in vitro ne provoque pas d'extinction majeure de synthèse d'ADN. L'hypométhylation peut restaurer les fonctions normales des gènes qui sont primordiales pour la différentiation et la prolifération cellulaire.

A propos des syndromes myélodysplastiques

Les syndromes myélodysplastiques (SMD) sont un groupe de malignites hématologiques qui affectent environ 300 000 personnes à travers le monde. Les syndromes myélodysplastiques se manifestent lorsque les cellules sanguines ne se développent pas normalement et restent à l'état immature ou « blastique » dans la moelle osseuse. Ne devenant pas des cellules adultes, elles sont incapables d'assurer leurs fonctions. À la longue, la moelle osseuse est envahie de cellules blastiques et le développement normal des cellules cesse. Selon la Société américaine du cancer (ACS), on détecte chaque année entre 10 000 et 20 000 nouveaux cas de MDS aux États-unis. Selon les classifications adoptées, l'espérance de vie médiane peut aller d'environ six mois à six ans. Les patients atteints de SMD dépendent souvent de transfusions sanguines afin de prendre en charge les symptômes de fatigue et d'anémie. À cause des transfusions fréquentes, ils peuvent développer une surcharge ou une toxicité due au fer qui met leur vie en danger, d'où le besoin urgent de nouveaux traitements servant la cause de la maladie plutôt que la simple prise en charge de ses symptômes.

À propos de Celgene International Sárl

Basée à Boudry en Suisse, Celgene International Sarl est une filiale à part entière de Celgene Corporation, ainsi que le siège international de Celgene Corporation. Celgene Corporation, basée à Summit, New Jersey, est une entreprise pharmaceutique internationale intégrée spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes pour le traitement du cancer et des maladies inflammatoires au moyen de la régulation des gènes et des protéines. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous sur le site de la société au www.celgene.com.

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs qui sont soumis à des risques connus ou inconnus, des retards, des incertitudes et d'autres facteurs hors du contrôle de la société et susceptibles d'entraîner des écarts considérables entre les résultats, les performances ou les réalisations réelles de la société et les résultats, la performance et les autres attentes exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent les résultats de recherche et développement en cours ou à venir, les mesures prises par le Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) et d'autres organismes réglementaires, et d'autres facteurs décrits dans les rapports déposés par la société auprès de la Commission des opérations de bourse tels que les rapports 10K, 10Q et 8K.

Résumé #0236

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Celgene Corporation
David Gryska, Vice-président principal et
directeur financier, 908-673-9059
ou
Brian P. Gill, Vice-président,
Communications d'entreprise, 908-673-9530


© Business Wire 2008
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CELGENE
21/02BB Biotech prévoit un potentiel de croissance intact en 2020
AW
06/02BRISTOL-MYERS SQUIBB : consensus battu au 4e trimestre
CF
06/02BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
30/01La biotech Amgen sanctionnée après des prévisions 2020 décevantes
AW
17/01BB Biotech renoue avec les bénéfices en 2019
AW
2019ALMIRALL : nomme Volker Koscielny, Directeur médical
CF
2019Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Jeudi 21 novembre 2019
AO
2019AMGEN : a relevé ses objectifs annuels
AO
2019BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
2019BRISTOL-MYERS SQUIBB : a finalisé l'acquisition de Celgene
CF
Plus d'actualités
Données financières
CA 2018 15 281 M - 12 971 M
Résultat net 2018 4 046 M - 3 434 M
Dette nette 2018 14 221 M - 12 071 M
PER 2018 11,6x
Rendement 2018 -
Capitalisation 77 036 M 77 036 M 65 391 M
VE / CA 2017 6,61x
VE / CA 2018 3,86x
Nbr Employés 8 852
Flottant -
Graphique CELGENE
Durée : Période :
Celgene : Graphique analyse technique Celgene | Zone bourse
Graphique plein écran
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants
Nom Titre
Matt M. Roden President & Director
David V. Elkins CFO, Principal Accounting Officer & Executive VP
Aijaz Tobaccowalla Chief Digital & Information Officer, Senior VP
P. Joseph Campisi Director & Vice President
Katherine Reynolds Kelly Secretary & Director