Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Futures  >  Chicago Board Of Trade - Floor  >  CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1       

CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

MINUTE MACRO : Brexit, Balance commerciale chinoise, Chômage US au plus bas, Climat…

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
12/04/2019 | 11:33

L'entame de la saison de publications des résultats d'entreprises ne relègue pas au second plan l'actualité macroéconomique, qui reste chargée pour cette fin de semaine. May veut un accord pour ne pas participer aux élections européennes prévues à la fin du mois. La balance commerciale en Chine, l'inflation et le chômage aux Etats-Unis sont également sous les projecteurs. Le FMI avertit sur l'accroissement de la dette mondiale et sur la "théorie monétaire moderne".

Theresa May voudrait un accord avant les élections européennes. La Première ministre britannique appelle les députés à se mettre d'accord afin de parvenir à un compromis et ne pas participer aux élections prévues du 23 au 26 mai.


La balance commerciale de la Chine est largement bénéficiaire. Ressortant à 32.64 milliards de dollars au mois de mars, l'excédent commercial a dépassé les attentes des analystes (7.7 milliards) et les chiffres du mois dernier (4.1 milliards). Les exportations ont progressé de 14.2% en données annuelles, après un repli de 20.7% en février, ce qui permet de rassurer la Chine quant à sa compétitivité, et les importations ont reculé de 7.6% (contre un repli de 5.2% précédemment).

Le Conseil européen s'est penché sur un possible accord avec les Etats-Unis. Hier, les Etats membres de l'UE ont décidé d'approuver l'ouverture des négociations commerciales avec les Etats-Unis, à l'exception de la France, qui ne veut pas signer de compromis avec un pays non-signataire de l'Accord de Paris sur le climat. "L'Europe doit être exemplaire et ferme dans sa défense du climat" a déclaré Emmanuel Macron. "C'est la première fois qu'un chef d'Etat s'oppose à l'ouverture d'une négociation commerciale au nom du climat. C'est une décision politique forte", écrit l'AFP.

L'accroissement de la dette et des prêts accordés par Pékin inquiètent. Le FMI et la Banque Mondiale avertissent sur les prêts que la Chine accorde aux pays pauvres et appellent à une plus grande transparence sur les montants et les termes des prêts accordés. "La dette contribue au développement des économies, mais si cela n'est pas fait de manière transparente, si la dette ne produit pas de résultats probants (en termes de développement d'un pays), alors cela peut être un poids considérable pour l'économie. (…) Et l'histoire est remplie de ces situations où trop de dette a plombé des économies" (dixit David Malpass, le nouveau président de la Banque mondiale).

Christine Lagarde pointe du doigt la "théorie monétaire moderne". Selon la directrice de l'institution, l'endettement des Etats "peut marcher sur une courte période (…)" mais n'est pas une situation durable. "L'expérience suggère que cela se termine souvent par une inflation incontrôlée associée à une chute des investissements et de la croissance".

Fed : le plan de Trump échoue. La semaine passée, Donald Trump avait recommandé le républicain Herman Cain pour un poste au sein du directoire de la Fed afin de s'assurer qu'une majorité des membres du Conseil des gouverneurs aillent désormais dans son sens. Mais quatre sénateurs Républicains se sont opposés à sa candidature, rendant de ce fait sa nomination impossible faute de majorité.

En Bref. Ce dimanche se dérouleront les élections législatives en Finlande. Le gouvernement allemand abaisse sa prévision de croissance pour cette année, de 1% à 0.5% en raison d'un repli des exportations et table sur une reprise en 2020 (+1.5%). Les prix à la production aux Etats-Unis ont progressé de 0.6% en mars par rapport à février, alors que les analystes tablaient sur une petite hausse de 0.1%. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont passées de 204K à 196K (consensus 210K), s'inscrivant ainsi au plus bas depuis 1969 (voir graphique).


Source : Bloomberg 
 

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CORN FUTURES (C) - CBR (FL
2019BOURSE DE PARIS : Paris tente de se reprendre en plein conflit commercial
AW
2019Vilmorin améliore ses ventes malgré des déboires dans la Corn Belt
AW
2019Le point hebdo de l'investisseur : Dovish = Bullish
2019CARGILL : bénéfice annuel en net repli malgré des ventes stables
AW
2019LA VALEUR DU JOUR À WALL STREET PEP : un trimestre pétillant pour ouvrir la sai..
AO
2019PEPSICO : BPA meileur que prévu au 2e trimestre
CF
2019Hochdorf réoriente ses activités et confirme son avertissement sur résultats
AW
2019CHICAGO HEBDO : le maïs chute après un rapport sur les superficies
AW
2019Impact limité de la canicule sur la récolte de céréales dans l'UE
RE
2019MATIÈRES PREMIÈRES AGRICOLES : Regain de volatilité sur les cours du blé
Plus d'actualités
Graphique CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1
Durée : Période :
CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1 : Graphique analyse technique CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CORN FUTURES (C) - CBR (FL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre